Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/03/2012

Nicolas Sarkozy a perdu ?

Je vois sur des groupes facebook que je fréquente, un réel affrontement entre partisans d'Israël et ce qui ressemble à des adversaires et comme toujours au nom de la religion et des extrêmes. Que cela est, disons fatiguant, pour ceux qui comme moi sont athées ou agnostiques.
Sachez messieurs dames que vous mettez notre patience et notre compréhension à rude épreuve. Ce qui est grave, c'est que vous nous demandez systématiquement de prendre partie et souvent vous nous traitez de lâches si nous ne le faisons pas.

Pour ma part par exemple je suis un admirateur de l'Etat d'Israël, mais je ne comprends pas toujours, pour autant la position de certains "juifs de France" en particulier ceux de gauche. Je regarde avec inquiétude leur guerre intestine, car je considère, peut être avec quelques illusions, qu’Israël est le fer de lance de l’Occident. Beaucoup de questions restent pour moi sans réponse. Heureusement que, sur son blog, un ami, Jean Patrick Grumberg, de temps en temps, m'explique un peu les choses :-)).

Comme je suis un grand pragmatique et que j'essaie d'être factuel, je tente de rapprocher la problématique avec la situation actuelle qui nous renvoi à l'élection présidentielle. C'est NOTRE soucis du moment. Il engage l’avenir d'une manière inéluctable dans un enjeu qui revient comme un balancier sur des questions essentielles de sécurité, d'immigration, de souveraineté et d'identité. Certains plus naïfs que moi ont cru que l’élection se jouerai sur l’économie, l’UE ou autre mondialisation. C’est ne rien comprendre à l’esprit des peuples et en particulier celui du peuple Français : cette élection se jouera sur des valeurs, qu’on se le dise !

Francis NERI

 

Les commentaires sont fermés.