Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/05/2017

66 contre 34 !

Un vrai désastre qui nous confirme qu’il n’y aucun espoir de changement dans le système actuel. La voie démocratique est obstruée.

Depuis 1981 j'avais l’espoir fou que le Front National aille renverser l'ordre établi ...mais Jean Marie lui n'avait pas cet objectif ...il s’est contenté de servir de boute feu et de provocateur au service de Mitterrand.

J'ai rencontré Marine lors de sa candidature à la présidence du parti à Colmar qui nous fit cette promesse de renverser la table ...j'y ai encore cru ...mais cette fois ci seulement en son programme qui me convenait à 80 %.
Pour moi Marine n'était que le meilleur outil possible, rien d'autre... c’est la raison pour laquelle j’ai adopté le positionnement de Robert Menard et de la droite hors les murs.

Marine Le Pen s'est finalement comportée comme son père un mauvais, très mauvais outil ...elle l'a démontré sans appel lors de son débat contre Macron...
Toute sa campagne fut un désastre...de trahisons en trahisons de NOS fondamentaux, elle NOUS a conduit à l'échec.

En aucun moment elle n’a voulu entendre NOS avertissements et encore moins écouter nos propositions de bon sens, comme de ne pas s’obstiner sur la sortie de l’UE et de l’Euro.
Elle a passé tout son temps à Bruxelles au lieu de structurer et d’animer le parti …funeste erreur !
Enfin elle nous a fait comprendre qu’elle s’accommodait de la présence de l’islamisme en France allant jusqu’à exclure ceux et celles pour qui il représentait un danger.
De véritables purges staliniennes ont suivies.

Quand à sa communication …elle fut de bout en bout incompréhensible sans queue ni tête, disant tout et son contraire, allant systématiquement contre l’avis de ceux, comme sa nièce Marion, qui doutait de sa stratégie et de sa tactique

C'est donc SON échec, pas le notre et pour ma part, puisqu'elle a la prétention de rester à la tête du parti, je ferai TOUT ce qui est en mon pouvoir pour qu'elle et SON parti disparaisse du paysage électoral Français.

Grace à elle, il apparaît donc que le système à bout de souffle se reconstitue à l’identique pour durer un peu plus longtemps …rien de bon pour nous, mais tout pour la classe « supérieure » dont Marine fait partie bien entendu !

Il n’y a pas, il n’y a jamais eu et il n’y aura jamais de dynamique Marine Le Pen

Nous avons à, présent à nous organiser pour présenter une alternative de combat aux législatives, pour commencer, et qui ne soit pas la sienne.

Francis-claude Neri
08 05 17

Commentaires

C'est naturellement le peuple qui va payer l'addition, comme d'habitude. Chômage, perte du pouvoir d'achat, réduction de la protection sociale, faillites dans les classes moyennes. Les plus riches s'en tireront et même sortiront plus riches. Il est temps que le peuple intervienne, car à présent sa destinée se joue.

Écrit par : gosein | 08/05/2017

Répondre à ce commentaire

Cher Monsieur Néri,
Permettez-moi (bien que je n'ai pas de culture politique équivalente à la votre) de vous trouver bien sévère avec cette candidate.
Ne perdons pas de vue qu 'elle a du faire face à des magistrats gauchistes bras armés de la " bien-pensance "(???) socialo ainsi qu' aux hyènes journalistes et/ou commentateurs obéissants aux oukases de leurs patrons (Drahi, Bergé etc...pour ne pas les citer).

Écrit par : Aaron | 08/05/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire