Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/05/2013

Comment Christine Tasin ne comprend-elle pas que le mariage homo mènera au mariage polygame ?

Pour une "reprise," aprés une certaine absence due à un "déménagement" un peu complexe (et non pas compliqué), je vous communique ce texte qui illustre bien (à mon sens) l'absence et la méconnaissance totale de la part de certains "acteurs sociaux" de ce qu'est l'approche systémique et donc de la capacité première d'établir des relations avec les "évènements", d'en "appréhender" et non pas "comprendre" les interactions, et encore moins d'en tirer des conséquences et des perspectives d'action(s).

Francis NERI      

Publié le 25 avril 2013 par Françoise Mary - Article du nº 300

En réponse à l’article sur le vote du mariage homosexuel de Christine Tasin (présidente de Résistance Républicaine) publié sur son blog, permettez-moi de vous prédire, chers lecteurs de Riposte laïque, au risque de vous donner une insomnie, que d’ici quelques années, quelques décennies au mieux, la question du mariage polygame (donc « musulman ») se posera de la même façon, en vertu du même principe : égalité pour tous.

Au Pays-Bas, on en parle déjà.

http://www.youtube.com/watch?v=437Rq2iA0gM

Quand la liberté devient le libertarisme, c’est à dire la volonté individuelle sans fin, la société volera en éclat au profit d’individus consommateurs, électrons libres et esclaves de leurs désirs. C’est déjà le cas quand on voit que l’on est prêt au bout de quelques années seulement, à foutre une vie conjugale en l’air parce qu’on ne satisfait plus son « ego », toujours pourtant,par essence, dans l’insatisfaction. Les enfants suivront bien cette toute-puissance de l’adulte, ballottés entre l’appartement de Papa et celui de Maman !

Comme l’évoque si justement Eric Zemmour, la société française prend soudain conscience qu’avec cette loi, on aura accéléré ce que d’aucuns appellent « le Sens de l’Histoire » ou peutêtre définitivement : sa « fin ». Car les idéologies en « isme » ont toujours utilisé l’argument de « Sens de l’histoire » pour justifier leurs ignominies. De même, Jacques Attali, au nom du « Socialisme » prône dans ses livres l’euthanasie comme « instrument de gestion des sociétés futures » : argument digne des meilleurs médecins nazis, mais puisque l’auteur est de gauche…

Une euthanasie vue, non comme un soulagement qu’on apporterait à une personne ne supportant plus son état, mais comme une machine à se débarrasser des inutiles. Une magnifique illustration à la française du film visionnaire américain « Soleil Vert ».

http://ripostelaique.com/pour-attali-le-socialisme-cest-l...

C’est devant cette béance de l’Humanité que les citoyens français se trouvent désormais, devant cette toute-puissance du désir personnel qui mènera à la procréation en dehors de l’utérus des femmes, dans « Le meilleur des mondes ».

Nul doute que nos concitoyens musulmans, avenir démographique de notre nation, demanderont demain leur « dû », au nom de l’égalité des droits et au nom de l’égalité de toutes les religions. Et tous les élus qui auront favorisé leur implantation sur notre sol, ne pourront que leur dire « oui ». Le cheval de Troie aura accompli sa mission au pays dela Libertéet dela Démocratie. Ilpourra savourer sa victoire…

Françoise Mary

ARTICLE PARU SUR LE BLOG DE CHRISTINE TASIN

Réflexions à propos du vote du mariage unisexe…

J’étais, à titre personnel (et cela n’engagne nullement Résistance républicaine), favorable à cette loi et je dois dire que je suis heureuse, aujourd’hui, pour la première fois depuis que Hollande a été élu, de l’action de nos parlementaires, malgré lesmanipulations du gouvernement pour contourner la colère populaire.

On ne va pas relancer le débat, mais je veux juste dire à quel point je suis soulagée de savoir que les homos qui le désirent pourront comme les hétéros « former un couple officiel », se donner réciproquement leur nom, avoir une cérémonie à la mairie comme les hétéros. Anecdotique eu égard au très faible nombre d’homos concernés ? C’est vrai mais pourquoi ceux qui le désirent, qui ont envie de clamer socialement leur amour ne le pourraient-ils pas ? Qui menacent-ils? 

Soulagée, aussi, que les enfants de couples homos (ils existent, qu’on le veuille ou pas) puissent eux aussi hériter de leurs deux parents, et porter leurs noms, comme leurs copains. Et je ne vois pas en quoi il serait plus difficile pour un enfant de parler de ses deux mamans ou de ses deux papas que de parler de son unique maman sans papa ou de son unique papa sans maman comme c’est souvent le cas lors d’adoptions par des personnes seules ou de parent célibataire. 

Simple question d’égalité de droits. Simple question d’égalité républicaine.

Quant aux problèmes de l’adoption, dela GPAetc. Ce sont de faux problèmes  puisque actuellement une personne seule peut déjà adopter, ce qui permet à des couples homos d’avoir des enfants adoptés ; et qu’au regard du nombre d’enfants martyrisés et violés par leurs parents hétéros il paraît déplacé de mettre sur le dos des homos tous les risques, sauf à faire passer à toute personne en âge de procréer un test psychologique de 6 mois, et encore… 

J’ajouterai quela GPAexiste déjà dans de nombreux pays et qu’actuellement hétéros ou homos qui ne peuvent y accéder en France ne se gênent pas à l’étranger… la seule limite en étant le coût. « Petit service » réservé à ceux qui en ont les moyens…

Par contre effectivement la GPApose un gros problème, comme la fécondation in vitro, pour l’avenir de notre monde, de notre civilisation, tant le modèle du Meilleur des Mondes fait peur. Mais soyons honnêtes, ce n’est pas le mariage homo qui fera entrer le loup dans la bergerie, il y est déjà et le débat de société aura lieu, inévitablement, parce qu’il y aura des gens pour y voir un progrès pour les mères !

Et s’il avait fallu un vrai débat il était là, quelle société voulons-nous ? Quelles limites à la science voulons-nous ?

Pour le reste, je suis impressionnée de la mobilisation de tant de Français contre le mariage unisexe. Et si je ne me fais pas d’illusions sur l’homophobie statutaire car imposée par le coran des musulmans qui ont soutenu la manif ainsi que sur celle de certaines personnes à la marge, je crois que l’immense majorité des Français a accepté l’homosexualité et que les manifestations témoignaient plutôt d’une inquiétude sur un type de société, sur des bouleversements trop rapides donnant l’impression à des milliers de Français moyens que leurs racines, leurs repères étaient en danger.

Sans doute que, dans un autre contexte, sous un autre gouvernement que celui qui, depuis un an, fait tout pour détruire notre Etat, notre pays, nos repères,  nos traditions, cette « attaque » du mariage et de la famille traditionnelle  n’aurait pas eu le même aspect, n’aurait pas suscité la même révolte. Le mariage unisexe a pris figure de symbole contre l’ensemble des mesures du gouvernement Hollande depuis un an et à ce titre il mérite attention  et intérêt. Je ne crois pas que Hollande pourra s’en tirer sans une dissolution afin de redonner au peuple désemparé et en colère l’occasion de préciser de nouveaux choix politiques.Et les manifestants contre le mariage homo méritent remerciements d’avoir permis cette prise de conscience.

 

Commentaires

Vive les invertis et les inversions, vive la psychose indifférenciée et la perversion en général (pédophilie et toutes les Philies imaginables! Pourquoi pas?????
Bonne santé les enfants.
Moi j'ai 73 ans et suis malade et je m'en balance....encore peu de temps.
Tout se régule et Darwin n'est pas une théorie mais une réalité intangible. La société s'amendera ou disparaîtra: Comme le dit un certain auteur dont le nom m'échappe: Bon débarras.

Écrit par : jeansanterre | 06/05/2013

J'ai votre age mon ami (59 2 B) et pas en très bonne santé non plus..allez il n'est jamais trop tard pour partir en quête d'un monde nouveau.
Bien à vous et...solidarité !

Écrit par : goshein | 09/05/2013

L'auteur me semble être Yves Paccalet ayant donné à son essai le titre : "L'humanité disparaîtra, bon débarras !" ayant obtenu le Prix du pamphlet 2006. ISBN : 978-2-290-00155-4
(poche J'ai lu, 4,80€)

Écrit par : Germain Celte | 08/05/2013

Merci ! Je vais me le procurer et Jeansanterre aussi peut être :-))

Écrit par : goshein | 09/05/2013

Les commentaires sont fermés.