Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/12/2018

Alerte Intifada ?

Mohamed Habib ( Ex Frères musulmans) précise que si le début de la contestation des Gilets Jaunes est le fait de citoyens français en colère, les Frères musulmans tentent d’investir cette colère et l’utiliser à leurs fins de déstabilisation politique.

Nabil Naïm lui est l’un des fondateurs du mouvement du «Jihad Islamique» il dit : «N’oublions pas qu’en France, il y a des Frères musulmans Algériens, Tunisiens et Marocains, vivant dans les banlieues. Bien sûr ils participent aux manifestations en France qui laissent apparaître leurs méthodes et leurs idées.»[5]

Pourquoi écarte-t-on, en France, contrairement aux pays arabes, la piste islamiste qui serait, entre autres, responsable de l’éclatement des violences sur les Champs Élysées alors que cette éventualité est sérieusement avancée et soutenue par des personnes qui connaissent l’idéologie et les actions violentes des Frères musulmans ?

Si cette information s’avère juste et crédible, il devient plus qu’urgent pour que les autorités agissent vite et fermement. Autrement, le sort de la France ne sera guère différent des pays qui, sous couvert du «printemps», n’ont vu s’installer durablement chez eux qu’un terrible automne islamiste agité, ses tempêtes et ses feuilles mortes. Le mieux pour la France serait d’accéder, sans jouer la montre, aux revendications légitimes du mouvement populaire et pacifique des Gilets jaunes. Le pire serait de laisser pourrir une situation qui, in fine, ne fera que le jeu de tous les extrêmes qu’ils soient brun, black ou vert. Est-on déjà entré dans une phase redoutée, celle d’un  «face-à-face» auquel faisait allusion l’ex-ministre de l’Intérieur le jour de son départ ?

Une sorte d’Intifada ?
 

Mohamed LOUIZI

04 12 18