Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

A l’école du progressisme 

Ce lundi, l’acteur Louis Garrel était invité de l’émission Quotidien (TMC). Sur le plateau de Yann Barthès, il a notamment fait la promotion de son nouveau film, la Croisade. L’histoire est celle de deux parents dont l’enfant de 13 ans lance une croisade au sein du domicile familial pour sauver la planète.

On croit d’abord à une comédie, comme l’annonce l’acteur de 38 ans. Jusqu’à ce qu’il se lance dans un discours élogieux sur le courage d’une nouvelle génération qui prétend donner des leçons de morale aux adultes. « Je trouve que les jeunes gens de 12, 13, 14 ans sont très affûtés, sur tous les sujets, pas seulement l’histoire du changement climatique. Mais aussi sur l’histoire de la sexualité, de l’identité sexuelle, de l’identité de genre, de l’antiracisme… Moi je me trouve des fois comme un con, ils me font la leçon et je me trouve réac », reconnaît-il. Un monde où les enfants définissent les règles et où les adultes n’ont qu’à suivre passivement sans broncher. « Quand j’ai envie de protester, je me trouve complètement idiot, je leur dis “je vous laisse faire, vous êtes des progressistes beaucoup plus forts que moi”. » Car il ne s’agit plus seulement de déconstruire tous les prétendus stéréotypes d’une société “raciste, homophobe et transphobe”.

Il faut aussi renverser les rôles dans l’éducation : l’enfant devient le maître, le sachant, et l’adulte prend la place de l’élève docile.

Du discours de Louis Garrel ou de l’admiration béate des chroniqueurs qui l’écoutent religieusement, on ne sait pas ce qui est le plus lunaire. 

Valeurs actuelles

16 12 21

Commentaires

  • Il en font de trop ; et les parents ,ont ils encore une autorité ; il y a aussi la manipulation de nos jeunes ; pour la planète et pour le reste ;elles vont manifester pour que les jeunes musulmanes puissent porter le châle ;mais un jour ,nos jeunes porteront elles la burka ; et la petite Greta enfant malade intervenant pour les causes ;même une année sabbatique pour endormir nos jeunes et tout cela payé par le diable Sorros qui détruit notre civilisation avec Obama et les mus ???

Écrire un commentaire

Optionnel