Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/05/2017

Quelle soirée !

Brave Marine qui fit face avec courage à un technocrate sans âme et sans compétence autre que technique...les Français ne s'y tromperont pas.
Si le robot avait eu Jean Mésiha en face de lui il en aurait été tout autrement, du moins sur le plan économique et sur la question de l'UE et de l'Euro.
Mais on ne demande pas à un(e) président(e) d'être compétent(e) dans tous les domaines et le peuple lui ne s'y est pas trompé, Marine a hier au soir gagné son cœur.
Il sait à présent que Marine est entourée de gens à la hauteur, et que c'est d'une femme avec une âme dont NOUS avons besoin.
Nous savons TOUS à présent quel est l'enjeu et qu'il s'agit bien d'un combat sans merci entre une oligarchie mondialiste soutenue par une minorité privilégiée, en particulier confortablement installée dans les grands centres villes, et une large MAJORITE de Français qui souffrent et meurent dans l'autre France, l'oubliée, celle du peuple, celle que l'Islam envahie et assassine.
"ON" va gagner car "ON" est chez NOUS au pays, dans lequel NOUS voulons habiter, vivre, travailler et bouter l'ennemi islamo-mondialiste hors de France.

Francis-claude Neri
04 05 17

Commentaires

Pour l'économie, quand la France fera faillite, les créanciers boiront la tasse et les gouvernants seront contraints aux réformes à leur corps défendant (à moins de mettre à mort la démocratie comme au Venezuela). Mais pour l'islam, la situation deviendra quasiment irréversible, du moins pas réversible sans une guerre civile.
Charly Karl Ékoulé Maneng

Écrit par : gosein | 04/05/2017

Les commentaires sont fermés.