Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/11/2015

La menace islamiste

"Puissent le savoir-faire et la clairvoyance de nos élites dirigeantes, partis politiques comme souverainistes et mondialistes, se montrer au niveau qu’exigent les circonstances, ce qui implique sans doute un consensus sur la mise en œuvre de mesures d’exception.

Le doute est hélas permis sur l’adéquation de la réponse à la menace quand on songe au tollé de bien-pensance qu’avait suscité l’utilisation par Aymeric Chauprade et Christian Estrosi de l’expression « cinquième colonne ».
Ces mots avaient, pour nos « gouvernants » je ne sais quels relents d’années trente. À cette époque-là aussi, les "cassandre avaient mauvaise presse, la politique d’apaisement eut longtemps les faveurs d’une opinion qui apprécie la politique de l’autruche et n’aime pas les porteurs de mauvaises nouvelles."

Cela doit changer ! Le peuple va observer avec attention, au delà des paroles « va t’en guerre » ce que chacun d’entre eux fera effectivement.

Et le Front National en la personne de Marine Le Pen et Florian Philippot ne fera pas exception.
Il ne devra pas manquer de dissiper la confusion et le doute qui divise actuellement les militants et les sympathisants sur ce que ce parti fera effectivement s’il parvient à conquérir une ou plusieurs régions et au delà le pouvoir au plus haut niveau.

Francis NERI

15 11 15  

Les commentaires sont fermés.