Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/01/2019

Je soutiens les GJ et sans réserve

Je les soutiens sans pour autant être malheureuse comme certains, mais je vois depuis ma retraite en 2009, mon pouvoir d'achat baisser chaque année, chaque mois, chaque semaine...

Je faisais régulièrement mon budget sur Excel... Ce n’est même plus la peine je sais ce que cela va me dire, alors je le fais maintenant 1 fois par an.
C’est bien suffisant pour savoir que je ne peux plus partir en "vacances", aller au resto, au cinéma, shopping pour me faire un petit plaisir... je liste les charges et je vois vite ce qui reste... de moins en moins au fil des mois.... il me reste juste les livres, mon ordi et la TV où il n'y a que mensonges, désinformation et lavage de cerveau pour m'occuper vu que ma santé ne me permet même plus de jardiner...

Ce que je sais c'est que j'ai dû faire un prêt pour avoir un portable et ordi neufs car je devais passer du temps à l’hôpital et en maison convalescence... et me payer mes frais dentaires !

Et pourtant j'ai une des meilleures mutuelles (chère mais j'ai choisis pour être le mieux remboursée possible) mais comme elle rembourse sur le tarif de la SS... je ne peux me payer les implants qui eux, ne sont pas remboursés !!!!

Je ne suis pas propriétaire mais je suis quand même considérée comme "retraitée blindée de tunes" et j'en ai juste ASSEZ...

Je soutiens de mon mieux mes groupes de GJ car je ne peux être sur place avec eux mais ils sont adorables, compréhensifs en général ces jeunes, majoritairement 25-45ans, ce sont des gens de bons sens, humanistes et justes qui veulent simplement vivre de leur travail mais se sont aperçus trop tard de ce qui se passait...

Moi cette révolte je l'attends depuis les « subprimes » de 2008... mais les gens avaient encore des réserves, du boulot et n'ont rien vu venir.... dommage on aurait gagné 10 ans et pas eu Macron.
Toute l'année 2017 j'ai répété sur Facebook "ne jamais voter pour un banquier..." et certains accusent encore les retraités à avoir majoritairement voté mi€ron... je n'en faisais pas partie, ni LREM aux législatives....
Je ne veux plus entendre parler de politique ni de Partis, tous les Partis ont de bonnes idées il faudrait juste les rassembler pour l'intérêt de la France et des Français ; mais ces gens-là ne voit que leur intérêt perso... pour quoi ?

Le pognon, le pouvoir, la gloire, ils ne les emporteront pas dans la tombe... devant la mort nous sommes tous égaux et TOUT le monde pauvres et riches vont y passer et elle ne sera pas plus douce qu'on soit pauvre ou riche...

D'ailleurs! Je rêve de revenir sur terre pour voir tous ces malades du fric bouffer leurs billets de banque et pièces d'or quand il n'y aura plus d’agriculteurs, d'éleveurs, de nature juste du béton et du fric.....

Jackye Picqué
02 01 19

Commentaires

pas d'accord avec Jackye Picqué d'abord jamais un yellow jacket n'a passé de brevet* pour se prévaloir du titre d'autre part le début était magnifique mais aprés les trois premiers jours on a vu que les loustics qui squattaient les rond points étaient des canards sans tête
pas d’objectif a part de virer le seul qui a le pouvoir de faire évoluer la situation.
Les seuls à tirer leur épingle c'est les médias
Arrêtez de regarder les infos et même les chaines françaises
d'abord boycottez la vérole de cette société qui est la pub que vous payez grassement par vos achats et qui vous addict
Jackye Picqué organisez un front du refus ne serait ce que sur une chose inutile ( les dames lavent des culottes propres après s’être servi de protèges slips ) personne ne réfléchit avant d'acheter pourquoi ses céréales au matin dans un pays où on prenait les tartines et le bon beurre riche en vitamines
Jackye Picqué prenez ma suite !


*même à la coloniale on passait un brevet

Écrit par : babinet | 02/01/2019

Je vais transmettre votre message à Jackye sur face de bouc :-)

Écrit par : gosein | 02/01/2019

Les commentaires sont fermés.