Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Approche systémique

François, le Poverello d’Assise, engageait ses auditeurs à ne juger personne, faute de connaître tous les aspects d’une conduite, toutes les motivations d’un acte.

C’est déjà un conseil quelque peu dangereux à suivre dans la vie courante.

Il est impossible d’appliquer ce principe en histoire, en politique, dans les affaires où l’on doit, bien au contraire, tenter de se forger une opinion sur un personnage ou sur une époque, sur un politicien, sur un chef d’entreprise, en confrontant un maximum de points de vue, évitant par-dessus tout de les considérer de façon simpliste.

Rien n’est compliqué, mais tout est complexe !

- S’élever pour mieux voir
- Relier pour mieux comprendre
- Situer pour mieux agir

FCN

 

Écrire un commentaire

Optionnel