Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/10/2020

La colonisation

Voilà les « horreurs » de la colonisation française en Afrique : 50 000 km de routes, 18 000 km de voies ferrées, 63 ports, 196 aérodromes, 2000 dispensaires équipés, 600 maternités, 220 hôpitaux dans lesquels les soins et les médicaments étaient gratuits...et des millions d’écoles publiques !

Que reste-t-il de tout çà en Algérie, en Tunisie, au Maroc etc. ?

Aujourd’hui la République Française sombre dans l'islam de plus en plus radical chaque jour dans l'indifférence d'un peuple qui disparaît.

Et ce sont le Qatar ou l’Arabie Saoudite qui viennent construire des écoles coraniques, des mosquées et racheter une à une toute nos « infrastructures » pour faire place à la civilisation islamiste !

C’est le moment de relire « Soumission ».


Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/

09 10 20  

Commentaires

Il convient de relire "soumission" mais aussi le camp des saints si nous voulons savoir comment finiront les "résistants"

Écrit par : goshein | 09/10/2020

Répondre à ce commentaire

Oui c' est bien triste de voir se qui ce passe ; on nous a vendu et nos politiques se remplissent bien les poches et nous sacrifient ; quand les peuples vont ils se réveiller ???

Écrit par : Cobut s | 10/10/2020

Répondre à ce commentaire

Ils se réveillent , le processus est en route

Écrit par : goshein | 10/10/2020

La colonisation a mis un terme aux famines et aux grandes endémies. Résultat du dévouement de la médecine coloniale, la population africaine a été multipliée par 8, une catastrophe dont l’Afrique aura du mal à se relever.

En effet, le continent africain qui était un monde de basses pressions démographiques n’a pas su « digérer » la nouveauté historique qu’est la surpopulation avec toutes ses conséquences : destruction du milieu donc changements climatiques, accentuation des oppositions entre pasteurs et sédentaires, exode rural et développement de villes aussi artificielles que tentaculaires, etc.

Écrit par : goshein | 10/10/2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire