Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/01/2020

La guerre d'Algérie n’est pas finie

Jamais un Chef d'Etat n'avait à ce point méprisé son pays : la comparaison entre la Shoah et la guerre d'Algérie est à la fois stupide et criminelle.
La guerre d'Algérie a été menée par la République, c'est-à-dire par l'Etat légitime, et non par une dictature sous occupation étrangère imposée par un pays qui était le véritable organisateur de la Shoah.
La France doit être fière de ce qu'elle a réalisé en Algérie. Ce sont les rebelles algériens qui ont déclenché la guerre avec une cruauté inouïe.
Il y avait un million de Français d'origine européenne ou de confession juive en Algérie qui n'ont été sauvés du massacre qu'en quittant le sol de leur pays, de même que les musulmans qui, comme les Harkis, avaient choisi la France.
Le fait que les Juifs aient été des victimes dans cette affaire suffit à souligner le crétinisme de la comparaison. Si cet imbécile sans expérience ni véritable culture avait lu Malika Sorel, il saurait que la repentance, c'est-à-dire la dépréciation du pays d'accueil est le meilleur moyen d'empêcher l'intégration et d'exacerber les tensions avec les immigrés d'origine algérienne.
Le bilan de la présence de la France en Algérie est suffisamment positif pour que les immigrés d'origine algérienne soient heureux de vivre en France plutôt que sous le régime dictatorial et corrompu que subit leur pays depuis son indépendance.

Christian Vanneste
28 01 20

 

https://www.valeursactuelles.com/…/macron-veut-le-meme-st...