Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L’éternel retour du rêve universaliste

La question est de nouveau posé : peut-on reprendre le rêve universaliste visant à restaurer l’unité politique de l’Europe unifiée par le christianisme ?

C’est possible et c’est un élément de « Reconquête » que porte Philippe De Villiers.

Mais la fragmentation politique de  l’Europe, largement affirmée, fait, à nouveau, obstacle à tout engagement commun pour chasser le nouvel empire Ottoman en constitution à partir du puissant « égrégore » de la Oumma des musulmans.
Comme au temps de François Premier faisant passer les intérêts stratégiques et commerciaux de son royaume à ceux de la foi et de la « civilisation occidentale ».  

 

De nouveau pour gagner il faudra faire face à la menace islamiste ; toute la force de Reconquête est dans sa diversité et cette option première.

Une raison essentielle pour ne pas sortir de l’UE sans avoir rassemblé les « forces vives » de la civilisation occidentale

Pas une voix chrétienne ne devrait manquer à Eric Zemmour le 10 avril.

FCN
05 04 22

 

Écrire un commentaire

Optionnel