Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2015

Etrosi

Je suis inquiet ! Je viens d'apprendre ceci :

La fille du maire UMP de Nice, Mlle ESTROSI, se serait convertie à l'Islam et mariée à la mosquée ? Aucune trace dans Nice matin. L’info a t’elle été cadenassée par l’entourage d’Estrosi... Pourquoi une telle discrétion ?
 
La construction de la grande mosquée de NICE  posera t’elle encore problème (s) !
 
Probablement une petite cérémonie discrète à la Mairie de NICE et..., grande cérémonie dans une grande mosquée du Maroc. Car le gendre serait marocain.
 
Nous savons que dans les mariages mixtes musulmans le conjoint se convertit obligatoirement à cette religion épanouissante et riche d'avenir comme... MM. Besson, Ribery, Cantona, etc..   

Mais, par contre, on ne voit jamais le contraire avec des conjoints qui se convertissent au Christianisme pour épouser l'élue de leur cœur... ??? Une femme musulmane, sous peine des pires représailles, ne peut épouser qu'un Musulman. Mais un homme n'est pourtant pas tenu aux mêmes impératifs. Peut-être que la fille du maire Estrosi a eu LA REVELATION ?? L'époux va de ce fait acquérir la nationalité française. La refusera t’il ? 
 
Notons que dans les pays musulmans, il ne saurait être question de double nationalité : ce serait la porte ouverte à tous les abus, mais nous, les abus, on les subit et on doit se taire !

Ceux qui envisagent de voter pour Monsieur Etrosi aux régionales sont ils « informés » c’est à dire « mis en forme » ? C’est important pour leur survie en tant que peuple, nation, en tant que gardiens de NOTRE Histoire, de nos identités y compris régionales. 
 
Votez bien !

Francis NERI
29 11 15

29/05/2015

Mémoire « est » identité !

Invité le 17 mai sur Radio J, Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS a déclaré : « Je ne sais pas ce qu’est l’identité française, je connais l’identité de la République ». L’aveu est sans bavure, confirmant ce que nous écrivions dans le précédent éditorial : « La République, pour nos hommes politiques, n’est plus française, elle EST, tout simplement. »

Ainsi, il n’est même plus besoin des royalistes pour opposer la république à la France : les républicains s’en chargent désormais tous seuls !
La République aurait une identité, la France n’en aurait pas, elle serait même le seul pays au monde à ne pas en avoir, car les socialistes, qui sont par ailleurs de forcenés communautaristes, reconnaissent évidemment une identité à tous les autres peuples, à toutes les autres cultures, à partir du moment où il ne s’agit ni de la culture ni du peuple français. « Allez donc visiter le Mont-Saint-Michel ou le château de Versailles, cela vous donnera un début d’idée », a rétorqué Marion Maréchal-Le Pen à Cambadélis... Mais comment pourrait-il reconnaître la France dans sa dimension royale et catholique ? Elle n’est pas le fruit d’une motion du parti socialiste...

Oui, depuis deux siècles, nos « républicains » patentés ont du mal avec la France, ce qui est logique puisque la république a été fondée sur le rejet de dix siècles d’histoire et d’identité françaises.
Anticipant la formule de Brecht, n’a-t-elle pas cherché à « dissoudre le peuple pour en élire un autre » ? C’est-à-dire, plus exactement, à en modeler un selon ses vues en éradiquant toute trace de l’ancien par le sang, le feu et des destructions patrimoniales qui n’ont rien à envier à celles opérées par l’Etat islamique ?
……
François Marcilhac –
L’Action Française 2909