Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2012

Halte à la seconde dérive gauchiste au sein du Front National !

Je partage l'avis de Jacques qui soutient que Marine à fait une fausse maneuvre et un calcul risqué en facilitant, par son vote blanc, l'accession de Hollande et de ses amis au pouvoir. Mais il ne faut pas pour autant oublier qu'une grande partie de ceux qui, comme Jacques et moi, ont voté pour Marine au premier tour ont mis un bulletin Sarkozy dans l'urne au second. J'appelle cela un vote "patriote" et c'est celui-ci qu'il faut, au delà des partis, promouvoir aux législatives. Rien n'est perdu Jacques ! les patriotes pour peu qu'ils s'unissent et ne se divisent plus, vont gagner.   

Chère Marine,

Lors d’une première lettre ouverte, j’avais expliqué pourquoi la valorisation, par le FN, de certains thèmes gauchistes (par exemple, la thématique syndicale, ni vraie ni fausse en elle-même, du « manque de moyens ») était une stratégie contre-productive. Dénoncer, comme le font les syndicats, le manque d’effectifs de juges ou de policiers sans stigmatiser l’inversion des valeurs ahurissante qui sévit à présent dans les institutions répressives de l’État revenait à un coup d’épée dans l’eau ; pire, cela revenait à faire le jeu de la gauche, qui s’est spécialisée dans l’exaltation de ce genre de thématiques. Certes, très souvent, vous avez rectifié le tir, vous recentrant sur vos fondamentaux (qui, je le confesse volontiers, sont aussi les miens).

http://ripostelaique.com/lettre-ouverte-a-marine-le-pen%C...

Cette deuxième lettre ouverte ira plus loin. Car la situation française, sous la vague rose, n’est plus simplement grave ; elle est, à peu de choses près, désespérée.

Je ne vous connais pas personnellement, chère Marine, mais je fais partie des six millions cinq cent mille électeurs qui votèrent pour vous au premier tour. Je suis par ailleurs donateur du Front national de mon département. Vous-même connaissez personnellement des cadres et des militants du mouvement Riposte Laïque Résistance Républicaine, et certains de nos camarades, tel Fabien Engelmann, ne se sont jamais cachés de leur double appartenance à RR et au FN. Bref : nous sommes nombreux dans nos milieux, qui avons suivi passionnément ces élections, et qui vous espérions au second tour. Or, force est de constater que ce fut un fiasco de première, et je m’en suis d’ailleurs exprimé quelques instants après les résultats.

http://ripostelaique.com/premier-tour-des-presidentielles...

Le fait que le seul programme patriotique d’envergure (je passe sur ce brave Dupont-Aignan qui m’a toujours fait l’effet d’un bras cassé) se soit vu reléguer à la troisième place, c’est-à-dire à rien du tout, je dis bien à rien du tout au second tour, m’a fait l’effet d’une douche froide, et je ne fus pas le seul douché.

Se posait dès lors le problème crucial du report des voix au second tour. Je fus certes, moi-même, comme bien d’autres, tenté par l’abstention, car les patriotes n’aiment pas à choisir entre deux mondialistes. Puis, je finis par me rallier à la position de Christine Tasin, qui appelait dès les premiers instants à voter Sarkozy. Et c’est bien là que se situe le fond du problème : même si la droite UMP avait passé près de cinq ans à vous insulter, il fallait, la mort dans l’âme certes, mais il fallait, dis-je, appeler à voter pour le Président sortant. En répondant aux insultes de l’UMP par une dénonciation constante et mécanique de Sarkozy, en laissant entendre à la frange naïve de votre électorat qu’Hollande, en Président calamiteux, vous livrerait les Législatives sur un plateau, en omettant de signaler à quel point le discours sarkozyste, en matière d’islam, d’insécurité et d’immigration fut juste et courageux, même si les actes n’ont pas suivi, vous avez en quelque sorte ruiné votre propre montée dans l’estime électorale des Français.

Car cette stratégie, infantile, de la politique du pire, repose sur un postulat totalement faux, furieusement naïf : qu’un pouvoir usurpatoire et pervers va, tout naturellement, s’autodétruire. Au contraire, un pouvoir usurpatoire et pervers, une fois qu’il est en position totalitaire, bien loin de s’éteindre, ne fait que se renforcer. Et le Parti Socialiste vient de passer le point de bascule. Sachez, Marine, si vous ne l’avez pas encore compris, que la gauche totalitaire qui vient de prendre le pouvoir contrôle désormais toutes les institutions importantes qui permettent de vous détruire, et de détruire des mouvements comme le nôtre : justice, police, presse, éducation, enseignement supérieur, intellectuels…

Du temps de Sarkozy, ce système claudiquait encore. La gauche contrôlait presque tout, mais pas tout. Quant à Sarkozy, il était contraint, périodiquement, de populariser, de valoriser vos thématiques, de peur de voir s’échapper son propre électorat vers le Front National. Du coup, en cherchant à sauver l’UMP, il faisait votre jeu, celui de vos idées, celui de nos idées. C’est lui qu’il détruisait en cherchant à recoller ses morceaux, pas vous. Aujourd’hui tout est changé. La gauche contrôle tout, possède les moyens du pire lessivage de cerveaux de tous les temps. Même chez les patriotes, il y en a qui trouvent à présent des vertus à Hollande, c’est tout dire, et d’autres qui tremblent à l’idée de publier un texte un tant soit peu mordant. La droite UMP, elle, a perdu tout moyen réel de diffuser les concepts patriotiques. L’UMP n’est plus au pouvoir, Marine, il faut vous le rentrer dans le crâne ! Comme dit le poète, cet heureux temps n’est plus, tout a changé de face. C’est fini les grandes déclarations de Sarkozy, non suivies d’effet, qui vous permettaient d’apparaître en femme providentielle qui, elle, aurait un jour le courage d’appliquer des idées fermes ! Aujourd’hui, rien, Marine : RIEN. Vous n’aurez plus en France que des déclarations d’amour à la diversité, au métissage, à la créativité des banlieues… L’UMP continuera d’aboyer un peu, certes, mais avec un ton de voix qui est celui des perdants, des révoqués, des fantômes. Les foules sont idiotes, elles ne reconnaissent point ce qui est vrai et juste, elles encensent celui qui a le vent en poupe, fût-il le pire, en espérant tirer quelques miettes de s’être rangées à temps du « bon » côté.

Certes, la première partie de votre plan a réussi. L’UMP va probablement imploser, se casser en deux ou trois parties. Une partie va vous rejoindre, une partie va devenir socialiste, un dernier tiers enfin va naviguer à vue, donner dans la farce, en vous volant des effets d’annonce sans la moindre intention d’application. Ces deux dernières parties de l’ancienne UMP resteront vos ennemies jurées. Mais tout ce fatras ne fait en aucun cas un succès aux Législatives ! Votre plan aurait pu fonctionner dans un scrutin proportionnel… Mais avec le scrutin uninominal à deux tours ! Mettons que les roses fassent 30 %, les bleus 25%, et les bleus marine 23 %. Chic, la droite est majoritaire ! Mettons qu’il y ait des triangulaires. Eh bien, on en revient au scenario des cantonales : jolie percée du FN au premier tout, mon Général, et au second tour, pfuit plus rien ! En clair, de plus en plus d’électeurs, de plus en plus de militants, et toujours strictement aucune représentation.

Bien sûr, dans l’absolu, la politique du pire peut avoir ses vertus. Un peuple viril eût conclu le premier tour des Présidentielles par votre élection à la majorité absolue. Un peuple un peu moins viril aurait bricolé un deuxième tour sismique Sarkozy-Marine, ou, à défaut, Hollande-Marine ; nous y avons cru, d’ailleurs, nous-autres ! Mais un peuple comme celui de 2012, Marine ! Un peuple où l’homme-masse, l’homme de la servitude volontaire, de la mollesse, de l’ignorance, de la lâcheté, du masochisme… représente l’immense majorité des voix ! La politique du pire ne peut fonctionner avec ce genre de peuple… L’homme-masse choisira forcément les pires. Allez dans une salle des professeurs, Marine, et écoutez-les : leur servilité, leur crétinisme ! Et quand on songe qu’ils forment la jeunesse…

Bref, au lieu de ce discours triomphaliste un peu ridicule avec lequel vous accueillîtes les résultats du premier tour, en vous félicitant de vos pourcentages… d’éviction, en étalant votre intention de voter blanc, en donnant toute latitude à votre électorat sur le vieux thème rance du tous-pourris ni l’un-ni l’autre, il fallait faire éclater le slogan décisif « Tout sauf la gauche en 2012 » ; il ne fallait surtout pas laisser croire à certains de vos électeurs qu’un pouvoir de gauche allait servir, à son corps défendant, vos intérêts. Du reste, cette stratégie du pire n’a pas convaincu tous vos électeurs. Une bonne moitié a rompu avec votre consigne d’indifférence, et s’est reportée sur Sarkozy, pour barrer la route à la peste totalitaire rose-rouge (et verte). Mais en vain.

Oui, c’est à ce moment-là qu’il fallait jouer un beau coup ! Stigmatiser l’inaction de Sarkozy, mais rendre hommage à son courage et à la justesse de ses propos. Ne jamais laisser entendre que Sarkozy fût un menteur. Sarkozy n’a pas menti ; il ne tient pas ses promesses, c’est tout différent. Il y eut une erreur philosophique au sein de votre discours : une promesse non-tenue n’est pas un mensonge, les deux concepts se ressemblent, ils ne sont pas identiques. Sarkozy n’a jamais menti à son peuple ; lorsqu’il a dénoncé le communautarisme, la racaille, l’ultra-violence, l’islamisation, l’immigration échevelée, l’inversion des valeurs, il n’a pas menti. Il a dit la vérité. Il a été le seul Président en exercice a oser dire, à ce point, la vérité, le seul dans toute l’histoire de la V° République. Le rad-soc Chirac, à côté de lui, fut lamentable avec ses « filles et fils de la République » pour qualifier les émeutiers de 2005. Et cette vérité du discours, il fallait la reconnaître, il fallait la reconnaître jusqu’au bout, même en la personne d’un Président qui, parfois, vous insultait. Il fallait montrer la vérité jusqu’au bout, cette vérité nue et crue selon laquelle Hollande est pire que Sarkozy, pire, infiniment pire, objectivement pire, parce que la gauche, elle, est ennemie de la vérité, lorsque la droite ne fut ennemie que de l’action.

Un pouvoir ennemi de l’action est malade. Un peuple ennemi de la vérité est mort. Le 6 mai 2012, il vous appartenait encore de faire triompher les ennemis de l’action contre les ennemis de la vérité. Vous avez malheureusement fait tout l’inverse, et je ne suis pas sûr que le pays s’en relève un jour.

Je rédige ma lettre alors qu’il est déjà trop tard sans doute. J’ai cependant la vanité de croire que vous pouvez encore vous en inspirer quelque peu. Et sauver quelques meubles aux Législatives. Et peut-être contribuer à sauver une France qui, désormais, est à l’agonie.

Très respectueusement.

Avec les salutations désespérées d’un militant qui n’y croit plus qu’à peine.

La maison s’écroule.

On entend frapper les horloges de la mort.

Jacques Philarcheïn

Commentaires

J'ai lu attentivement votre lettre, l'analyse de la situation est excellente et je suis entièrement de votre avis: MLP aurait du appeler à voter NS. J'étais comme vous hésitant entre le vote blanc et le vote NS, c'est finalement celui que j'ai choisi, il fallait stopper la gauche qui va probablement si l'entêtement FN UMP continue amener le PS au pouvoir absolu. Notre patriotisme ne doit cependant pas faiblir dans ces moments difficiles, nous devons continuer à montrer notre détermination et notre soutien à celle qui se bat sans relache et courageusement pour sauver notre belle France

Écrit par : bollard | 10/05/2012

Il n'y a rien à ajouter à votre commentaire qui est celui d'un résistant. Comme le dit Jacques le problème est posé, il nous appartient de donner la bonne réponse. Nous comptons sur vous pour combattre afin de rallier les indécis, les hésitants et ceux qui ont encore peur de s'engager pour une victoire de TOUTE la droite rassemblée aux législatives.

Écrit par : goshein | 12/05/2012

Enfin vous vous découvrez avec la défense du double discours.Pourquoi voulez-vous que le fn vote pour des gens qui ont perdu presque toutes les mairies,le sénat,la présidentielle et bientôt les législatives.Il faut faire barrage à tous ceux qui sont anti-fn et pourtant je n'appartient pas au fn pour des raisons locales.Maintenant libre à vous de voter pour ceux qui ont laissé construire tant de mosquées,laissé le communautarisme s'installer,casser l'enseignement,la justice,la police,l'emploi.Seul un accord peut sauver la droite mondialiste de l'UMP avec le fn patriote mais à quoi bon.Maintenant dites moi ce qui sépare l' UMP du PS ? Pour l'avenir il va se dessiner un parti mondialiste ump ps et un parti d'opposition FN le reste n'existera plus.

Écrit par : claude04 | 10/05/2012

Navré Claude mais vous ne faites pas une bonne interprétation des évènements. Rien ne dit que "demain va se dessiner un parti mondialiste UMP PS" Pour ce qui nous concerne dans le court terme, Marine elle même ne prévoit qu'au maximum une dizaine de députés FN Croiyez vous que ce sera avec ça que Marine va s'imposer ? Et dans cinq ans IL SERA TROP TARD. La stratégie la seule et la bonne c'est, au delà des partis, de faire alliance avec ceux qui à droite comme à gauche sont des "patriotes" prêts à le faire et surtout qui n'obéissent pas aux consignes souvent hasardeuses des partis. Front National compris ! Faisons mentir COPE, NKM, Bayrou, Droit-dans- ses-bottes et tous ceux qui DIVISENT la droite, font le jeu de l'islamisme triomphant et de la mondialisation du CAC 40. Obligeons le FN et l'UMP à faire des accords locaux aux législatives, prenons ENSEMBLE l'assemblée et imposons une cohabitation au sein de laquelle Marine aura toute sa place et pourra développer sa stratégie de conquette pour 2017.

Écrit par : goshein | 10/05/2012

Vous niez les réalités et les évidences : comment concilier mondialisme et nationalisme ? Comment concilier ceux qui favorisent la colonisation islamique de notre terre avec ceux qui défendent la laïcité et l'identité Pagano-chrétienne et indo-européenne des autigènes ? Comment concilier les intérêts de ceux qui sont financés par les banksters et les mafioso avec ceux qui ne comptent que sur l'endettement de leurs candidats et les maigres contributions de leurs adhérents et sympathisants ? Un peu de réalisme. Les leaders UMP déclarent tous qu'il n'y a rien de commun entre leur "programme" et leurs "valeurs" et celui et celles de la droite nationale. Effectivement eux n'ont pas de valeur et aucun programme ! Ils n'ont fait que copier les discours du FN pour raccoler son électorat et ensuite pouvoir renier toutes leurs promesses et ce depuis plusieurs décennies maintenant. Ce qui m'étonne, c'est qu'il y ait encore des électeurs pour croire à leurs fariboles et se laisser embobiner. En fait de lutte contre l'invasion de notre pays par les hordes de traines savates venus du Maghreb et de l'Afrique subsaharienne, ils n'ont fait que favoriser la colonisation rampante en leur octroyant généreusement des prestations sociales pour leur permettre de vivre à l'oeil sur le dos des Français. Et dans le même temps ils ont laisser faire les délocalisations orchestrant la désindustrialisation de la France, détruisant des emplois et précarisant les classes moyennes. Et pour payer les intérêts qui se cumulent d'année en année sur notre dette publique, ils vendent le patrimoine français aux Emirs arabes dont les preches salafistes incitent au jihad contre nous ! Alors effectivement nous n'avons aucune valeur commune avec ces traitres ! Mais quand les Français vont-ils ouvrir les yeux ? Quand ils seront minoritaires dans les urnes ?
Seules les crises engendrent des ruptures en France qui donnent à une élite l'opportunité de remplacer l'oligarchie corrompue en place. Nous n'avons plus le choix, l'heure vient de prendre le pouvoir par la force avant qu'il ne soit trop tard.

Écrit par : Bertrand | 13/06/2012

Pourquoi ne pas essayer de convaincre vos amis de l'ump de la nécessité de faire alliance seule possibilité de sortir de cette crise politique où l'ump a entrainé la France par le non respect d'engagements électoraux.A mon avis c'est le problème de l'élite 'ump qui se pose et il faut en changer
sinon je pense que la meilleure chose qui puisse arriver au pays c'est l'explosion de l'UMP aux législatives.La gauche ne fera pas pire.

Écrit par : claude04 | 10/05/2012

Je n'ai pas beaucoup d'amis à l'UMP Claude, tout au moins parmi les "élites" comme vous dites ! Et vous avez raison c'est là le pb ! Vous savez probablement que 66% des électeurs de l'UMP étaient pour un accord avec les bleus Marine, comme les électeurs FN étaient et sont toujours MAJORITAIREMENT d'accord pour des alliances locales. Le pb, comme d'habitude, ce sont les "appareils" des partis qui ignorent volontairement les tendances profondes du peuple. C'est la raison pour laquelle je suis pour une alliance des "patriotes" capables d'imposer aux partis une reconstruction. A droite elle se fera, si elle sait attirer et surtout retenir les déçus du Sarkozysme, avec Marine, à la condition qu'elle puisse faire "éclater" l'UMP. Pour la gauche, c'est plus complexe. Nombreux sont ceux, Marxistes, qui s'étaient, avant Mélenchon, rapprochés du FN. Sans ce dernier, et quelques errements dans l'économie, Marine était au second tour. Seuls sont restés ceux qui, comme Jacques, ont compris que l'enjeu principal était, avant tout, la triple alliance entre le capital, la gauche et l'islam. C'est sur cet axe que Marine doit jouer pour développer son influence auprés d'eux.
Bien à vous !
Francis NERI

Écrit par : goshein | 11/05/2012

Belle lettre: quand les droites sauront parler ensemble, le pire sera évité à la France. Il sera temps (seulement ensuite) de discuter sur le reste. C'est ce que j'essaie de faire à mon niveau.

Écrit par : Delahaye Stéphane | 16/05/2012

l'UMP n'a jamais été un parti de droite !!! Héritier du RPR créé par le communiste inflitré Chirac, parti politique lui même issu de l'UDR du "grand Charlot" qui dès juillet 1941 s'était mis au service de Moscou (lire à ce sujet "De Gaulle et les Communistes" de Henri Christian Giraud et "L'accord secret de Baden" du même auteur), comment l'UMP qui a trahi ses électeurs au moins de 2007 à 2012 pourrait-il incarner une quelconque valeur de la droite nationale ? Comment Sarkozy qui avait vendu son âme aux affairistes mafieux américians de l'administration Bush via le groupe Carlyle pour financer sa campagne de 2007, pouvait-il faire autrement que de servilement accomplir la destruction de la zone Euro de l'intérieur et sevir vassalement les intérêts américains notamment en Lybie ? Les rapports secrets vous informeront dans quelques années des magouilles du président sortant pour lequel vous avez voté et qui ont déservi profondément la France et les Français. Et vous regretterez alors votre vote... Trop tard !
Pourquoi refusez-vous de comprendre qu'il n'y a pas plus à attendre de l'UMP que du PS ? Marine Le PEn partant de ce constat à tenter de faire exploser l'UMP en créant la surprise dans les urnes afin qu'une crise majeure permette enfin d'instaurer une vraie droite nationale dans le paysage politique français.
Lorsque l'éclatement annoncé de la zone Euro en zone Euro-fort (Deutsch Mark) et zone Euro club Med (Francs ?) va faire fondre vos économies de retraités comme neige aux soleils de l'inflation et de la dévaluation, serez-vous sidéré ou allez-vous enfin comprendre combien vous vous êtes fait avoir ? Pour l'heure vous pouvez gnoser stérilement sur telle ou telle valeur partagée par tel ou tel canidat UMP mais je vous conseil d'aller à Kehl ouvrir un compte à la Deutsche Bak avec vos économie. Et débouchez aussi vos oreilles car Juppé comme Coppé ont parlé clairement : l'UMP ne partage aucun programme ni aucune valeur avec le FN de Marine Le PEN !!! Alors soit vous êtes tous autistes, soit vous êtes vraiment sourds, soit vous raccolez sur ce blog pour l'UMP... Camarade choisit ton camp ! Le seul moyen de changer le système oligarchique et mafieux, était pour le FN de faire exploser en vol l'UMP pour enfin tenter de constituer une vraie force politique de droite. Cet échec n'est pas une surprise pour moi. Nous entrons dans une nouvelle phase avec l'explosion de la zone Euro et la crise sociale sans précédent qui va éclater : comment canaliser la colère des Français dans la rue et réaliser un coup d'état pour éviter une révolution qui se transformerait en guerre civile. Cet prise du pouvoir sera nécessaire à l'assainissement du système pour le purger définitivement des mafieux et banksters qui dirigent le monde.
Soit vous avez compris, soit vous pouvez poursuivre stérilement vos psychopapouilles entre UMPistes...

Écrit par : Bertrand | 11/06/2012

Peut être que notre ami Berttrand n'a pas TOUT compris !
Le FN fait un geste à l'égard de l'UMP. Pour faire barrage à la gauche dans la 2e circonscription des Pyrénées-Orientales, le parti de Marine Le Pen a décidé de retirer la candidature d'Irina Kortanek qui était arrivée au premier tour des législatives derrière Fernand Siré (UMP, 27,70 %) et Toussainte Calabrèse (PS, 32,14 %). "Il n'y a eu aucune contrepartie", a assuré mardi après-midi Louis Aliot, le vice-président du FN, lors d'une conférence de presse à Perpignan. L'objectif de ce désistement est clair : éviter une triangulaire qui ouvrirait la voie à une probable victoire du PS.

Écrit par : goshein | 13/06/2012

Le retrait d'Irina sans contrepartie est une grave erreur tactique ! Les électeurs de l'UMP ne sont pas les militants de ce parti de mafieux-affairistes néogauchiste. Le padre Nicolas a détruit l'UMP et largement contribué en servant vassalement les intérêt de ses amis mafieux américains à détruire la zone Euro pour préserver la suprématie du dollar dans les échanges internationaux. Lisez "La Banque : le monde selon Goldman Saxe" de Marc Roche, vous comprendrez peut-être un peu les dessous de ces magouilles spécualtives financières...
Les irresponsables de l'UMP qui ont soutenu leur parain, devraient être sanctionnés par leurs militants. Et c'est cet automne que les militants "voteront" pour introniser le nouveau président de l'UMP... Je ne serai pas étonné si Jean François COPPE, farouche opposant à tout rapprochement du parti mafioso-gauchiste avec la vraie droite nationale, est élu "démocratiquement"... Je n'arrive pas à identifier les valeurs que je peux partager avec des mafieux qui ont détruit le projet politique Européen et mis en péril la stratégie monétaire qui aurait permis de mettre fin au privilège exhorbitant des Américains de financer leur consommation à crédit sur le dos du reste du monde ! En 2007 vous avez élu le pion des vrais cons du Carlyle Group et de l'administration US pour détruire le couple Franco-Allemand et affaiblir la zone Euro.
Avant d'imaginer un hypotétique rapprochement avec les mafioso de l'UMP, il eut fallu obtenir un raliment de l'autre Nicolas Dupont Aignan et de son parti "Debout la Ripoux bling-bling". Mais chacun veut tirer la couverture à lui pour obtenir une belle rente de député ou de ministre ou de sénateur sur le dos des Français : Profession politique ! 4 Milliards dans les caisses de retraite des sénateurs, ces élus de la chambre maçonnique qui ne servent strictement à RIEN puisque nous sommes déjà dans un régime présidentiel avec une asemblée nationale qui n'a qu'un faible pouvoir de contrôle et qui ne fait qu'entériner les directives de Bruxelles...
Alors le maintien partout des candidats du FN en sanctionnant la chute des sortants (UMPS) devait permettre d'éliminer les candidats UMP, reflétant ainsi le vote d'opposition et de révolte des électeurs lors de la présidentielle. Et la leçon avait de fortes chances de porter ses fruits en faisant exploser en vol l'UMP ce qui aurait permis de faire émerger enfin un vrai parti de droite en France. Peu importe d'avoir deux ou trois députés à l'assemblée. Pour faire un groupe de pression parlementaire, il en faut au moins 10 ! Entre le pouvoir de nuisance des candidats maintenus dans toutes les triangulaires et l'absence totale de pouvoir législatif de trois futurs députés potentiels, le choix est vite fait, sauf pour les ambitions personnelles... D'autant que l'absence de représentation à l'assemblée d'une force politique qui représente plus de 18 % des suffrages exprimés est un déni évident de démocratie, message bien plus porteur dans les esprits y compris à l'étranger.
Les vils petits arrangements avec les mafioso ne sont qu'un moyen de mouiller et compromettre les élus d'un vote intègre qui veut nettoyer l'appareil d'état de toute la fange mafieuse qui y sévi depuis plusieurs décénnies et qui pille allègrement l'argent des Français !
Car le fond du problème est d'abord une affaire de gros sous : l'échec de la présidentielle fait perdre sur le quinquénat 50 Millions d'Euros de financement à l'UMP qui ne pourra donc vivre que de la "générosité" ou de l'abus de faiblesse de riches héritières... Tandis que le FN va récolter quelques millions qui vont lui permettre de financer ces élections et de préparer les futures campagnes. En clair à l'issu de ces législatives, le FN s'il reste le parti d'opposition au système UMPS non seulement aura les moyens de son avenir, contrairement à ce qui s'était passé en 2007, mais représentera surtout le seul et unique recours pour une renaissance nationale. Car le PS détient aujourd'hui TOUS les pouvoirs à TOUS les niveaux pour faire face à une crise financière et d'endettement étatique majeure qui va engendrer une crise sociale majeure. L'absention massive des Français montre qu'ils ne croient plus aux solutions politiques et qu'ils sont prêts à soutenir un coup d'état et non une révolution, car elle se transformerait vite en guerre civile. Les dirigeants du FN ne doivent surtout pas se commettre avec la Ripoux Bling-bling des mafieux, pour espérer devenir le seul recours possible dans moins de cinq ans.

Écrit par : Bertrand | 13/06/2012

Pas une question de valeurs mais de stratégie...la vague bleue marine a besoin de légitimité, de conquérir des territoires locaux ...en autre... pas de "révolution".

Écrit par : goshein | 13/06/2012

@Gosheim
Renseignements pris auprès de l'intéressée directement (donc inutile de spéculer...) : Irinan qui subit les magouilles du système mafieux Bourquin au Conseil régional, après en avoir discuté avec Louis Aliot a décidé de se retirer pour faire barrage à la candidate du PS qui sert le système mafieux de Bourquin. Pourtant une majorité de ses électeurs au second tour de la présidentielle ont voté pour Hollande car ils ont compris qu'il faut d'abord faire exploser l'UMP ! la chute de l'UMP c'est LA 1ère étape. Ensuite seulement une vraie force de droite pourra s'opposer sans aucune difficulté aux prochaines élections à la gauche en débandade qui s'embourbera dans le merdier de la crise. Comme les mafieux au pouvoir feront tout pour barrer encore la route au FN, la seule voie légitime possible sera le coup d'état. Les socialo font toujours les mêmes erreurs, ils sont donc prévisibles. En revanche si on n'abat pas la bête UMP alors nous devrons nous battre encore contre elle car elle redressera la tête !
Camarade choisit ton camp et si tu y était sur le forum en 58, tu te souviens comme le grand charlot il t'a mis profond avec son "je vous ai compris" et "son vive l'Algérie française !" Se faire enculer une fois c'est désagréable, mais y revenir c'est du vice ! Avec SARKO vous vous êtes fait balader comme des débutants sans accepter d'ouvrir les yeux alors que tous les voyants étaient au rouge vif ! La voie du pouvoir devrait normalement s'ouvrir grande pour les dirigeants du FN mais les mafieux vont organiser un barrage qui leur sera fatal. Un coup d'état ça se prépare et surtout pour être accepté il doit paraître aux yeux des masses tout à fait légitime. Il est inutile de se commettre avec des banksters et des mafieux en leur servant la soupê électorale sur un plateau. Les électeurs de l'UMP qui souhaitent un rapprochement avec le FN sont des vierges effarouchées qui craignent de se salir si leurs menteurs de chefs mafieux ne les authorisent pas à voter à droite. Qu'ils rejoignent les rangs du FN ! Pas d'alliance mais une prise de conscience des cocus ! Le reste n'est que bla bla sans intérêt.

Écrit par : Bertrand | 13/06/2012

Voilà l'annonce de l'exclusion de Roland Chassain par François Coppé appuyée par Fillon et certainement approuvé par Juppé, sera effective la semaine prochaine... Sa faute : s'être désisté en faveur de la candidate FN dans la 16e circonscription des Bouches-du-Rhône !!!
Après ça pour ceux qui s'illusionnent encore, je pense que la Messe est dite.

Écrit par : Bertrand | 13/06/2012

Vous pensez trop mon cher Bertrand et pas toujours juste ! Moi perso je "pense" athée : Absolument, Totalement,Hermétiquement, étonnement, entièrement ... pas libre penseur NON ...un peu laïcard !
Alors vous "pensez" ...Juppé, NTM ...pardon NKM...Filloooon et toute la clique ce n'est pas ma tasse de thé...et puis vos textes sont trop long, confus et contradictoires...si vous pouviez un peu abréger et synthétiser ce serait plus "digeste"
Bien à vous !

Écrit par : goshein | 14/06/2012

Les commentaires sont fermés.