Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2018

Structure fractale et organisation subsidiaire

Pour ma part, je considère que c'est le moment de se "mettre en ligne" en quelque-sorte ...et non pas alignés ... sur quoi, d'ailleurs le serions nous ...?

Sur ce groupe, créé à cet effet, un de nos objectifs premiers est de nous ressourcer, de nous sortir de nos certitudes et habitudes, nous inciter à la controverse et au doute fructueux puisqu'ils transforment ou nuancent nos points de vue, quand ils ne les renversent pas totalement ...ne pas penser la même chose qu'hier alors que le contexte à évolué n'est pas rédhibitoire sur ce groupe.

Une fois ressourcés, nous pouvons alors retourner au combat, plus forts et mieux armés.
Nous pouvons alors comparer, affiner, chercher des similitudes, des attitudes, des comportements compatibles ...bref, les OBSERVABLES du comportement des uns et des autres, nous permettent de déterminer NOS alliances.

C'est à partir de là que nous pouvons créer des "infogroupes" sur la base d'une organisation fractale et du concept de subsidiarité.

L'idée est que chaque structure ait son espace, son éventail d'explications.
Pourtant chacune d'elle (chaque infogroupe) implique l'ensemble des réalités sociales du pays et au delà.
Les particularités locales font la différence dans l'action.

Chaque groupe, déterminé par lui même est surdéterminé par l'ensemble des groupes en relation et interactions étroites sur la toile....car toute recherche du réel EST totalisante, généralisante.

Et, au total, le TOUT est largement plus grand que la somme des parties.

Rien de vraiment Jacobin dans notre proposition d’organisation, d'où la notion de subsidiarité.

Et loin, loin, très loin des partis politiques et de leurs appareils.

Francis-claude Neri

16 06 18

Commentaires

Le combat identitaire, est une prise en main de la France par elle même. Et la reconnaissance de ce ce que le passé y a déposé.

Écrit par : gosein | 16/06/2018

Les commentaires sont fermés.