Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/12/2015

Roman National

Il s’est installé en France comme en Europe un face à face entre deux modèles : l’illusion mondialiste, le mur de Maastricht tissé sur un tissu de mensonges : la prospérité, la sécurité, la puissance, la protection… qui s’est brisé sur la réalité : le marasme, l’appauvrissement, le pouvoir lointain des A-nationales, le mépris et la haine de soi, l’invasion islamiste.

L’autre modèle puissamment incarné en France principalement par Marine le Pen est celui de la dissidence, de ceux qui se reconnaissent dans le concept de « souverainistes ». Qui ne veulent plus d’un monde dominé par une seule puissance, les USA.

Ils ont entrepris la lutte contre ceux qui ont engendré LE problème, qui en sont responsables individuellement et collectivement.

Ils ont été moqués, piétinés, humiliés caricaturés. Mais le peuple de France a ouvert les yeux.

Il retrouve ses attachements vitaux.

Le peuple de France a choisi de survivre : en tant que peuple, en tant que nation souveraine. Le peuple de France retrouve ses racines, son identité, son roman national. Il en est fier à nouveau et il veut la restauration de ses valeurs civiques, culturelles économiques, sociales… Et ce peuple est jeune, à l’image de Marion Maréchal Le Pen.   

Nous allons continuer à respirer librement, car demain le soleil se lèvera et nous savons que la marée des votes Bleu Marine, des votes pour la France nous apportera la réponse à nos peurs et à nos angoisses. Dimanche en mettant dans l’urne un bulletin Front National nous changerons de monde …ce moment est historique, ne le manquons pas !

Francis NERI

09 12 15  

Commentaires

je souhaite sincèrement que vous ayez raison,je serais vraiment peine que notre chance de salut a nous Français c'est a dire le rassemblement bleu Marine,,mais les bandits et pourris lrps avec leurs magouilles menacent déjà cette eventualite ,prions pour leurs sondages soient erronnes

Écrit par : raymond | 09/12/2015

Je crains fort que le prochain "maitre du monde" ne soit pas les EUA qui sont sur le déclin mais bien la Chine dont le projet de pouvoir este bien clair.

Écrit par : David | 10/12/2015

mon Cher Francis je suis curieux de savoir pourquoi vous ne nous parlez de cette grosse farce qui s'est jouee ces jours derniers,la cop 21,a ce sujet ,sur "minurne "l'imprecateur nous donne un texte que je vous invite a lire si toutefois ce n'est pas déjà fait,voici l'adresse internet www.vexilla-regis.con-textevr-timmerman

Écrit par : raymond | 13/12/2015

... ceux qui se reconnaissent dans le concept de « souverainistes ». Qui ne veulent plus d’un monde dominé par une seule puissance, les USA.

Nous constatons avec dépit, l'abandon de la volonté "souverainiste", dans le monde occidental.

Mais cela n'a plus de sens de lier cet abandon tragique, à la volonté hégémonique des USA.

On peut même dire : au contraire ! Guy MILLIERE, en particulier, a bien analysé les sept ans de sape de la puissance américaine, par l'actuel squatteur de la Maison Blanche. Quand on est de bonne foi, on ne peut que constater cette érosion drastique de la toute puissance des USA.

Non, l'idée souverainiste, ou patriotique, ou nationale, doit être défendue pour elle même. Pour les "valeurs" qu'elle englobe, contre les pratiques qu'elle rejette. Or, les USA ne sont pas le pays dont nous rejetons les valeurs. même si nous sommes en compétition parfois féroce avec lui.

Cette précision est importante, car certains ont tôt fait de passer rapidement sur l'aspect positif, pour tout axer contre "l'ennemi désigné".

Francis, tu comprends bien sûr, ce à quoi je fais précisément allusion.

Aujourd'hui, c'est un fait, ce que l'on a appelé la guerre froide est loin derrière nous. Il n'y a plus l'affrontement latents de deux blocs, et d'un tiers bloc espérant profiter de la bagarre. Indépendamment des puissances économiques et démographiques émergentes, le principal totalitarisme nuisant est très bien identifié, c'est l'islam.

Or, nous constatons que toutes les puissances historiques courtisent et l'instrumentalisent l'islam. Chacune ayant ses alliés musulmans. Le jeu n'a jamais été simple. Aujourd'hui, il est devenu plus complexe que jamais.

Donc, on en peut se satisfaire du simplisme accusant les USA seulement, de vouloir la ruine et la dissolution des nations européennes.

Écrit par : Charles DALGER | 14/12/2015

Les commentaires sont fermés.