Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/08/2014

Causes et effets

Observer bien chaque événement, même répétitif qui parvient à votre connaissance et vous constaterez qu’il n’a jamais les même causes, jamais les mêmes effets.

Si vous voulez résoudre un problème de quelque ordre qu’il soit, et ne pas seulement en constater l’existence, vous devrez prendre acte de la complexité du monde et réviser sans cesse vos représentations, vos attitudes et vos comportements.

La résolution des problèmes complexes ne pourra être faite qu’à partir de notions qui intègrent la complexité, la totalité, la globalité, la régulation et le contrôle des systèmes y compris le système que vous connaissez le moins bien…vous-même !

Francis NERI

07 O8 14

Commentaires

Les notions de "cause" et d'"effet" sont assez aristotéliciennes. Elles sont très utiles dans beaucoup de domaines spécialisés, mais dans le monde réel on les remplace avantageusement par celle de "facteurs" qui concourent ou bien s'opposent, souvent de façon quantifiable (et là, nous débouchons sur le bayésien).

La concourance de deux facteurs dont aucun n'aurait été suffisant pour être "cause" d'une réaction peut entraîner celle-ci, alors qu'un seul des deux aurait été impuissant à le faire. C'est ainsi que l'on mettait à 1 ou 0 un tore de ferrite particulier des anciennes mémoires sans toucher aux autres de la même ligne ou de la même colonne. C'est ainsi aussi, incidemment, que fonctionnent nos neurones. Cela au moins, nous en sommes surs, même si l'architecture de ce qui se passe dans les niveaux supérieurs, émergents, nous échappe un peu (pour le moment).
François Paganel

Écrit par : goshein | 09/08/2014

Les commentaires sont fermés.