Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2018

Le temps presse

Emma Prudhomme Les supporters de cette idéologie sont les mêmes, exactement les mêmes qui se sont soumis à l'occupation allemande ! Majorité des populations qui se soumettent au plus fort, minorité toujours qui se rebelle et entre en résistance......ainsi va le monde !

Francis-claude Neri Il faut espérer vivement que cette "minorité des populations" prenne conscience de sa force, se rassemble, dise quel est « l’ennemi principal » et "boute" cet ennemi hors de France
Tenez çà me fait penser à DG

Patrick Landas Francis-claude Neri Pour l'instant nous avons simplement le droit de rêver comme on dit...
Patrick Landas Le temps presse

Francis-claude Neri Patrick Landas Oui le temps presse, et ceux d’entre nous qui ont pris la dimension exacte du défi qui nous est adressé prêchent encore dans le désert, car depuis plus de 40 ans, est au pouvoir une idéologie "droit de l’homme" . De ceux qui pensent que la destruction de l'islamisme dit "radical " et de Daesch en particulier nous apporterait la sécurité, que les attentats cesseraient, que l'idéologie djihadiste s’évanouirait, car il n'y a pas d’islam radical en France et que l'immigration massive EST un bienfait !
Mais le nœud de la menace qui NOUS vise n'est pas au levant, mais en France même ...et cela, nos "zélites" ne veulent pas le dire et y faire face, car ce serait reconnaitre leur énorme responsabilité, tout bords politiques confondus
Le djihad couve dans les Molenbeck hexagonaux. Daesch disparu, ceux qui se préparent à agir le feront sous un autre drapeau, tant le problème n'est pas QUI les téléguide, mais QUOI les guide ....et ce quoi EST la haine de ce que NOUS sommes.
Aussi longtemps que l'islamisme prospèrera chez nous, nous ne connaitrons ni paix ni sécurité....Voila ce qu'il faut dire et répéter sans cesse à nos concitoyens.
Leur dire que les appareils des partis ne seront d'AUCUNE utilité; qu'il NOUS appartient de prendre le relais dans des "infogroupes" locaux constituant des nœuds régionaux capables de se substituer aux partis en déshérence, de promouvoir un projet de gouvernance hors de ces appareils.
Si cela avait été fait un an au moins avant les élections de 2017 le résultat en fut profondément différent
C'est à cela que NOUS devons nous atteler, avec des élus responsables déjà en dehors des partis.
C'est la raison pour laquelle nous devons suivre attentivement la nouvelle tentative de rassemblement des droites à laquelle se livre Robert Menard, son épouse et quelques souverainistes distingués ....souhaitons leur de réussir.

Francis-claude Neri
10 05 18

Commentaires

les appareils des partis ne seront d'AUCUNE utilité; qu'il NOUS appartient de prendre le relais dans des "infogroupes" locaux constituant des nœuds régionaux capables de se substituer aux partis en déshérence, de promouvoir un projet de gouvernance hors de ces appareils.

Écrit par : gosein | 10/05/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire