Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/02/2016

« J’aime la France je vote F.N. »

Séverine vient de fermer son groupe : « J’aime la France je vote F.N. »

Ce n’est pas une mauvaise idée de « fermer » au moins provisoirement, de ne plus accepter de nouveaux invités et de ne communiquer qu’en interne au groupe, le temps de faire le point sur les tous récents évènements.

Nous avons à faire évoluer le FN en interne et l'inciter à rassembler les souverainistes autour d'un projet commun, ne plus les diviser car nous voulons gagner en 17 et le F.N. ne gagnera pas seul ...je partage à ce sujet les inquiétudes et les propositions de R. Menard.
Et pour nous faire entendre au FN et ailleurs, il va nous falloir être nombreux, décidés et cohérents à la fois dans notre communication et sur le terrain.
Nous sommes tous dans l'attente des résultats de la « réunion au sommet » ... mais je crains fort que nous ne sachions rien des changements possibles s’ils y en a …en particulier de stratégie et de tactique sur l'UE, l'islamisation, l'immigration etc.
Nous ne savons pas d’autre part si la " guerre des chefs " est enfin terminée.

Tout cela n’est pas sérieux et ne présage rien de bon pour l’avenir…le notre !
Et dans ce cas, il va nous falloir "bouger" pour en savoir plus sur l'évolution du "projet" F.N.
Ensuite, prendre des décisions qui devront aller dans le sens ou nous devrons nous structurer, nous organiser pour IMPOSER aux partis, aux associations souverainistes et aux personnalités qui le sont également, ce nécessaire rassemblement, sur un projet et un programme commun, au delà des partis politiques et des intérêts des uns et des autres.
La gauche l’a fait en 1981 et Mitterrand a gagné …pourquoi pas le Peuple de France …qui lui n’est ni à droite, ni à gauche, ni ailleurs mais il « EST » chez lui !

Bref il appartient au peuple de reprendre la main, nous avons un an devant nous pour le faire !
Ne perdons plus de temps, faisons le !

Francis NERI
23 02 16

28/01/2016

Marine Le Pen ...et nous !

Le problème de Marine Le PEN et donc celui des militants, sympathisants et électeurs potentiels du F.N. c'est que pour obtenir le nombre afin d'arriver au pouvoir légitiment et par les urnes il faut faire alliance objective AVEC un des adversaires en "demi-finale" si j'ose dire.
C'est ce qu'ont fait l'UMP et le PS aux régionales …et je considère que les régionales préparaient et préfiguraient la demi-finale de 17.

Longtemps une grande partie des militants et des sympathisants FN et UMP voulaient cette alliance stratégique et tactique entre "les droites".
Sarkozy et Marine n’ont pas voulu éliminer le PS. Résultat, ils perdent l’un et l’autre environ 10 points dans les sondages, Juppé passe en tête et Hollande sauve la sienne.

Tout est à recommencer !

Marine depuis son accession à la Présidence du FN prétend y arriver seule.
Ce n'est donc pas son projet de société et son programme qui sont en cause, mais sa stratégie et sa tactique « dédiabolisante » qui sèment la confusion dans l'esprit des militants et des électeurs qui raisonnent au 1er degré et s'en tiennent à ce qui est dit, pas à ce qui est supposé.
Ils ne sont plus du tout sur qu'elle parvienne au pouvoir et qu'elle fasse ce qu'elle dit !
C'est çà le message qui lui est adressé par le 2eme tour des régionales.

Ce qu'il faut bien comprendre c'est que les "radicaux " du FN auraient, depuis longtemps, fait exploser le système si Jean Marie puis Marine ne les avaient calmés en leur disant patientez "on" va y arriver sans TOUT casser.

J'espère que les évènements et la présence dans son équipe de R. Menard feront basculer Marine du bon coté, le nôtre. Celui du peuple de France qui attend depuis 40 ans qu’on l’entende enfin …sinon il ne restera plus que la bagarre !

Francis NERI
28 01 16