Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/11/2021

Ni Marine le Pen ni Emmanuel Macron

Mais pour quelles raisons ces deux personnages clés de la vie politique française se sont finalement associés pour affirmer que nous pouvions résoudre les problèmes posés par l’immigration sans sortir de l’UE ?

Que la sortie de l’UE (ils disent de l’Europe comme si l’UE était toute l’Europe) n’était pas prioritaire et que de toute façon « les français n’en veulent  pas », ce qui est tout à fait inexact car ils l’ont prouvé en disant non à un référendum sur l’UE que Nicolas Sarkozy s’est empressé de saboter.

Marine Le Pen alliée objective de Macron sur ce dossier et celui de l’immigration extra Européenne va t’elle nous dire qu’elle ne composera plus avec le fond de commerce de "l’extrême droite", que l’immigration n’est un mal que dans les sociétés qui tournent le dos au partage ? 

Que la liberté  de circulation et l’égalité des droits sociaux pour les immigrés présents dans les pays d’accueils sont des droits fondamentaux de l’humanité ? Que toute idée de contrôler l’immigration est une concession à l’extrême droite ?

Francis-Claude Neri

Cygne Noir 

13 11 21

 

Écrire un commentaire