Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/06/2012

Pari perdu ?

Il n'y aura probablement pas de cohabitation et pourtant :
La droite est largement majoritaire en France.
J’appelle donc les candidats de droite à écouter et entendre leurs électeurs qui à 70 % veulent des accords entre TOUTES les forces de droite.
J’appelle à soutenir au 2eme tour tout candidat capable d’une entente républicaine à droite et à voter pour ceux d’entre eux qui, déjà, se sont engagés pour cette entente.
Ce deuxième tour doit amplifier la poussée qui se manifeste en faveur des solutions vraiment nationales :
• pour libérer notre économie de la spéculation financière,
• défendre notre identité, retrouver notre indépendance diplomatique et stratégique,
• remplacer la bureaucratie européenne de Bruxelles par une coopération souple avec nos partenaires européens, sur la base de projets concrets,
• réformer notre code de la nationalité,
• rétablir la sécurité, sanctionner les délinquants, et, s’ils sont étrangers, les expulser sans faiblesse,
• instaurer la priorité aux Français dans l’emploi, le logement, les prestations sociales.
Francis NERI

Commentaires

Francis,
Avec un énorme déni de démocratie, puisqu'un parti représentant 18% des suffrages exprimés sera privé de représentant à l'assemblée nationale, quelle solution nous reste-t-il aux Français pour faire valoir leur droit ? Nous avions imaginé que pour régler le problème il suffisait de convaincre les Français que l'UMPS est une caste d'oligarques prévilégiés qui se servent dans les caisses de l'état et pillent l'argent des contribuables à des fins personnels. Manifestement ils ne veulent pas le constater, malgré les nombreux ouvrages sur la question à commencer par "la république des malettes" et "la banque : le monde selon Glodman-Saxe". Alors comment obtenir que les escrocs qui se succèdent au pouvoir, cessent de nous voler ? Comment leur imposer de rendre les malettes pleines des billets volés ? Ces mafieux prétendent avoir servi l'état mais ont sur les mains le sang de nos soldats, de nos forces de l'ordre et de nos ingénieurs de la DCN comme d'autres pauvres citoyens victimes de leurs magouilles pour détourner l'argent de gros contrats ou assurer des approvisionnements en opium vers la France. Pourquoi ces mafieux aux mains sales ne sont-ils toujours pas aujourd'hui inquiétés, mis en examen pour abus de pouvoir, détournement de fonds publics, abus de biens publics, enrichissement personnel, executions et crimes au nom usurpé de la raison d'état ? Pourquoi les milliards de la caisse de retraite du Senat et de l'Assemblée Nationale, ne servent-ils pas à renflouer les autres caisses de retraites déficitaires autant que les déficits de la sécurité sociale ? Tout individu qui a détourné des fonds publics devrait être privé de tous ses droits civiques, de toute retraite liée à ses mandats et ses enfants et petits enfants tenus solidairement responsables de ses crimes à moins qu'ils renoncent à tout héritage passé ou à venir.
Tant que des mafieux tiendront les ficelles du pouvoir, aucun autre mouvement politique ne pourra obtenir de majorité sauf s'il a réussi à se corrompre en intégrant suffisament de fils et filles de mafieux dans ses rangs... Le pouvoir ne changera alors pas de mains, seulement d'étiquette. La seule voie possible est donc le coup d'état pour permettre au peuple d'assainir le pouvoir en éliminant tous ces mafieux. Ouvrir les yeux des Français par des mots est vains car ils se comportent comme des autistes, lobotomisés par les média également au mains de ces mêmes mafieux qui leur servent des jeux (Euro de foot maintenant) et les resto du coeur ! Panem et circensem... Les mêmes mafieux après avoir endossé une nouvelle veste avec une nouvelle étiquette, nous expliquerons qu'ils ont toujours lutter contre ce système de corruption abominable... Souviens toi lors de la chute du système soviétique, les "communistes" qui prennaient encore la veille leurs ordres à Moscou et stigmatisaient de "révisionnisme petit bourgeois réactionnaire" les écrits de Soljénistyne sur le régime bolchevique, ont eu le culot de nous expliquer sans repentir, le lendemain de la chute du mur, qu'ils avaient toujours été contre ce système totalitaire et concentrationnaire qui a tout de même fait plus de 100 millions de mort au point qu'on aurait pu croire que les nazis n'étaient que de vulgaires amateurs en matière de crime contre l'humanité en oubliant que les idiots utiles d'hier s'étaient travestis aujourd'hui en leurs propres juges ! C'est toujours la même réthorique, la même propagande, les mêmes énormités débitées avec un aplomb sans faille et que les braves citoyens gobent comme des vaux qu'on mène à l'abattoire. Regardes l'affaire Merah à Toulouse : Pourquoi les informations commencent seulement et trés lentement à sortir ? La permanence du PS entre les deux tours de la Présidentielle, précisait que si la lumière était faite sur cette affaire avant la fin des élections, elle favoriserait le FN !!! Alors il ne fallait surtout pas dire la vérité au Français qui se doutent pourtant depuis la mort de Merah que quelque chose ne tourne pas rond dans la version officielle de ces tueries de Toulouse.
L'apologie s'est déplacée du système d'anéantissement bolchevique vers le système d'anihilation consumériste à travers une névuleuse Européenne technocratique avec ses bataillons de chômeurs, à laquelle le citoyen de base ne comprend plus rien. Et l'écran de fumé cache les magouilles en tous genres pour détrousser les citoyens et détourner l'argent des caisses de l'état. Un coup les copains mafieux renflouent les banques dont les coquins spéculent sans limites, puis ce sont les copains banquiers qui volent au secours des états ; puis à nouveau les états ou mieux une oragnisation supra-étatique car les état hier faisant défaut, ils ne peuvent plus aujourd'hui voler au secours des banques ; puis de nouveaux états qui hier encore servaient de caution aux prêts de sauvegarde de ces mêmes banques, appellent au secours... C'est l'alali d'un système de siphonnage des contribuables européens encore solvables qui nous entraine dans la spirale d'un cercle viceux au bout du quel apparaît une crise sociale sans précédent.
Quel électrochoc faudra-t-il pour réveiller les Français ? 93% des électeurs musulmans ont voté pour Hollande après que 700 imams de "France" les ont appelés à lui apporter leurs suffrages !!! Et pour les commentateurs ce n'est toujours pas un vote ethnico-religieux pour un parti et un candidat qui prétend défendre la laïcité ! Aveuglement extraordinaire ! L'abstention est le reflet de cette incompréhension des Français vis à vis du système, de ces média autistes et de ces oligarques. Pourtant ces électeurs qui s'abstiennent, n'ont pas encore su se laver la tête de la propagande des mafieux qui réussissent ainsi à préserver leurs sièges, leur pouvoir et donc leurs privilèges. En plus ils nous la servent à la sauce "NORMALE" pour mieux faire passer la pilule ! A 180 km/h normal pour le Président qui se rend au mémorial de Caen le 6 juin dernier mais pas pour l'automobiliste considéré lui comme un délinquant pour trés grand excès de vitesse et qui devra débourser 3000 Euros...
Avant la prochaine élection l'appauvrissement général aura engendré une crise sociale d'une extrême gravité qui transformera en profondeur notre société creusant le fossé entre les Français et notamment avec ceux qui prétendent les diriger et qui ne sont plus que les représentants du désordre et de l'injustice. L'heure du coup d'état va sonner pour rétablir l'ordre et la justice !

Écrit par : Bertrand | 11/06/2012

Je crois bien que Bertrand s'illusione s'il pense que les Français vont "faire un coup d'Etat" !
QUI sont ils d'ailleurs ces Français ? Que restera t-il des Français "nationaux" et "patriotes" dans 5 ans ?
Le drame c'est qu'une Marine Le Pen vient un peu tard dans une négation de notre peuple qui commence effectivement en 1973 AVEC VGE et Chirac et qui continue avec ceux qui ont suivi !

Écrit par : goshein | 13/06/2012

@Gosheim,
Vous avez la mémoire courte ! En 1958, qui aurait pu penser que l'incapacité du pouvoir à résoudre la crise algérienne allait conduire à un coup d'état ? Les Français ne s'y sont pas opposés mais l'ont accepté et même lors du référendum qui a suivi accordé leur confiance à celui qui trahissait déjà en secret ceux là même qui avaient permis son ascension au pouvoir. En revanche les Français se sont opposés au Putch d'avril 61 car là ils ne comprenanient pas les enjeux mais ne voyaient que leur intérêt personnel.
La France d'aujourd'hui n'est pas celle de 58 et de 61, mais la psychologie des foules n'a pas changée. Parce que les politiques sont incapables d'endiguer la crise et qu'à l'heure d'Internet ils ne peuvent plus cacher longtemps leurs magouilles, leur abus de biens publics et le pillage en règle des richesses nationales, les conditions sont réunies pour canaliser la révolte du peuple de France. Avec la crise la misère s'installe et la colère enfle. Les socialo ne représenteront bientôt plus qu'une chimère à décapiter... Le temps vient où le peuple va se lever. Ne soyez pas sourd, au loin j'entends déjà l'orage qui gronde !

Écrit par : Bertrand | 13/06/2012

Oui j'y étais ...mais c'était en 1958 et les Français de ce temps là en avaient !!!

Écrit par : goshein | 13/06/2012

Vous confondez les militaires soutenu par les Français d'Algérie avec les Français.
Les métropolitains eux, ils voulaient voir rentrer leurs fils et les enjeux stratégiques, économiques, géopolitiques et humains de l'Algérie Française, ils s'en foutaient complètement. Quant au grand Charles, il s'est servi de ce coup d'état pour assouvir ses ambitions personnelles au point qu'il a même abandonné le Sahara qui ne faisait même pas partie des accords d'Evian ! Il a tout sacrifié sur l'autel de ses ambitions personnelles au point de reléguer la France (à laquelle il s'identifiait un peu facilement) au rang de puissance de second ordre voire de puissance vassalisée tantôt des Allemands, tantôt des Ricains, tantôt des Russes. Et c'est vrai que Giscard a lui choisi d'achever cette assujetissement de la France aux banksters qui mènent le bal sur les marchés financiers. Entre un nainspecteur des finances et un nainpuissant nul en stratégie, pas étonnant que la France soit tombée si bas ! Les "gaullo-bolcheviques" et leurs héritiers mafieux (Léandri, Focard, Marchiani, Sanguinetti, Peretti, Chirac, Pasqua, Sarkozy...) ont détruit la puissance Française. Mais les ripoublicains se maitiennent dans les allées du pouvoir qui finalement ne change jamais de main. Alors il faut nettoyer toute cette pourriture qui gangraine l'état en s'accaparant les richesses de NOTRE terre de France.

Écrit par : Bertrand | 13/06/2012

Les commentaires sont fermés.