Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2019

Société de masse à tendance totalitaire.

Ce qui se passe actuellement en France et en particulier dans les « mégapoles » Paris, Lyon, Marseille est la conséquence normale et inévitable de tout système totalitaire et de tout Etat de masse.
C’est pour cela et parce qu’il cherche à désintégrer systématiquement la personnalité et la dignité humaine que ce régime n’est pas viable et qu’il sera vaincu.

C’est en substance ce qu’écrivait Bruno Bettelheim en arrivant aux Etats Unis en 1939 après avoir été interné un an à DACHAU. J’ai simplement remplacé Allemagne par France !

Par la suite, les faits ont prouvé qu’il avait raison. Dans son livre « Le cœur conscient » écrit 20 ans après (1962) il rappelle qu’il ne faut jamais séparer les élans du cœur et la réflexion. Les deux doivent toujours marcher ensemble : le cœur rester « conscient ».
En effet, il rappelait que ce qui se passait dans les camps pouvait aussi se produire d’une manière plus sournoise dans toutes les sociétés de masse à tendance totalitaire.

Aujourd’hui comme hier, en raison de l’adaptation trop grande des individus et pour tout dire leur soumission aux exigences du pouvoir central de plus en plus fort et de mieux en mieux armé pour les imposer ; le peuple devra en retour, individuellementt, collectivement, s’organiser pour résister.
Et pour cela il doit renforcer les liens de solidarité, d’amitié et de reconnaissance qui permettent un élargissement des contacts et des prises de conscience sans pour autant sombrer dans l’autisme de groupe.

Nous avons pour cela les réseaux sociaux. Ils nous permettent de « penser global » tout en « agissant local ». A travers eux, les Gilets Jaunes nous montrent que nous pouvons échapper aux conditionnements et à la manipulation des esprits auxquels nous soumet le « pouvoir central ».

Les Gilets Jaunes apportent aux problèmes qui sont les nôtres une réponse appropriée qui sera de plus en plus « ferme » jusqu’à ce que tombe CE système prédateur.

Faisons confiance au peuple de France ; une fois encore IL vaincra !

Francis-claude Neri
http://semanticien.blogspirit.com/
07 01 19

02/01/2019

Je soutiens les GJ et sans réserve

Je les soutiens sans pour autant être malheureuse comme certains, mais je vois depuis ma retraite en 2009, mon pouvoir d'achat baisser chaque année, chaque mois, chaque semaine...

Je faisais régulièrement mon budget sur Excel... Ce n’est même plus la peine je sais ce que cela va me dire, alors je le fais maintenant 1 fois par an.
C’est bien suffisant pour savoir que je ne peux plus partir en "vacances", aller au resto, au cinéma, shopping pour me faire un petit plaisir... je liste les charges et je vois vite ce qui reste... de moins en moins au fil des mois.... il me reste juste les livres, mon ordi et la TV où il n'y a que mensonges, désinformation et lavage de cerveau pour m'occuper vu que ma santé ne me permet même plus de jardiner...

Ce que je sais c'est que j'ai dû faire un prêt pour avoir un portable et ordi neufs car je devais passer du temps à l’hôpital et en maison convalescence... et me payer mes frais dentaires !

Et pourtant j'ai une des meilleures mutuelles (chère mais j'ai choisis pour être le mieux remboursée possible) mais comme elle rembourse sur le tarif de la SS... je ne peux me payer les implants qui eux, ne sont pas remboursés !!!!

Je ne suis pas propriétaire mais je suis quand même considérée comme "retraitée blindée de tunes" et j'en ai juste ASSEZ...

Je soutiens de mon mieux mes groupes de GJ car je ne peux être sur place avec eux mais ils sont adorables, compréhensifs en général ces jeunes, majoritairement 25-45ans, ce sont des gens de bons sens, humanistes et justes qui veulent simplement vivre de leur travail mais se sont aperçus trop tard de ce qui se passait...

Moi cette révolte je l'attends depuis les « subprimes » de 2008... mais les gens avaient encore des réserves, du boulot et n'ont rien vu venir.... dommage on aurait gagné 10 ans et pas eu Macron.
Toute l'année 2017 j'ai répété sur Facebook "ne jamais voter pour un banquier..." et certains accusent encore les retraités à avoir majoritairement voté mi€ron... je n'en faisais pas partie, ni LREM aux législatives....
Je ne veux plus entendre parler de politique ni de Partis, tous les Partis ont de bonnes idées il faudrait juste les rassembler pour l'intérêt de la France et des Français ; mais ces gens-là ne voit que leur intérêt perso... pour quoi ?

Le pognon, le pouvoir, la gloire, ils ne les emporteront pas dans la tombe... devant la mort nous sommes tous égaux et TOUT le monde pauvres et riches vont y passer et elle ne sera pas plus douce qu'on soit pauvre ou riche...

D'ailleurs! Je rêve de revenir sur terre pour voir tous ces malades du fric bouffer leurs billets de banque et pièces d'or quand il n'y aura plus d’agriculteurs, d'éleveurs, de nature juste du béton et du fric.....

Jackye Picqué
02 01 19

07/12/2018

La trouille

Ils ont la trouille, TOUS ! Mr Macron, son gouvernement, son assemblée, les partis politiques et leurs appareils, les « Zélites » politico-médiatiques, les syndicats, les associations droits de l’hômmiste …et ils ont raison d’avoir peur, çà ne peut que mal se terminer pour eux.
Et ceux qui, comme Mr Mélenchon, veulent récupérer le mouvement en criant « référendum » ont encore plus peur que les autres…

Il est trop tard pour improviser un référendum, surtout d’initiative populaire. Ni quoi que ce soit d’autre d’ailleurs.
La seule sortie possible, et néanmoins provisoire, pour toute cette clique, Mr Le Président compris, c’est de dissoudre l’assemblée nationale, d’en élire une nouvelle et de se contenter d’une cohabitation pour tenir jusqu’à l’échéance de 2022…

Bien entendu çà n’arrange pas la gauche qui prendrait la nouvelle claque de sa vie. Quand aux droites, encore faut il qu’elles  puissent se mettre d’accord sur un projet et programme un  commun et çà depuis Chirac nous savons que c’est difficile a la « plus bête du monde »…

Et si nous les obligions à s’unir ?
Faudrait peut être y penser !

« Quand Macron et nos élites autoproclamées seront décidées à jouer cartes sur table, à débattre des méfaits de la mondialisation et du coût démentiel de l’immigration, peut-être y aura-t-il une porte de sortie (la dissolution de l’Assemblée nationale) pour ce mouvement qui pourrait très mal finir, si Macron persiste à mentir et à mépriser le peuple français. »
Riposte LaÏque

J’ai noté effectivement que depuis le début nous ne sommes pas les seuls à vouloir élargir le débat et les revendications à d’autres problématiques.
Nous savons bien que tout est lié et que quelle que soit « l’entrée » choisie il nous faudra répondre par une approche globale.
Sur RL comme pour nous, c’est le cas, mais bien entendu nous sommes des « fachos », des « racistes »  et des « mal pensants » et l’on songe sérieusement à NOUS éradiquer ….et pour commencer nous priver de notre droit élémentaire d’expression.

Il ne faut pas s’étonner si nous sommes devant, derrière et à coté des Gilets Jaunes.   

http://semanticien.blogspirit.com/

Francis-claude Neri

07 12 18