Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/11/2018

GJ récupération à gauche

Je pense que la gauche, celle de Mélenchon, et l’extrême gauche, après avoir dit pis que pendre des Gilets jaunes et les avoir accusés d’être manipulés par l’extrême droite, ont noyauté le mouvement.

Mais ils n’ont pas compris que çà va durer…sous d’autres formes, mais que çà va rebondir et durer.

C’est pour cette raison qu’ils proposent l’idée d’un référendum, espérant détourner le mouvement des problèmes qu’ils ne veulent surtout pas aborder; l’immigration, l’islamisation, l’UE etc.
Pour eux c’est du domaine exclusif du politique et la rue ne doit pas s’en mêler…en çà ils ont la complicité des partis politiques.

Ce fut perceptible dés le début …et je l’ai a maintes reprises signalé. De plus çà fait le jeu du Président et de ses amis mondialistes qui peuvent pendant ce temps signer tranquillement le pacte des migrations de l’ONU et importer encore plus de migrants.

Lorsque les bonnets jaunes en auront fini avec le carburant ils étendront l'affaire aux autres problématiques et là çà va sérieusement chauffer ...

Et çà va durer, car le grand périurbain est en crise par rapport à la puissance nouvelle des métropoles...çà c'est fondamental à comprendre.

Les "gens" de la classe travailleuse pensaient encore hier qu'ils étaient les gagnants; ils constatent qu'ils sont les grands perdants et commencent, enfin, à porter leurs regards coléreux vers l'UE et les mondialistes du CAC 40 ...en passant par les migrants qui bénéficient d'avantages qui leur étaient jusqu'ici réservés.

Et comme le Macron EST à leur service (de l'oligarchie)...il ne peut modifier la trajectoire ; il ne fera rien car il ne peut rien faire ...si ce n'est pas lui qui fait le travail ils en prendront un autre ...Jacques Attali ne se gène pas pour le dire et de menacer.

Je considère pour ma part que ce qui se met en place c'est un système comparable à celui du mouvement 5 étoiles en Italie, c'est à dire : protestataire, territorial, politique et social ...le territoire HIER réservé au FN !
Ce dernier (RN) s’il veut perdurer doit se dépêcher de construire des alliances sans réclamer la suprématie.

Dans une France coupée en deux, il faut s’attendre à présent à des rapports en continu de violence, car le gouvernement n'a AUCUNE réponse à proposer à la révolte anti système et les partis d’opposition n’ont plus aucune influence sur la « conduite » du peuple.

A mon avis Noël sera chaud cette année !

http://semanticien.blogspirit.com/

Francis-claude Neri
27 11 18

Commentaires

Deux France s'ignorent et se font face: la France des métropoles, vitrine de la mondialisation heureuse, où cohabitent cadres et immigrés et la France périphérique des petites viles, des zonnes rurales éloignées des bassins d'emplois les plus dynamiques.De cette dernière, qui concentre près de 70 % de la population Française, personne le parle jamais.
Christophe Guilluy

Écrit par : gosein | 28/11/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire