Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/01/2016

Je vote F .N.

Et, personnellement, je me moque de ce que les autres pensent du fait que je vote FN.

Je vote FN car j’aime mon pays et veut conserver ses valeurs, ses traditions, sa culture, son approche des religions et de la laïcité, son identité, sa mémoire, son État Nation, son indépendance économique et financière, ses frontières etc…
Même si je considère que tout cela doit s’adapter au monde qui nous entoure et doit donc évoluer …dans le sens de NOS intérêts et non pas dans celui d’une vague entité  « libérale » dénommée «globalisation ».

Je vote FN parce qu'il n'y a aucun autre parti à droite qui engendre suffisamment de voix pour faire accéder ces idées au pouvoir.

Toutefois, si je suis à 80 % en accord avec le projet et le programme du FN, je ne suis pas toujours en phase avec la tactique, la stratégie, les méthodes ; bref les moyens mis en œuvre pour parvenir au pouvoir …pour NOUS faire parvenir au pouvoir.
Et je suis bien obligé de constater que ces moyens, voire les ego, interfèrent trop souvent avec le projet et le programme. Nous l’avons tous constatés au cours des régionales…et même avant.
Nombre de militants, de sympathisants, électeurs, se retrouvent déconcertés. Le doute s’installe et ils perdent confiance.

Je reste personnellement confiant, mais il est temps de rapidement penser les blessures de la division, de retrouver la cohérence interne nécessaire, de repréciser les objectifs et les moyens, de dire clairement ce que l’on va faire une fois au pouvoir, comment on va y arriver et avec qui !

Cela est urgent !

Francis NERI
29 01 16

25/10/2015

"Accueillir" est le terme officiel

Nous nous devons d’accueillir les migrants. Je pense que l’Etat Français et « CE » gouvernement seront satisfaits nous allons le faire.
Un peu partout, NOUS allons les « accueillir » et la qualité de notre accueil sera bien entendu fonction de leur comportement et de leur capacité d’intégration, ainsi que de leur utilité sociale, économique etc.
Le Bloc identitaire a déjà commencé à les accueillir très correctement. Il montre l’exemple à suivre.

Il fait preuve d’une grande compassion envers ceux qui ont tout perdu à cause de la guerre que les USA  et un peu nous aussi …enfin nos dirigeants …  avons provoqué dans leurs pays.

Nous commencerons par accueillir les femmes non voilées, plutôt chrétiennes, en priorité, que musulmanes.
Les enfants jeunes également, car ces derniers nous pourrons encore leur faire partager nos cultures et nos valeurs pour peu que nous les séparions des hommes jeunes et qui peuvent fort justement devenir assez vite des islamistes radicaux extrêmement dangereux.
Le simple principe de précaution doit nous rendre d’une grande vigilance et après les avoir fait passer un rigoureux contrôle d’identité assorti, comme aux USA, d’un test au détecteur de mensonge, nous procèderons au renvoi immédiat par charter et voie maritime en fond de cale des indésirables en les priant d’aller défendre leur pays et de ne plus revenir dans le notre sous peine d’une sentence bien plus sévère s’ils étaient repris.

Le problème devrait être ainsi rapidement réglé, surtout si nous supprimons également le regroupement familial, et toutes les aides nombreuses, couteuses et inutiles que nos « gouvernants » successifs ont nuisiblement instaurés.

Je crains pourtant que pour régler vraiment le problème il nous faudra attendre que Marine Le Pen soit au pouvoir. A moins que le tenant actuel du poste décide de prendre du recul et de démissionner, ce dont je doute. Il va nous falloir attendre 2017.

Alors soyons prudents si nous ne voulons pas nous retrouver sur la paille humide de NOS cachots !   

 

Francis NERI

25 10 15

10/05/2015

Influences

Sur les réseaux sociaux, le comportement des internautes que nous côtoyons sur nos pages, nos groupes et nos blogs résulte de transactions entre ce qu’ils sont et ce que nous sommes AVEC eux.
Un raisonnement, un comportement interactif, produit des « lieux » d’influence à partir d’où un « monde » mental peut agir sur un autre.
A ce niveau de communication, face de bouc n’a plus rien de virtuel.
C’est l’interprétation que l’internaute fait d’une information, transformée en relation émotionnelle, qui peut aboutir à un acte moteur et en comportement « adapté ». Qui peut être, et c’est là ou je voulais en venir se transformera en un :

Je vais voter Sarkozy !
Je vais voter Hollande !
Je vais voter Marine Le Pen !

Je dis donc …et redis que la maitrise des réseaux sociaux « interactifs » et pas seulement « informatifs » sera décisive en 2017 !

C’est en effet par la création d’attitudes mentales favorable à notre « champion (e) ) que nous créerons des comportements qui lui seront également favorables.

C’est l’interprétation qui transforme une  « relation » émotionnelle en acte moteur : glisser dans l’urne le bulletin qui NOUS est favorable.
Voilà pour quelles raisons il faut créer une émotion « maitrisée » à partir d’évènements médiatiques « maitrisés ».

Le conflit MLP/JMLP n’est pas un bon exemple. Aussi, oublions-le très vite !

« On ne peut pas faire que de la communication » disait récemment Mr Mélenchon…Il se trompe, faisons en beaucoup, mais de la vraie.

Une communication qui « met en forme » ! Et qui ne se perde pas dans le « bruit » de l’information globale que plus personne ne peut distinguer.

Francis NERI
10 05 15