Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Peut on "acculturer" les musulmans

Il faut prendre garde au mot "acculturer" son sens ne signifie pas "enlever ou détruire une culture", mais au contraire, "donner" une culture minimale.

Et c'est bien cela l'enjeu, car l'immigration massive musulmane n'a pas cette culture minimale pour s'intégrer à "notre culture" donc ne peut "s'assimiler"

Malheureusement pour nous ce "phénomène" de défaut d'acculturation a commencé après mai 68.  Au pire moment car c'est celui ou justement l'école, virant à gauche toute, renonçait à inculquer une culture minimale aux enfants d'immigrés et dire : "leur culture vaut la notre, pas besoin donc de les acculturer, au contraire, "enrichissons nous de leurs différences". Et c'est comme çà que nous sommes passés de l'assimilation à l'intégration et de l'intégration à l'insertion.
La prochaine étape ? Devinez ?

Voyez vous le collège unique a été la pire des choses avec les UIFM de Bourdieu, ce sociologue qui, dans la lignée de Freud, Lacan et de l’épouvantable Françoise Dolto clamait « que la transgression était socialisante » et l'idée que l'enfant, n'était pas un "héritier" et devait fabriquer lui même son "savoir", voulant transformer le maître en coach !

Nous avons du pain sur la planche pour rétablir une situation plus saine et, ne comptons pas sur Mr Macron ou son clone Mme Pecresse et encore moins Marine Le Pen pour y remédier.

Seul Eric Zemmour est en capacité et veut s'en donner les moyens. Il annonce clairement que l'éducation, la socialisation et l'assimilation est une de ses priorités car il a comprit l'enjeu et qu'il en mesure l'importance .

27 12 21

Cygne Noir

Francis-Claude Neri

 

 

Écrire un commentaire

Optionnel