Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/04/2017

Nous étions six

J'ai surement loupé un chapitre, parce que cette union européenne ne m'intéressait pas. Mais la réalité c'est que nous sommes plus que douze. Avec des économies, des salaires, des avantages sociaux etc… Différents.
Pour moi une union, c'est l'égalité, si possible vers le haut et pas vers le bas. Résultat, les pays qui étaient en bas sont encore plus bas et ceux qui étaient en haut sont de plus en plus bas. Je parle du peuple bien sûr. Car l'union européenne est celle de la finance, pas des peuples
Jacqueline Kerdelant

Oui cette Europe est bien celle de la finance et une Europe ultralibérale dictatoriale et cela nous le savions depuis le début ... c'est aussi pour cette raison que les Français avaient voté contre à 54% .
Francis Gelin

On sait ce qu'il est advenu de ce vote....Cause toujours mon lapin...Il faut SORTIR de l'Europe.!
Christian Labrousse

Dès lors que la parité s'instaure dans un contexte culturel, fiscal et monétaire semblable, sans dumping social, il n'y avait pas de raison de ne pas s'entendre et de prospérer ! L'U.E a été conçu par la volonté économique et financière exclusivement.
On est actuellement aux antipodes d'une Europe des peuples !

Paul Abysses Compe

 

Les commentaires sont fermés.