Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/11/2020

La victoire de Jo Biden

La « victoire » de Jo Biden est celle des tenants d’une approche « racialiste » de la politique indigéniste, sans-frontiériste, immigrationniste et mondialiste américaine.

Trump représentait la révolte contre le « progressisme » aussi bien économique que culturel. Les avancées républicaines chez les minorités décrédibilisent tous les tenants d’une approche « racialiste »

Comme Boris Johnson, Viktor Orban et Sebastian Kurz, le chancelier autrichien, ces élus au pouvoir qui ont senti la volonté profonde du peuple qui, comme le peuple américain refuse encore le mythe du politiquement correct.

La victoire « frauduleuse » de Jo Biden n’est qu’une parenthèse désespérée qui ne fera qu’accélérer la révolte des peuples contre cette « faction » :  l’alliance de classe des médias, des GAFA et des très riches de l’establishment, la coalition des usurpateurs et des fraudeurs, de gauche comme de droite, tous unis contre les « nationaux », les petites gens et les classes moyennes.

09 11 20

Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/