Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2015

"Accueillir" est le terme officiel

Nous nous devons d’accueillir les migrants. Je pense que l’Etat Français et « CE » gouvernement seront satisfaits nous allons le faire.
Un peu partout, NOUS allons les « accueillir » et la qualité de notre accueil sera bien entendu fonction de leur comportement et de leur capacité d’intégration, ainsi que de leur utilité sociale, économique etc.
Le Bloc identitaire a déjà commencé à les accueillir très correctement. Il montre l’exemple à suivre.

Il fait preuve d’une grande compassion envers ceux qui ont tout perdu à cause de la guerre que les USA  et un peu nous aussi …enfin nos dirigeants …  avons provoqué dans leurs pays.

Nous commencerons par accueillir les femmes non voilées, plutôt chrétiennes, en priorité, que musulmanes.
Les enfants jeunes également, car ces derniers nous pourrons encore leur faire partager nos cultures et nos valeurs pour peu que nous les séparions des hommes jeunes et qui peuvent fort justement devenir assez vite des islamistes radicaux extrêmement dangereux.
Le simple principe de précaution doit nous rendre d’une grande vigilance et après les avoir fait passer un rigoureux contrôle d’identité assorti, comme aux USA, d’un test au détecteur de mensonge, nous procèderons au renvoi immédiat par charter et voie maritime en fond de cale des indésirables en les priant d’aller défendre leur pays et de ne plus revenir dans le notre sous peine d’une sentence bien plus sévère s’ils étaient repris.

Le problème devrait être ainsi rapidement réglé, surtout si nous supprimons également le regroupement familial, et toutes les aides nombreuses, couteuses et inutiles que nos « gouvernants » successifs ont nuisiblement instaurés.

Je crains pourtant que pour régler vraiment le problème il nous faudra attendre que Marine Le Pen soit au pouvoir. A moins que le tenant actuel du poste décide de prendre du recul et de démissionner, ce dont je doute. Il va nous falloir attendre 2017.

Alors soyons prudents si nous ne voulons pas nous retrouver sur la paille humide de NOS cachots !   

 

Francis NERI

25 10 15

04/08/2015

Islam et complexité

Si vous voulez étudier un individu, un groupe, étudiez le dans son milieu, son contexte.
Si vous voulez vraiment comprendre un musulman (il semble hélas que ce soit à nouveau nécessaire de comprendre son ennemi afin de mieux le combattre) voyez comment il se comporte en Algérie, au Maroc, en Syrie, en Lybie, en Arabie Saoudite etc.
Chez lui il est authentique. Il est dans son environnement économique, territorial, cultuel, social, celui qui l’a déterminé.
Il en est dépendant et, c’est cet environnement, cultuel en particulier, qu’il voudra reproduire dans les moindres détails chez nous, maintenant qu’il croit nécessaire de quitter son monde, qu’à l’exemple de ses sauterelles il croit avoir détruit avec l’aide de quelques prédateurs occidentaux.
Il ne voit même pas, cet islam d’une époque définitivement révolue, que son monde regorge de richesses qu’il ne saura jamais exploiter de lui même.
Il faudra bien à un moment donné en finir avec leur religion, la mettre sous tutelle et revenir mettre de l’ordre dans leur fourmilière humaine, les réguler et les contrôler.

Mais en attendant, comme le musulman est par nature inassimilable en tant que tel, sa présence deviendra bientôt absolument indésirable et, par rétroaction notre système autonome et ouvert se fermera afin de préserver son individualité et son originalité !
Alors, le musulman succombera en raison de son incapacité à s’adapter à un nouvel environnement.

L’idée de remigration fait son chemin ! C’est une bonne chose mais d’une grande complexité, car elle pose la question de l’origine des causes et des responsabilités individuelles et collectives.
« L’effet revient de façon causale sur la cause qui le produit » (Norbert Wiener) et il faut se demander si l’islam est produit ou producteur et donc cause de NOS problèmes ?

Qui et comment faut il « remigrer » ? Les islamistes ou ceux qui les produisent ? Et par lesquels faut-il commencer ?

Francis NERI
04 08 15

 

15/04/2015

Construire des Mosquées ?

Qu’est ce qu’un musulman modéré dès lors qu’il n’y a qu’un seul Coran et qu’aucune autorité religieuse musulmane n’accepterait d’en expurger les versets les plus violents et les plus barbares ? 
Le Coran c’est la parole d’Allah, une succession de commandements et d’interdictions que tout bon musulman ne saurait ni altérer ni interpréter.
Pour l’islam le monde se divise en deux catégories et seulement deux, les musulmans et les mécréants. Toute autre interprétation, prétendant qu’il y a deux lectures du Coran, n’est qu’illusion de doux rêveur. Partout où l’islam est majoritaire, il devient totalitaire.

Il faut donc être un Occidental naïf, pour juger normal que les Saoudiens financent des mosquées en France alors que les églises sont totalement interdites en Arabie.

Tolérance à sens unique comme toujours… mais surtout hypocrisie et lâcheté.

Jacques Guillemain
Riposte Laïque