Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/02/2018

Indigènes

Le prof d’histoire nous a emmenés voir le film « Indigènes ».

- Et voilà ! M’aurait étonné que tu coupes à ce pur film de propagande.

- les Arabes ont été enrôlés dans l’armée française ou pas ?

- Non, ils n’ont pas été enrôlés, ils se sont engagés.

Ils ont été des sortes de mercenaires à notre service. Les Maghrébins ont un tempérament guerrier. Ils aiment se battre.

Fut un temps, les Suisses se mettaient au service d’armées étrangères dont françaises. Beaucoup y ont aussi laissé leur peau. Ils n’en font pas tout un plat pour autant.

- Mais ces Arabes, engagés ou pas, ont héroïquement payé de leur personne pour la France.

- Oui, c’est vrai. Mais ils n’ont pas été les seuls. Sais-tu qui furent les plus nombreux, en pourcentage, à s’être battus pour libérer notre pays ?

- Non, mais je sens que je vais le savoir.

- Les Pieds-noirs, ces éternels oubliés de l’Histoire. Ils ont été environ cent soixante dix mille pour une population d’un million, autant que les Arabes pour une population d’environ... 25 millions, soit 25 fois plus nombreux que ces derniers en pourcentage.

Le fait est que dans les combats décisifs qui ont opposé l’armée française à l’allemande en Italie, ce sont surtout les Pieds noirs qui ont payé de leur personne sans se rembourser en viols de femmes, d’hommes et d’enfants sur la population italienne comme l’ont fait les Marocains ainsi que le montre le film italien tiré du roman de Moravia : la Ciocciara avec Sophia Loren. - Un roman, un film, ça peut raconter et montrer n'importe quoi. Tu l'as dit toi-même.

- Oui, sauf que les journalistes et d’autres témoins en avaient parlé bien avant, peu de temps après les faits, qu'un monument à la mémoire des victimes a été dressé dans la région où ont eu lieu ces viols et que les victimes elles-mêmes ou leur famille ont demandé à l’Etat qu’il exige des réparation des sévices subis. D’ailleurs les Marocains ont laissé un souvenir épouvantable dans la région. Est-ce que le film montre tout ça ?

- Non !

- C’est ce que je te disais : pur film de propagande.

- N’empêche qu’on y montre au moins que les Maghrébins ont combattu à nos côtés, ce que la plupart des gens ignorent.

- Mais on ne l’a jamais caché ! Au contraire !
De mon temps, à chaque 14 juillet, on faisait défiler un détachement composé de soldats issus des colonies, et figure-toi que c’était les plus applaudis !

Tu vois comme la France était raciste !

Et puis l’indépendance venue, ces hommes ont cessé de défiler dans un pays qui n’était plus le leur. Rien de plus logique. Quoi qu'il en soit, en pourcentage de tués, les troupes arabes en ont eu 5%, les troupes françaises de métropole 5,3%, et les troupes Pieds-noirs, 5,8%. C'était extrait d'un PDF nommé "L'Assassinat de la France raconté à ma petite-fille", d'un auteur dont le pseudo était "Antigone". Le PDF a été retiré, peut-être parce que l'auteur veut publier.

Il semble que la France commence à s'exprimer.

Mieux vaut tard que jamais, mais ça fait tout de même une génération perdue pour nous, et une gagnée en face avec les 100 000 arrivées par an et les naissances sur notre sol de "Français" qui n'ont pas forcément envie de le rester quinze ans plus tard, mais n'en ont pas moins la capacité de nuisance comme s'ils appartenaient à la nation alors qu'ils n'en ont que la nationalité.

 

François Paganel

08 11 16

23/08/2010

La Honte, c'est lui !

Il y a aujourd'hui sur notre drapeau une tache de honte"

LIRE

DOMINIQUE DE VILLEPIN, fustigeant la politique du gouvernement vis-à-vis des Roms.

§

Monsieur de Villepin vient de se tirer, politiquement parlant, une balle dans la tête, et par la même occasion, une balle dans le pied de la droite de gouvernement

Ces hommes politiques de droite comme de gauche sont des grands "enfants". Ils sont, soit incapables, soit cyniques pour ne pas percevoir à quel point la colère du peuple est grande et ils sont, encore moins, en mesure de l'apaiser.

Tous ces "bobos" bien-pensants prennent les citoyens pour des demeurés. Ils vont vite déchanter !

Ce ne sont pas les roms, ou les maghrébins nos ennemis, mais les ennemis de notre nation, de notre culture et de nos valeurs, ceux qui créent les conditions de cette « invasion ».

Ce sont pour commencer, ceux qui ont bradé la France en 1973 pour quelques barils de pétrole, les Giscard, Mitterrand, Chirac, Villepin, et puis sont apparus ceux de 68, les Cohn Bendit, Mamère, Duflot, Joly, Besancenot et bien d'autres « porteurs de valises », comme le disaient si bien nos amis « pieds noirs ».

C'est ce petit monde dont il faut, avant tout, débarrasser la France.

Ne parlons pas de cette gauche dites de « gouvernement » qui sombre avec Aubry et son islamiste de mari.

Il faut que des Français sortent de l'ombre, qu'ils prennent la parole et que celle-ci soit suivie d'effets. Il faut purger nos administrations, épurer l'Education Nationale, la justice qui n'ose plus condamner, la police qui, en conséquence, n'ose plus arrêter ; appliquer sans faiblesse, les lois, les codes et les principes républicains qui ont fait la France.

Nous sommes à un rendez vous de l'histoire. L'heure est venue. Français de France levez vous et unissez vous, faites taire vos divergences, la France a besoin de vous. Le jour de gloire est arrivé.

Francis NERI