Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/07/2013

La mondialisation impossible

Pour contrarier Edgard Morin !

Et si la mondialisation est impossible, il faudra bien appliquer le principe de régulation et de contrôle pour mettre un peu d'ordre, d'efficacité des "pratiques" dans le "système". Bref un pouvoir capable d'organiser la production et la bonne utilisation des richesses.
Pourquoi ne pas commencer par la France ?

§ 

La pensée analyse les données (voir Descartes), elle sait faire des croisements, synthèses, des conclusions partielles.

Quoi d'autre ? 

Rapprocher les faits, les idées, les éléments,  c'est possible, les voir dans leur complexité et leurs rapports, c'est autre chose ? C’est ce à quoi prétend l’approche systémique !

La pensée est isolée, avance par tâtonnements, par essais et erreurs, elle ne trouve jamais la bonne solution du premier coup.  La pensée humaine est individuelle, la foule est reptilienne (Laborit).

La pensée holiste est le lot d'un cerveau collectif oméga de Teilhard. L'humanité fait le contraire et pousse à l'individualisme et à l'anarchie plus qu'à la hiérarchie aussi suspecte que l'autorité.  

Mais l’holarchie[1] ne se décrète pas. Les essais d'autarcie dans le Larzac par les 68tards ont tous échoué.   

La mondialisation s'arrêtera peut-être aux continents et leurs conflits seront pires qu'entre états.

La seule structure humaine capable d'intégrer les individus et les familles est la tribu ou le village de moins de 400 têtes, hommes, femmes et enfants, capable d'intégrer même ses psychotiques.

Au-delà, la bête féroce fait surface. La conscience mondiale est un mot si ce n'est pas le cerveau collectif, l'organisme collectif dont les cerveaux sont les neurones. On sait ce qu'est une société d'insectes. Le passage d'une société humaine à une société de cerveaux à pensée réfléchie serait un saut aussi important que celui de la conscience directe à la conscience réfléchie, de  l'unicellulaire au pluricellulaire.

Une démocratie à l'échelle mondiale sera comme la démocratie forcée en Irak, que des votes communautaires. On n'a pas besoin de voter, les compter suffit.

Teilhard croyait que le communisme était une marche vers  le cerveau collectif ! On fait la même erreur avec la mondialisation. Le choix est entre le Grand Frère ou la guerre de tous contre tous.  

Ave.

JCA 

PS : Il est très possible que les Oumittes aient atteint le niveau d'organisation du superorganisme. Cela expliquerait qu'ils acceptent sans problème la main de fer des tétrarques et de l'Ordinateur Central. 


[1]Une hiérarchie est composée de niveaux. Les éléments d'un niveau ont une valeur supérieure à ceux des niveaux situés en dessous et un rôle dominant par rapport à eux. Une holarchie est composée de holons organisés en niveaux. Un holon est quelque chose qui est un tout à un certain niveau et une partie au niveau situé au-dessus.

Commentaires

je reproduis ici mon commentaire posté sur facebook:
" libéré depuis longtemps de la propagande du temple (c'est à dire la télé), j'ai dû taper Edgar Morin dans mon moteur de recherche* pour remettre le visage du triste sire et me dire que, oh oui, ça vaut bien le coup de le contrarier: chez moi, pas de pitié pour les clones d'Aphatie ^^

avant de parler de l'article, je voudrais signaler qu'il n'est pas question de "mondialisation" dans ce sens si absolu, qui n'est un but qu'à si long terme que c'est assez déraisonnable de commencer à y penser maintenant:
ce qui est mis pas à pas en place, c'est le remplacement des états-nations en 3 grandes zones et ça s'applique pour l'instant surtout à la zone qu'on peut qualifier d'occidentale
et puis, soyons honnêtes, pour le moment, c'est surtout la mort des états-nation qui est recherchée et on se préoccupe tellement peu des la future gouvernance politique qu'on est... infoutu d'en donner le moindre début de définition
pas besoin de réfléchir longtemps pour réaliser que la "politique" de ces zones (ou du moins "cette" zone, c'est à dire la notre), qu'on qualifie de "sociale" dans les médias plus pour faire joli que pour convaincre, sera de loin avant tout la "politique" des lobbies, autrement dit le royaume des OGM et des gaz de schistes où toute abeille sera tirée à vue

et parce que nous sommes de bons gros veinards, notre zone est celle qui subit les transformations en premier, étant à la fois la "terre" des instigateurs du projet, la plus développée des 3 zones et aussi la plus "prête" (comprendre "embobinée" par plusieurs décennies de médias totalement vendus)
quelle joie, d'être dans le peloton de tête, hein? ^^

sur tout le reste, c'est à dire l'important, je suis assez d'accord: le "pouvoir" dit que le peuple est mort... je ne le crois pas et je constate même des manifestations évidente de sa vie, voire même de sa santé dans certains domaines
exemples: mariage gay, gaz de schiste (qui fera bientôt un sacré barouf probablement supérieur à celui du mariage gay)

je partage aussi l'avis que la démocratie ne peut s'appliquer qu'en dessous d'un nombre assez bas d'individus mais... j'ai presque envie de dire "et alors" vu que nous ne sommes absolument PAS en démocratie de toutes façons ("démocratie" ne veut pas dire "droit de vote", sinon la star academy aurait été une démocratie)

bref, de l’inique, de l'adversité, du durcissement de ce qu'on aura bientôt bien du mal à qualifier de "soft power" et un bon gros combat sur les bras: je crois que nous allons avoir du pain sur la planche!
je ne peux pas parler pour les autres, mais j'en connais qui relèvent le défi, j'en fais partie, et puisque l'anglais est très à la mode dans le babillage de nos "zélites", je leur dirais à la fois "over my dead body" et "bring it on" ^^

*: (qui est DuckDuckGo et non pas Google, vu que, contrairement à ce dernier, il me répond sans me surveiller) "

Écrit par : Jean-Luc Potier | 13/07/2013

Les commentaires sont fermés.