Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/06/2010

LA GRANDE RATONNADE APPROCHE

Bonjour,

Cette fois je ne vous dirais rien de celui qui m'a adressé ce texte, mais ceux qui ont lu mon dernier livre: les chemins de l'avenir vont être étonnés, il se passe actuellement exactement ce qui y est projeté. La guerre d'Algérie est une "faille systémique", une faille qui a déterminé l'histoire actuelle et qui portait en germe l'histoire future.

Si vous voulez savoir ce qui s'est passé en Algérie entre 1960 et 1964 et ses répercussions possibles (et déjà vérifiées) en 2012 et 2040, lisez "les chemins de l'avenir"

§

LE TEMPS DE LA SOCIOLOGIE EST PASSE: LA GRANDE RATONNADE APPROCHE.....

Nous sommes en 2010. Tous les voyants de la Grande Ratonnade qui se profile sont au rouge. Le Pouvoir, qui a retenu pendant 20 ans le flot croissant de mécontentement contre les racailles, est en train d'ouvrir les vannes. Traduction : il va y avoir du sport.

CHARLES-LE-GRAND (MALPENSANT)

Voici ce que disait le Général de Gaulle à son ministre Peyrefitte, en mars 1959 : 
« Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas, vous voyez bien que ce ne sont pas des Français ! Ceux qui prônent l'intégration ont une cervelle de colibri, même s'ils sont très intelligents. Essayez d'intégrer de l'huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d'un moment, ils se séparent de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber 10 millions de musulmans qui demain seront 20 millions, et après demain 40 ? Si nous faisons l'intégration, si tous les Arabes et Berbères d'Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherait-on de venir s'installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s'appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées ! »

UN PEU D'HISTOIRE POUR LES ENFANTS

Il y a 55 ans, en Algérie, 100 000 soldats français ratissent les Aurès pour débusquer ceux qui formeront bientôt l'ALN, l'armée de libération nationale. Puis, devant la guérilla, la France finira par envoyer Bigeard et ses paras pour mater la révolte à Alger. Peine perdue. 

Le 17 octobre 1961, en réponse au massacre de 21 policiers en Algérie, le FLN brave le couvre-feu et envoie de pauvres manifestants algériens des bidonvilles de banlieue parisienne contre les CRS de Papon. C'est un carton. Défaite «militaire », mais victoire politique. 
A Alger, l'OAS multiplie les éliminations politiques et les attentats. 
C'est le chaos, et de Gaulle siffle la fin de la récré à 25 000 morts côté français, contre 250 000 côté Algériens (plus 70 000 harkis après 1962). 
Sur une population de 10 millions d'âmes, 7,5 millions de musulmans et 2,5 millions de pieds-noirs ne peuvent plus vivre ensemble. C'est « la valise ou le cercueil », selon la propagande nationale. 

Plus de 2000 Français sont enlevés, et assassinés (dont le père de Jean-Pierre Foucault). Le message est clair : 1 million de pieds-noirs sont rapatriés d'urgence, sous la protection de l'armée française, alors que la métropole en attendait 5 fois moins. On connaît la suite. Installés en majorité dans le sud de la France, ils formeront plus tard les gros bataillons du vote FN des années 80-90.

En 2010, quelle est la situation ? 

Côté Algérie, la Révolution a foiré, confisquée par une caste qui détourne à son profit la manne du pétrole et qui taxe les importations de produits de première nécessité. 

La junte des généraux se fout bien du peuple, et la domination française a laissé place à une dictature militaire

Il n'y a plus d'agriculture (l'expérience socialiste des années 70 calquée sur le modèle soviétique a été une catastrophe), et toujours pas d'industrie. 

Ce sont les Chinois qui construisent les autoroutes. Et le courant passe mal entre Algériens et Chinois. 

En 1988, la jeunesse se soulève. Les militaires ripostent. En 1991, le processus électoral donne la majorité au FIS (Front Islamique du Salut). 
La Sécurité Militaire laisse monter le chaos et réprime dans le sang. La guerre civile fera plus de 60 000 morts en 10 ans. 
30 000 Algériens fuiront la répression vers la France. Le FIS sera plus épargné que la société civile, qui ne demandait qu'à s'ouvrir. La démocratie algérienne est morte : politiquement, il ne reste que des généraux et des islamistes, qui ont dealé dans et sur le dos du peuple. Toujours le même schéma.

Parallèlement, l'Algérie ne pouvant nourrir ses enfants, des centaines de milliers d'Algériens émigrent vers la France et participent au développement de notre pays. 
Actuellement, 1 million d'Algériens vivant chez nous votent aux élections algériennes, quand il y en a. 
En tout, naturalisés ou pas, 3 millions d'Algériens vivent en France. C'est de loin la plus grande communauté après les Français de souche. 

En France, l'afflux d'immigrés couplé à la crise a freiné leur assimilation, ou leur intégration. Il en résulte chômage massif, ghettoïsation, et violences contre les personnes. 
Comme en Algérie en 62, les communautés, qui étaient plus ou moins mélangées, se séparent. 
Le pouvoir français désigne désormais l'immigré comme bouc émissaire de la crise. Un immigré qui n'est pour rien dans la mondialisation et les délires financiers transnationaux.

Mais les racailles ont eu raison de la patience nationale : trop de délinquance, trop de déficience éducative, trop de déscolarisation, trop de trafics, trop d'insultes. 
Il suffit de voir le dimanche comment se comportent les équipes de foot de jeunes pour comprendre le problème.

Les intellectuels juifs (BHL se nomme lui-même ainsi) et les hommes politiques, qui protégeaient auparavant les immigrés contre le « nationalisme » français, font désormais tout pour que les Français retournent leur colère contre eux. 
Le remplacement de Dray par Copé (en tant que Monsieur Immigrés), de BHL par Zemmour, qui tirent tous contre l'islam et les immigrés, dans leur symbolique (le voile, la burqa, les minarets) et dans leurs manquements (éducation, discipline, loi), est un des signaux de ce changement. 

Un officier de police du 93 commente pour Le Parisien du 20/04/10 la nomination de Christian Lambert, « flic d'élite à poigne » : 
« Il n'y a pas eu de laxisme dans le traitement de l'insécurité. Maintenant, si on choisit la logique de la fermeté à outrance, il y a aura des affrontements et d'autres tensions. Il faudra l'accepter, c'est tout. » 
Comme pour le contingent français en Afghanistan. 
La suppression des allocs pour les parents dont les enfants sèchent l'école est un autre de ces signaux : tout le monde a compris qu'il s'agit d'un euphémisme pour « immigrés ». Une façon de punir la « production » de racailles dans la cellule familiale. La racaille étant entendue comme le jeune immigré ou issu de l'immigration qui n'obéit pas à nos lois. Écrites, et non écrites. Celles du respect de l'autre.

Hortefeux montre les biceps, et dénonce un bouffon qui a 4 femmes et un peu trop d'allocs. 
Le cas rêvé. 
Une manif pacifique contre le viol d'une jeune fille est conspuée par des racailles et leurs familles, qui accusent la victime de... « provocation »! 

La température monte. 
Et les Français ne vont pas défendre les racailles. Ces derniers en ont trop fait, ils ont été trop loin. Le désir de vengeance de la majorité silencieuse est tel que si le Pouvoir donne l'autorisation, il y aura des lynchages, des bavures, desmeurtres
Quand un môme de 12 ans insulte sa prof, on a tous envie de le corriger. Quand un autre la poignarde, c'est pire. Désormais, tout le monde se fout du contexte (famille monoparentale, chômage, banlieue, cité, exclusion, etc.), toute la bouillasse socialisante cucul la praline qui excuse tout. 
Le temps de la sociologie est passé.

Tout le monde se fout des conditions historiques, parce que la Grande Ratonnade se prépare. Le peuple de France ne veut plus être insulté sur son sol, et le crédit de la culpabilité post-guerre d'Algérie est épuisé. Les associations antiracistes, qui étaient utilisées pour encadrer et réduire le sentiment national français, et défendre en les « comprenant » les exactions des racailles contre toute logique judiciaire, tout en faisant semblant d'endiguer un racisme forcément français, seront balayées. Et leurs manipulateurs avec. > > > > > > > >

Ceux qui ont instrumentalisé la violence des banlieues pour se faire élire ou pour gagner du pouvoir, le perdront. 

Comme les généraux en Algérie, qui ont contrôlé les maquis et favorisé l'enrôlement dans les groupes armés islamistes. 
En déportant et torturant des milliers de jeunes dans les années 90, les généraux ont fabriqué une opposition paramilitaire qui justifiait leur propre présence à la tête de l'Etat, et la confiscation -toujours provisoire- de la démocratie
De démocratie, il n'y en eut jamais, en Algérie. Sauf peut-être pendant la parenthèse Boudiaf, jusqu'à son assassinat, commandité par les mêmes généraux. 
Parfois, le rideau s'ouvre et l'on aperçoit des choses... qu'on a du mal à croire. Comme ces services de Renseignement qui organisent leur propre terrorisme...
En France, le peuple ne peut plus supporter les racailles. Qui sont vomies. Partout, et surtout sur le net, qui a 3 ans d'avance sur LE média unique, donc sur le politique. Il suffit de voir la dureté des réactions après les exploits des racailles... sur le site du Post, ou du Figaro
On ne parle même pas de Fdesouche, où la cause est entendue. La peine de mort y est très regrettée. Pauvre Badinter, qui croyait faire avancer la démocratie française... et qui a ouvert un boulevard aux exactions les plus barbares.  >

Le cadre juridique de la guerre contre ces nuisibles est en train de se mettre en place. Malgré l'analyse de Thomas Legrand, l'éditorialiste de France Inter, avec sa gentillesse et sa tête de boloss
« Le signe est évident, les cow-boys débarquent dans le 9-3. » 
Et tente de tempérer : « C'est le département qui donne le plus de médailles aux Jeux Olympiques à la France. » 
Sauf que les athlètes, c'est pas les racailles, connard, aurait dit Bigard
Thomas, ou le symbole imbécile d'une gauche qui n'a jamais pris la mesure de la manipulation qu'elle véhiculait. SOS Racisme a baisé les immigrés ET baisé les Français
On n'ose imaginer Thomas Legrand défendant les racailles dans une cité contre les milices punitives. Durée moyenne de survie, 5 minutes : « Je suis antiraciste, je suis de gauche, je suis votre ami, ne me frappez pas ! » 
Bim boum paf. 
Aujourd'hui, la compréhension fait place nette à l'organisation de la répression. 

Les forces de police engagées contre la racaille ressemblent étrangement à des sections militaires : entraînement, matériel, armement, uniforme, latitude d'action... ça sent l'antiguérilla. Comme à Alger.

Il y aura des morts, et les gens applaudiront. 

Et quand il y aura riposte racaille, il y aura manifestation monstre de soutien pour ceux qui auront abattu les nuisibles en question. 
Il sera difficile pour la Justice de garder les nettoyeurs républicains en taule. 
Une taule composée à 80% de racailles. 

Le vivre-ensemble, la République, sont en jeu, c'est rien de le dire. 50 ans après, c'est un peu le match retour de la guerre d'Algérie, qui se joue sur le sol français. Les lois antiarabes qui se profilent font penser au cadre juridique qui, de 1933 à 1935, a « permis » aux Allemands de persécuter leurs Juifs. 

On souhaite bien de la chance aux racailles qui jettent leurs dernières insultes, leurs derniers glaviots, contre la France et les Français. Ils n'ont évidemment pas saisi le danger. La France est en train de mettre sa démocratie entre parenthèses le temps de s'occuper de leur cas.

Après, on verra. >

 

 

06/06/2010

Lettre à Sarko.

Bonjour,

Jean, un ami internaute, est un déçu du Sarkozysme. Comme il sait que je ne suis pas très satisfait non plus des promesses non tenues du Président, il me mets au défi de publier son texte dont il est disposé à répondre devant vous . Voilà c'est fait ! Remarquez en passant que nous avons affaire à une belle "faille systémique" par laquelle TOUT peut s'engouffrer et advenir.

§

Sarko,

Si je dis Sarko au lieu de monsieur Sarkozy ou monsieur le Président c'est que, comme beaucoup de français,  je n'ai absolument plus aucun respect pour toi.  Avant ton élection, j'ai cru en tes discours ... tout dans la gueule et les annonces mais rien dans les faits !

Bien qu'enfermé dans ta tour d'ivoire de l'Elysée, il faut que tu sois au courant de ce que pense de toi, de ton gouvernement et plus généralement des élus, la majorité des français et je ne vais être ni poli ni respectueux. ...

Comme tes 2 salopards de prédécesseurs à l'Elysée, tu participes actuellement au génocide du peuple français contre son gré, pas directement comme l'a fait Pol Pot mais par substitution de population en continuant à laisser rentrer et prospérer arabes et africains en grand nombre sur notre sol et en ne les renvoyant pas.  Fait aggravant, tu n'as pas fait abolir cette « loi du sol » absurde et dangereuse pour la France. Pour un étranger, le fait d'être né sur notre sol ne doit pas donner droit systématiquement à la nationalité française car devenir français ça doit se mériter...  par la volonté de s'intégrer.

La disparition d'une civilisation suite aux conneries de ses dirigeants est un crime contre l'humanité. Grâce à toi, à tes prédécesseurs et tes futurs successeurs (s'ils ne font rien eux aussi), les jours de notre civilisation française judéo-chrétienne sont comptés... C'est très exactement ce que disent les démographes Jacques Dupâquier, Jean Paul Gourévitch, Jean Claude Chesnais, l'économiste Gérard Pince et le géopoliticien Aymeric Chauprade.
Ils estiment tous que si nos « élites » actuelles et futures n'ont pas le courage politique et physique de faire une grosse opération de police pas réjouissante mais nécessaire pour renvoyer de l'autre coté de la Méditerranée les quelques millions de maghrébins et d'africains musulmans non intégrables (y compris de nationalité française), ceux-ci seront majoritaires en France en 2040-2060 au plus tard ... !

Je pense que ce n'est pas du tout le souhait des français de souche !  Je me trompe ?

Sarko, les français viennent par leur abstention dans les urnes de dire que grâce aux conneries de leurs élus de tous bords, ils ne se sentent plus chez eux dans leur propre pays, beaucoup d'entre eux ayant du quitter sous la contrainte et l'insécurité grandissante les zones où les arabes et africains non seulement s'agglutinent mais vivent selon leur culture au lieu de chercher à s'intégrer à la notre comme l'ont fait, avant eux, les émigrés italiens, portugais, polonais...etc.
Sarko, il faut être aveugle pour ne pas se rendre compte que la France est actuellement en phase de « libanisation » avec la formation d'enclaves remplies d'émigrés où la République ne commande plus rien mais béatement continue à donner des sous.

Il faut être aveugle pour ne pas voir tous les jours les nombreux « bienfaits » pour la France du multiculturalisme voulu par nos élites : violence dans les écoles, bus brulés, policiers et pompiers caillassés, bagarres entre bandes, blancs agressés de plus en plus souvent ....etc.
Les français sont loin d'être bêtes et ont compris que l'arrivée des émigrés arabes et africains a fait exploser de manière exponentielle l'insécurité en France.

Fait aggravant, la majorité de ses émigrés sont des musulmans. Quand on connait un tant soit peu l'islam, on sait que plus les musulmans deviennent nombreux dans un pays, moins ils ne supportent d'autres religions que la leur et plus ils deviennent violents.
On devine que les « Gaulois », grâce à leurs connards de dirigeants vont connaitre des jours difficiles dans les futures décennies. En effet, de nombreux « salopards » d'élus non seulement piétinent la loi de 1905 sur la laïcité et se plient lâchement aux exigences musulmanes mais collaborent désormais activement et servilement au processus d'islamisation de notre pays en échange des voix musulmanes dans les urnes et cela égoïstement à leur profit, sans se soucier du futur de la France et de ses occupants de souche.

Sarko, réveilles toi et renseignes toi. L'islam n'a de religion que le nom. Ce n'est pourtant pas très compliqué de s'en rendre compte, il suffit de lire le coran et les hadiths. On y apprend que l'idéologie islamique, pas meilleure que le nazisme, est fondée sur l'intolérance, sur la volonté de domination et qu'elle préconise l'élimination physique de ceux qui s'opposent à son hégémonie. On remarquera même que le coran est pire que le « Mein Kampf » d'Hitler puisqu'il demande non seulement que les juifs soient éradiqués comme dans le livre d'Hitler mais aussi, que soient éradiqués tous les mécréants non-musulmans... pour qu'il ne reste plus qu'une seule religion sur terre : l'islam !

Sarko, je ne te félicite pas ainsi que tes conseillers, vous êtes vraiment nuls car toutes tes déclarations concernant l'islam démontrent soit une méconnaissance profonde (c'est grave venant d'un président) soit des énormes mensonges pour éviter à tort de froisser les musulmans, mais la majorité des français de souche qui en a plus que mare des musulmans se fiche pas mal qu'ils puissent être froissés, ils peuvent toujours quitter le pays !

Sarko, comment as-tu pu dire dans un de tes discours : « Il n'y a pas un mot de la Torah, pas un mot de la Bible, pas un mot du coran qui prône la violence, la haine et l'extrémisme ».
C'est une énorme connerie mensongère car on apprend justement à la lecture du coran que c'est tout le contraire :

- qu'il est un devoir pour tous musulmans de faire le djihad, c'est-à-dire de convertir par tous les moyens possibles les mécréants et d'exterminer les récalcitrants jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'une seule religion sur terre ... l'islam. La connerie suprême de l'islam étant de faire croire que la récompense comme martyr mort au djihad est de pouvoir forniquer, au paradis d'Allah, avec 72 houris (jeunes femmes très belles éternellement vierges) ... !

- qu'il faut appliquer l'amputation pour vol et le fouet pour l'adultère.

- que la femme vaut la moitié de l'homme.

- que l'on peut marier une gamine dés 9 ans.

- que les mariages forcés, c'est la norme.

- qu'il est normal qu'une musulmane ne soit jamais majeure.

- qu'il faut tuer tous les homosexuels en les jetant du haut d'une tour.

- qu'il faut tuer les apostats.

- qu'il faut que les athées et les polythéistes  se convertissent à l'islam ou soient tués.

- qu'un mari a le droit de frapper sa femme s'il craint sa désobéissance.

- que l'esclavage est cautionné (Mahomet a montré l'exemple).

- que les musulmans sont exhortés à tuer tous les juifs, le jour du jugement dernier.

- etc.  ....etc.

La vie de Mahomet, pseudo « prophète » est, elle aussi, édifiante !  Des biographies sérieuses et la lecture des hadiths, démontrent très facilement qu'il était un pédophile, un violeur, un obsédé sexuel, un amateur de jeunes et jolies femmes, un violeur, un meurtrier de juifs, de poètes, de poétesses, de femmes et d'enfants polythéistes, un tortionnaire sadique pour les voleurs de ses chameaux, un manipulateur, un pillard de caravane, qu'il a fait appliquer, contrairement au coran, la lapidation pour adultère....

Quel bel exemple à suivre... !

Le contenu dangereux du coran et des hadiths est évidemment enseigné dans les mosquées en France sous ton nez et il ne faut donc pas s'étonner que les islamistes ne puissent pas s'intégrer... !  L'islam est la gangrène de notre siècle et contrairement à tes dires mensongers, il véhicule bien la violence, la haine et l'extrémisme.

Rappelles toi de ce que disait Churchill concernant Daladier et Chamberlain devant Hitler :
« Ils ont eu le choix entre le déshonneur et la guerre; ils ont choisi le déshonneur et ils auront la guerre ! »

Si on ne les renvoie pas, il va y avoir la guerre en France avec les musulmans.
Avec déshonneur, toi et ton gouvernement vous baissez honteusement votre froc devant les musulmans pour éviter des émeutes de leur part mais vous n'avez rien compris car c'est reculer actuellement pour mieux sauter plus tard car tous ceux qui connaissent l'islam savent que si on ne l'interdit pas et si on ne renvoie pas tous ceux qui fréquentent les mosquées hors de nos frontières, il y aura de plus en plus d'émeutes musulmanes.

Je suis étonné de la cécité de nos « élites » qui ne voient pas ou qui, se sentant coupables, ne veulent pas voir que le but des musulmans vivant sur notre sol est de prendre le pouvoir en France par tous les moyens possibles pour y instaurer leur charia car si nos abrutis d' « élites » avaient lu le coran, ils sauraient que c'est pour les musulmans, une obligation de leur pseudo « religion ».

Sarko, si tu avais des couilles et si tu tenais tes promesses, tu ferais cesser les prières musulmanes dans les rues le vendredi après-midi, tu enverrais des compagnies de CRS avec carte blanche à Tremblay, à Grenoble et autres... le temps qu'il faut pour pouvoir « karcheriser » toute la racaille maghrébine et africaine musulmane qui se comporte mal... etc.

Sarko, si tu aimes ton pays et si tu veux la paix sociale pour les « Gaulois », ne reste pas sans rien faire.... sois courageux, fais raser les banlieues et renvoies en Afrique tous les noirs et maghrébins mahométans avant que les français, abandonnés par leurs « élites » et poussés à bout, deviennent violents et ne s'en chargent comme l'a fait Charles Martel à Poitiers.

 

Jean SCHNEIDER