Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/06/2017

La trahison des élites

Nous constatons, une fois de plus, que nos élites politiques, administratives, éducatives, socialisantes et bien entendu économico-financières rejoignent massivement « le Nouvel Ordre  (s’affichant ouvertement) Mondial »

Ne nous faisons aucune illusion ; nous avons « pensé » autrement, et comme l’écrivait déjà en 1927 Julien Benda : «  Le rôle de l’Etat – organisation politique – est de promouvoir ses valeurs, pouvoir, efficacité, ordre  et de poursuivre ses intérêts d’Etat qui sont autres que ceux de l’Esprit. Le rôle de l’esprit est de servir ses valeurs propres et d’accepter les conséquences de cette position, qui est que l’Etat sévisse contre lui s’il le dérange par l’exercice de la raison. »

Nous dérangeons fortement le nouveau Président, et celui ci ne se contentera pas d’avoir une majorité – qui sera très certainement absolue en raison des « ralliements » nombreux de ses ex adversaires ; il voudra aussi la soumission de ceux qui avaient pour valeurs celles du peuple, et pour objectifs ses intérêts, l’exercice de la raison et la recherche de la vérité.

Notre liberté d’expression sera, est déjà, la première cible du système oligarchique. Les réseaux sociaux seront vidés progressivement de toute pensée non conforme. Les médias étant tous sous contrôle, une chape de plomb va recouvrir la France de la pensée non conforme.       
« J’appelle pensée - disait encore Julien Benda – une vue enrichissante prise par l’esprit sur la réalité. La pensée est une affirmation, une action de l’esprit. L’esprit qui pense, réagit au donné…L’homme qui ne pense pas ou qui pense peu, subit les données sans leur opposer de réactions applicables. Dans sa majorité, l’homme moderne subit. »

Mais la connaissance, la recherche de la complexité ont, pour NOTRE peuple, une valeur éducative, par sa méthode, qui oblige à un constant examen, à une constante remise en question, à un constant renoncement aux erreurs, à un continuel combat contre des entraînements passionnels.

Nous devons poursuivre d’une manière ou d’une autre cette forme de « communication » qui traite un ensemble de concepts et de problèmes.
Une « communication » qui   favorise l’exercice de la raison et la recherche de la « vérité », de la connaissance, fruits de la confrontation de l’expérience et de la raison.
Une « communication »  associées avec une volonté « morale », « éthique » c’est à dire une chose qui n’a rien de « pratique » et encore moins de politique.

La France des élites politico–médiatiques et des traders a gagné…elle est homogène dans ses intérêts comme dans ses représentations.
Elle sera probablement majoritaire à la chambre… « L’opposition législative » ira à la soupe !
La France dite « périphérique » est encore fragmentée.

Il lui faut au plus vite une « famille »  idéologique et un camp politique …çà urge !

A nous de construire cette alternative !   

Francis Neri
05 06 17

Écrire un commentaire