Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/11/2011

La Martine de Lille : L’acharnement

La Martine de Lille sera-t-elle premier Ministre de François Hollande ?

Un ami, proche de Monsieur Brochen, me disait après avoir prit connaissance du jugement : "Bref si chacun avait assez de retenue et de coeur pour ne pas en remettre une louche et éviter un appel stupide et inutile, cela comblerait mes voeux. "

Je partage cet avis : dans ce cas, un appel est stupide et inutile…pour moi qui m’apprêtais à payer l’euro symbolique, les dépens et d’autres choses encore et reprendre ensuite le train-train quotidien du retraité de base.

Et bien non ! Pas pour Martine qui s’acharne et fait appel, mais je n’irai pas jusqu’à prétendre qu’elle est stupide et inutile …pour la France

Je crois comprendre ses raisons. Il semblerait, je dis bien il semblerait, car ce ne sont peut être que des « rumeurs », que les tractations soient intenses au PS.  Chacun et chacune chercherait une          « bonne place » dans le futur gouvernement de gauche derrière François.

Martine aurait demandé à être premier ministre et le sieur Hollande, qui apparemment ne la porte pas dans son cœur, lui aurait dit en substance : « Débarasses toi d'abord de tes casseroles. Fait appel et gagne ton procès contre le « Blogueur Strasbourgeois ».

Et voilà notre Martine nationale qui repart au combat. Peut être n’espère t-elle pas vraiment gagner à terme. Tout au plus « donner du temps au temps » le temps que François ait raison de Nicolas et qu’elle-même décroche enfin le saint graal… la place de Monsieur Fillion. Elle y a droit en dédommagement de ses efforts au sein du parti…qu’on se le dise !

Je serai donc devenu un enjeu de « politique politicienne ». L’homme à abattre coûte que coûte. Mon Dieu j’en tremble ! Je suppose qu’on ne me ménagera pas et je commence à numéroter mes abattis.

Pour ma part, malgré mon indignation et mon mépris pour ces basses manœuvres de « pouvoir » je reste serein et je suis prêt à me défendre dans l’honneur et la dignité. Une nouvelle fois je fais confiance en la justice de mon pays et aux nombreux amis qui me soutiendront à nouveau dans une épreuve qui va devenir de plus en plus pénible au fur et à mesure qu’approche l’échéance présidentielle.

Je compte sur vous tous et je n’ai, finalement, qu’une question à vous poser : « Voulez vous Martine AUBRY comme premier ministre ? »

Francis NERI

Pour votre information, ci-dessous déclaration d’appel avec mail à Renaud BETTCHER, qui j’espère me défendra à nouveau.              

Bien cher maître,

Les époux Brochen viennent de faire appel. Qu'en pensez vous ? Voulez-vous assurer à nouveau ma défense tout en sachant que je n'ai pas de gros moyens, mais que je ferai le maximum pour vous dédommager ? Bien évidemment je souhaiterais que ce soit vous, mais si vous préférez me conseiller quelqu'un d'autre, je resterai toujours aussi reconnaissant du magnifique travail que vous avez réalisé en première instance.

Francis NERI 

COURS D’APPEL DE PARIS

 

Cour d'appel de Paris Déclaration d'appel n° 11/22190 N°RG: 11/18972

Pôle 2-Chambre 7

Reçue le 24 Octobre 2011 à 17 h 22

Effectuée par la SCP BERNABE CHARDIN CHEVILLER avoués prés la cour d'appel de Paris 

N° de dossier à l'étude : 20111050

A l'encontre du jugement rendu le 17 octobre 2011 (RG n° 11/12059) par le Tribunal de Grande Instance de Paris

AU NOM DE:

Mme Martine AUBRY

née le 08/08/1950 à PARIS (75)

de nationalité française

10 rue de Solférino

75333 PARIS CEDEX

Monsieur Jean-Louis BROCHEN

né le 07/O6/1944 à ROUBAIX (59)

Profession : Avocat

113 avenue Jean Lebas

59100 ROUBAIX

Pour qui domicile est élu en l'étude de la SCP BERNABE CHARDIN CHEVILLER, titulaire d'un office d'avoué près la Cour d'Appel de Paris dont le siège est Avoué à la cour, 22 Rue Bergère  75009 PARIS laquelle se constitue pour le/la/lées, et déclare par la présente interjeter appel de la ou des décision(s) ci-dessus:

A L'ENCONTRE DE :

M. Fancis NERI

12, rue de Milan

67000 Strasbourg

L'appel tend à faire réformer ou annuler par la Cour d'Appel la décision entreprise

RAPPEL DES TEXTES:

Le Greffier  en chef de la Cour d'Appel vous avise de la déclaration d'appel dans l'affaire mentionnée ci-dessus et conformément à l'article 902 du code de procédure civile, vous avise de votre obligation de constituer avoué prés la Cour d'Appel, étant précisé que faute de conclure conformément à l'article 909 du même code dans le délai de deux mois à compter de la notification

de l'appelant, vous vous exposez à ce que vos conclusions soient déclarées d'office irrecevables.

Le 24 octobre 2011

Le Greffier en chef

 

10:23 Publié dans Blog, Web | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook | |

23/10/2011

Déconditionnons nous !

Je voudrais aujourd’hui vous demander de réfléchir à ce non-axiome :

« La compassion déplacée d'aujourd'hui envers nos pires ennemis, sera, demain, une source de honte et de malheur pour les peuples libres. »

Le cerveau global de la mondialisation nous veut conditionnés à la pensée unique. C’est plus pratique pour lui de nous transformer en producteurs et consommateurs dociles.

Ne le laissons pas faire ! Apprenons à notre cerveau à faire de la place à la liberté de penser par nous même. 

Grâce à Internet et ses réseaux, nous avons conquis le droit et l’accès  à une information la plus « objective » possible. Ce n’est pas pour retomber dans la propagande des partis, leur clanisme et leurs enfermements idéologiques.  

Entendons Bernard Raquin à ce sujet et tachons de tenir compte de ses conseils qui peuvent nous aider  à détecter et à  déjouer les mécanismes de la désinformation et de la manipulation.

De quoi s'agit-il dans la propagande dit-il ? De susciter l'admiration, de provoquer l'indignation, de développer la compassion, de désinformer, de faire naître des émotions, de chasser la rationalité, de pousser à des associations d'idées, bref, de manipuler.

Je partage son point de vue. L’affectif est le moteur de notre vie, mais ceux qui veulent nous manipuler et nous conditionner le savent. Ils ont inventé un mot pour cela, le « marketing » et ils osent, sans vergogne, confirmer que la « communication » sur les médias officiels consiste uniquement à squatter des « parts de notre cerveau » pour le conditionner à acheter et consommer. Le marketing politique veut lui aussi occuper la plus grande part possible de notre cerveau.

Nous aurons fait un énorme progrès si nous tentons l’effort de comprendre que nous sommes ce que les autres ont fait de nous. Nous sommes ce que depuis notre plus tendre enfance d’autres ont implanté en nous. Et notre premier geste « politique » est de remettre en cause ce qu’ils y ont semé et cultivé au cours du temps comme « réflexes conditionnés positifs…pour eux »

L’échéance électorale de 2012 est cruciale. C’est « un point d’ancrage » de l’histoire, un moment de bascule. Des choix à court terme que nous serons emmenés à faire dépendra notre avenir et celui du monde tel que nous le connaissons et que nous entendons conserver, même si nous devons y apporter des changements adaptatifs importants. C’est à nous qu’il appartient de le faire en toute conscience et pour cela nous devrons délivrer notre cerveau de la peur, du doute, du sentiment de l’échec inéluctable, bref le libérer des manipulateurs qui le conditionnent à la « bien pensance ».

C’est l’objectif de ce blog et des réseaux que nous animons. Je souhaite vivement que vous soyez nombreux à nous rejoindre pour partager avec nous la belle aventure de la « reconquête » de nos territoires perdus. 

Francis NERI

23 octobre 2011

 

22/10/2011

Le grand merdier français

Aujourd'hui un extrait d'une chronique de Michel Garroté (DRZZ)

Il y est exprimé un sentiment que je partage et qui me confirme que nous aurons à prendre en compte des « alliances » auxquelles beaucoup ne s’attendent pas !

Le grand merdier français

Les 4 Vérités : "Le moment va revenir où la pseudo-droite va nous seriner avec le ‘vote utile’. Je ne succomberai plus à cet argument. Le ‘vote utile’ l’est pour ceux qui veulent se faire réélire, pas pour le pays. Si la pseudo-droite veut être ‘utile’, qu’elle s’allie à la droite nationale, qu’elle n’obéisse plus aux oukases de la gauche diabolisant une droite qui n’a assassiné personne, alors que la gauche n’a aucun état d’âme à s’allier à l’extrême gauche qui a tué 100 millions de personnes (ndmg - allusion à l’univers concentrationnaire soviétique). Que ceux qui veulent préserver leur ‘commerce ne nous rejouent pas l’air de l’inexpérience, du manque de personnes qualifiées, du manque de programme du Front National. Quand, en trente ans, on a endetté le pays comme ils l’ont fait, qu’on l’a laissé envahir par l’immigration, qu’on s’abaisse devant les syndicats de gauche, qu’on laisse tout faire et n’importe comment, on n’a guère droit à la parole. Il est difficile de faire pire, sauf pour les socialo-communistes qui, partout dans le monde, ont prouvé qu’ils ne savaient qu’engendrer malheurs et faillites".

Et puis je voudrais rappeler ceci pour certains qui n'auraient pas encore compris: 

La liberté d'opinion et d'expression est considérée comme une des libertés fondamentales de l'être humain. Elle est citée à l'article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'homme comme suit : «Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.»

Ce blog est sous la protection de l’article 10 du deuxième Traité de la Convention de Berne, l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme et l’article 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, défendant le droit de tous à l’information et le droit à la liberté d’expression et d’opinion.