Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2013

Mariage pour tous

Le projet de loi « Mariage pour tous » bouleverse le Code civil en supprimant systématiquement les mots de « mari » et de « femme », de « père » et de « mère », au profit de termes asexués, indifférenciés (notamment « parents »). Ce projet entend ainsi supprimer légalement l’altérité sexuelle et remettre en cause le fondement de l’identité humaine: la différence sexuelle et la filiation en résultant.

Il ouvre la voie à une nouvelle filiation « sociale », sans rapport avec la réalité humaine. Il crée le cadre d’un nouvel ordre anthropologique, fondé non plus sur le sexe mais sur le genre, la préférence sexuelle.

Avec l’adoption plénière par deux hommes ou deux femmes, des enfants seront considérés par la loi comme nés de deux parents de même sexe, donc privés volontairement de mère ou de père. Ils seront amputés d’une partie de leurs origines. C’est profondément discriminatoire et injuste pour les enfants, en créant par principe une nouvelle catégorie d'enfants sans père ou sans mère.

Le nombre d’enfants adoptables en France étant inférieur au nombre de couples en attente d’adoption, les couples de même sexe adopteront des enfants fabriqués par PMA (procréation “Médicalement” Assistée) pour les femmes, et issus de la GPA (Gestation Pour Autrui, ou « mères porteuses ») pour les hommes. Les projets d’amendements d’une centaine de députés vont dans ce sens; et le Premier ministre annonce déjà cette évolution dans « une loi complémentaire sur la famille ».

La norme paritaire et la filiation naturelle - universelles - de la famille favorisent la cohésion sociale et intergénérationnelle. Nous n’ignorons pas pour autant les problématiques spécifiques des personnes homosexuelles. Certaines dispositions légales permettent déjà de les prendre en compte. Elles peuvent être améliorées sans bouleverser le mariage civil homme/femme et la parenté réelle.

Nous avons la responsabilité historique de préserver notre état civil, notre société et notre humanité, engageons-nous avec détermination et sans homophobie : le peuple et la société civile seront à nouveau dans la rue, avec leurs maires, leurs élus, leurs autorités morales, pour demander la suspension du projet de loi Taubira et réclamer des Etats généraux sur le mariage, la filiation, et les droits de l’enfant.

Nous sommes tous concernés ! Le peuple de France doit se lever pour ses enfants, son avenir… et notre humanité, constituée homme et femme.

François HOFFMANN

Commentaires

et tout ça pour quelques centaines de couples homo qui commettront l'erreur de se marier... Le mariage est démodé, combien "tiennent la route" ?
Aujourd'hui on se PACS ou on ne se marie pas du tout.
Ce sont les avocats qui doivent se frotter les mains, quelques divorces en perspective vont alimenter leur fonds de commerce.
C'est amusant, le PACS en son temps avait soulevé la même colère, des mêmes personnes... et curieusement ce sont plutôt les "hétéros" qui l'utilisent...
Le peuple de France, comme tout être humain, doit respecter son prochain.
N'est ce pas là son premier devoir ?
Vive le mariage pour tous.
Peu importe le sexe des parents, si l'enfant est entouré d'amour.
Pourquoi de pas utiliser cette énergie pour faire campagne contre enfants et femmes battues ?
Un amour singulier devient souvent des amours merveilleuses.

Écrit par : Françoise | 05/01/2013

"peu importe le sexe des parents pourvu qu il soit entoure d amour...".je suppose que vous faites partie de la majeure partie des personnes qui ont eu un pere et une mere heretosexuels...ce qui n est pas le cas de ma fille...ayant helas en quelque sorte sorte servi de "mere porteuse", elle SEULE pourrait prononcer cette phrase....et encore, puisqu elle a eu a chance d avoir un pere et une mere....jusqu au au bout: vous avez bien lu: jusqu au bout je me battrai contre cette loi!!!!" arretez, vous qui n avez jamais vecu cela , d etre "politiquement correct!" il faut avoir "approche" le terrain , pour en connaitre TOUS (et encore) les revers une autre francoise"!!!!

Écrit par : francoise | 05/01/2013

Ben voyons ! Quelle relation s'il vous plait avec les femmes et les enfants battues ? A l'heure où le grand inquisiteur Vincent Peillon cherche à paralyser de frayeur l'école catholique qui ose critiquer le mariage homo et de les taxer d'homophobie on se prend à penser que ce que vous trouvez "singulier" ne relève tout simplement pas de ce que VOUS semblez trouvez "anormal".
Vous dites "quelques centaines de personnes concernées" ...alors pour quelles raisons en faire une LOI ? Cela me rappelle fort ce que disaient certain(e)s pour le port de la Burka ...quelques unes, pas la peine d'en faire un plat , laissons les libres de porter ce qu'elles veulent ? Etiez vous de celles ci Françoise ?
La liberté du renard "libre" dans un poulailler bien grillagé ?

Écrit par : goshein | 05/01/2013

Abandonnons toute frilosité homophobe et allons plus loin que Françoise n° 1, que je trouve bien timorée : vive le mariage pour tous, même au-delà des considérations étriquées de DJÈNE-DEUR ! Vive le mariage d'un père et de sa fille impubère ! vive le mariage d'une mamie avec son petit-fils au berceau ! Vive le mariage de mon facteur avec son doberman (mâle si possible : ce sera plus tendance) ! Vive le mariage avec les zombies en Haïti ! Vive le mariage de M. Ducon avec son dernier étron en date ! Vive le mariage de n'importe qui avec n'importe qui, de n'importe qui avec n'importe quoi, de n'importe quoi avec n'importe quoi !... L'essentiel (on l'aura compris) étant de copieusement ridiculiser, dégrader et profaner la sainte institution du mariage... et aussi (non pas accessoirement) de faire oublier qu'on est une bande de bras cassés, de fossiles idéologiques, de haineux fouteurs de merde, infoutus de résoudre les VRAIS problèmes de ce pays aux abois.

Écrit par : François | 09/01/2013

je ris quand je pense que dans 10 à 15 ans vous et vos lecteurs assidus ne serez plus là pour écrire ou diffuser vos inepties, la nature a du bon! en attendant la caravane passe et vous aboyez...

Écrit par : pépé | 18/02/2013

Rassurez vous "Pépé" nos descendants seront là pour remettre les "pendules" à l'heure

Écrit par : goshein | 18/02/2013

mais oui, mais oui! allez! prenez votre tisane. il vaut mieux pas parier sur l'avenir quand il est incertain... par contre votre avenir est une certitude,et je continuerai à en rire dans quelques années.

Écrit par : pépé | 18/02/2013

Je vous souhaite, « Pépé » de boire tisanes sur tisanes longtemps après moi. Voyez vous vos provocations, si elles m’amusent, ne me touchent nullement, je suis « vacciné », privilège de l’âge probablement !

Vous êtes jeune, sans doutes, puisque vous avez l’inconscience et l’impudeur de jouer, de parier sur la mort de votre prochain et de la souhaiter, dissimulé sous votre anonymat. Votre haine de « l’autre » probablement. Bon, je n’irai pas jusqu’à vous plaindre, mais je vous rends attentif au fait que malgré votre jeunesse, vous pouvez fort bien passer sous un camion en sortant de chez vous !

Alors voyez vous « vos certitudes ne valent pas un cheveu de femme »…une vraie bien sur !

Dernière remarque ! Je me suis bien diverti dans cet échange, mais il n’apporte rien au débat, alors si vos interventions restent à ce niveau, je ne perdrais plus mon temps à y répondre.

Bien à vous
Francis NERI

Écrit par : goshein | 19/02/2013

Amen.

Écrit par : pépé | 19/02/2013

Les commentaires sont fermés.