Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/08/2018

Marion Marechal ISSEP

A l'évidence "certains" commencent à comprendre que la remise en ligne de la colonne vertébrale de l'Europe "Identité, mémoire et culture" acte le commencement de la "Reconquista"

Ils ont raison de s'inquiéter: la défaite de la pensée et la trahison des clercs c'est terminé...

Le 19 octobre, au Bataclan nous avons le contexte ...il nous faut l'exploiter ....Medine n'est pas de notre culture et ne le sera jamais ...Marion Maréchal AVEC nous au Bataclan !

 

mardi 21 août 2018

“On a pissé sur ton école” : l’ISSEP de Marion Maréchal tagué à Lyon

Depuis que l'adresse de l'ISSEP a été révélée à l'occasion d'une conférence de presse, Marion Maréchal devait s'attendre à des actions coups-de-poing de ses détracteurs.


Or, ce lundi, c'est un tag potache non revendiqué qui ornait la façade de l'ISSEP rue Denuzière dans le 2e arrondissement. Le premier recensé dans l'histoire de l'école qui ouvrira ses portes à ses étudiants en septembre.

"On a pissé sur ton école Marion" est ainsi inscrit en violet sur la vitre de l'ISSEP. Et la délicate attention est signée : "Un Français, un vrai".

La prochaine journée portes-ouvertes de l'ISSEP est prévue le 29 août. D'ici là, le tag aura probablement été retiré.

[...]

Source: lyonmag.com

 

Commentaires

Les partisans inconditionnels des causes de gauches n'ont pas compris et l'histoire le démontre à chaque période que c’est les plus vaillants zélotes qui inaugurent les goulags, les purges (nuit des longs couteaux du social nationalisme), coups de pioches du camarade Paul Pot. Notre pisseur va surement finir la queue entre les jambes poussé par un comité de salut public trosquistre vers une planche savonneuse, un centre de redressement de la pensée correcte ou un poteau où ses potes presserons la détente (pour la gâchette il faur démonter l'arme)

Écrit par : Bab el Rachid | 23/08/2018

Répondre à ce commentaire

Euh alors juste une précision historique, puisque vous avez l'air d'y tenir, le national socialisme allemand portait un autre nom "parti nazi" (nazi étant en fait la contraction de national socialisme en allemand) et mon cher, l'on peut remettre en cause un certain nombre de choses ici bas, mais placer le parti nazi à gauche de l'échiquier politique, j'espère que vous voulez rire. C'est donc bien un parti d'extrême droite qui cette nuit là à envoyer à la mort la milice politique qui là veille protégeait encore son chef, c'est ce même parti qui plus tard a incendié le Reichstag et fait arrêter les députés communistes pour accéder au plein pouvoirs.. et vous devez vaguement en avoir entendu parler mais c'est ce même parti qui est responsable de la mort de 6 millions de personnes et de la 2e guerre mondiale (65 millions de mort seulement me direz vous), alors cher ami, si vous pensez réellement que l'extrême droite ne représente aucun risque, c'est au mieux de l'inconscience, au pire de la profonde stupidité..

Écrit par : WGR67 | 24/08/2018

WGR67 Merci de vos précisions que je n'osais faire en résumé tout extrémisme est mortel
Le 14 aout un brave rosbif qui bouclait ses valises pour neuf mois dans sa perfide Albion me disais en sirotant le dernier pinot que je lui offrais pour 2018
—Dear friend si vous n'aviez pas eu Jeanne d'Arc l’Europe et même le monde auraient été différents.
A ma bouche béante devant la remarque il me permit de reprendre mes esprit et continua
— pas de révolution française pas de Napoléon pas de Bismarck pas de guerre mondiale et le 14 juillet c'est la reine à qui les armées rendraient les honneurs
Il faut dire que si on refait l'histoire "tout est possible"

Bien amicalement et si vous passez pas trop loin venez prendre un coup de Pinot

Écrit par : Bab el Rachid | 24/08/2018

Répondre à ce commentaire

Tout extrémisme EST une conséquence ! Chercher les causes des causes et se méfier des rétroactions .

Écrit par : gosein | 26/08/2018

Écrire un commentaire