Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/09/2020

Les indigénistes racialistes.

De Barbara Lefebvre à l’intention de l’archevêque Sakoun:

"Je trouve bien triste, cher Jean-Pierre, que vous soyez aussi victime de cette farce appelée la "tenaille identitaire" qui vous fait prendre parti pour les ennemis de la liberté, à savoir les indigénistes racialistes. Et en l’occurrence, les ennemis de la liberté ne sont pas à la rédaction de Valeurs Actuelles à qui vous faites un procès d'intention sur l'accusation de racisme dans un mouvement de grégarisme que vous regretterez sans doute un jour (peut-être quand la LDNA ou un autre suprématiste aura attaqué un journaliste de VA ou mis le feu aux locaux d'un journal... ah oui j'oubliais "pour VA c'est pas pareil"). Ce n'est pas à VA que vous avez des ennemis, soyez-en sûr, j'y écris je sais qu'ils ne défendent ni n'aspirent à un Etat racialiste ou identitariste, mais c'est commode de les caricaturer. Que vous ne partagiez pas leur ligne politique est respectable mais les confondre dans la même opprobre avec les Indigènes de la République est fort contestable. J'imagine que ma collaboration avec VA fait de moi également une immonde fasciste pour vous... seulement comme vous me connaissez vous conviendrez que cette analogie pose souci !

Lisez chacun de mes éditos et prouvez moi que c'est raciste ... et poussez l'effort jusqu'à lire les articles : si vous y trouvez du racisme, vous pourrez aller à la 17è chambre. Vous savez là où vos amis de SOS et la LICRA se sont déshonorés aux côtés du CCIF et des islamistes contre Georges.

Apparemment sur ce procès inique comme sur Charlie, vous vous êtes arrêté en chemin dans la réflexion sur la liberté d'expression"

David Duquesne

Ceci me fait penser à la lettre publiée par Voltaire (30 aout 1755) pour le Discours sur l'inégalité de JJ Rousseau (18 ans son cadet)

"Vous plairez aux hommes, à qui vous dites leurs vérité, mais vous ne les corrigerez pas. On ne peut peindre avec des couleurs plus fortes les horreurs de la société humaines, dont notre ignorance et notre faiblesse promettent tant de consolations. On n'a jamais employé tant d'esprit à vouloir nus rendre bêtes; il prend envie de marcher à quatre pattes quand on lit votre ouvrage.

IL y a plus de soixante ans que j'en ai perdu l'habitude, et je laisse cette allure naturelle à ceux qui en sont plus dignes que vous est moi ....je ne peux non plus m'embarquer pour aller trouver les sauvages du Canada (aujourd'hui ce serait en Afrique)...parce que la guerre est portée dans ces pays là...

On m'apprends que votre santé est bien mauvaise; il faudra la venir rétablir dans l'air natal, jouir de la liberté (ici chez nous et maintenant) boire avec moi du lait de NOS vaches et brouter nos herbes . "

Il n'y a de BON sauvage nulle part !

(Voltaire : le triomphe de la raison)

Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/

05 09 20

15/08/2019

Facebook

Facebook

Frédéric D'Aubert à Michel Guillemin

Nous ne sommes pas les clients de Facebook, mais ses invités à titre gracieux et révocable à tout moment.

Nous sommes aussi sa matière première, mais le propre de la matière première est d'être remplaçable au gré de celui qui l'utilise.

Quand un service est gratuit tu n'en es pas un consommateur. Tu es juste le produit vendu.

Tu n'es pas un client de Facebook. Ce sont les annonceurs qui sont les clients de Facebook. Toi tu n'es que le produit

Tu es pour Facebook une simple matière première, un minerai tout-venant. De la simple ressource brute dont il faut juste tirer le maximum.

Ton avis n'y a pas plus d'importance que celui d'un bœuf dans un abattoir. Ce n'est pas ma faute.

Tu n'es pas un utilisateur de Facebook. Tu es un UTILISÉ de Facebook

Facebook prend toutes les dispositions qu'il juge utiles pour maximiser son audience globale sans porter d'intérêt aux cas particuliers. 

Frédéric D'Aubert

31/12/2017

Nos publications

Philippe est à nouveau interdit de publication pour 7 jours. On constate que lorsque ça commence, ça ne s'arrête plus, car la modér@tion FB va chercher dans les ANCIENNES publications de nouveaux "motifs" de censure !!!

Suzy Houbart

Il faut pourtant tenir, observer et se préparer nous avons besoin de face de bouc

Francis-claude Neri

Comment tenir lorsque vous ne pouvez plus publier, même Messagerie (qui appartient maintenant à FB) est désactivé, toute communication par ces deux biais devient impossible !!! Ici Phil, obligé de me servir du compte de mon épouse...Quant à mon forum sécurisé Râleurs, il faudrait que les gens inscrit se décident à venir échanger librement, même sans râler, et incitent les autres à venir s'inscrire...
https://raleurs.vienouvelle.fr

Suzy Houbart

Bonjour Madame...:-)
Çà ne fonctionne pas ainsi (en espace de com fermée) nous avons (comme d'autres) aussi essayé sans succès.
La seule façon d'y parvenir, c'est d'organiser une communication à la fois fractale et subsidiaire ... (au plus prés du terrain) et RELIÉE par « réseau » ET ensuite par un outil comme le vôtre pour l’opérationnel.
Vous êtes passé directement à l'étape 2 çà ne peut pas marcher :-)
Recontactez-moi vers le mois d'avril ...la situation Régionale et Mondiale sera plus claire et l'effondrement plus avancé ...NOUS pourrons passer à la pratique !
Bonne chance !

Francis-claude Neri

Bonjour Francis, ici Phil. Tenez-moi au courant à tout prix ! « Réseau » est devenu terre interdite pour moi, car 7 jours de "mise à l'index", la prochaine fois c'est un mois puis définitif ! Par contre, sur mon forum Râleurs je peux communiquer à ma guise...
Je vous donne mes coordonnées complètes en MP Messagerie à partir du compte de Suzy.

Suzy Houbart

Francis-claude Neri Oh vous savez "on " a supprimé trois fois mon compte ...je suis toujours revenu "On" me supprime de temps en temps mes publications mais j'ai un groupe et un blog ...et autre chose encore en commun avec des "amis" en dehors du « réseau ».
Donc impossible de me faire taire ...enfin je suis déjà passé devant la chambre 17 sans trop de dommages ...alors courage et ne lâchez RIEN !

Francis-claude Neri
31 12 17