Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/05/2013

Mariage Homo

Ci-dessous mon intervention  sur un débat qui m’a « interpelé » et qu’il m’a paru intéressant de vous communiquer.

29 mai 2013 à 16:37 at 16 h 37 min

Francis NERI

Je rêve ! Notre société doit mener un combat décisif contre ceux qui veulent la détruire et nous nous demandons s’il est bon de rejoindre tel ou tel groupe par crainte d’être récupérés.
Quand l’avenir est perçu comme incertain, le niveau de stress augmente, favorisant le repli sur soi et altérant les capacités intellectuelles. Monsieur Cyril Brun devrait se reposer un peu !
Il ya un seul élément de sa chronique sur lequel je suis à peu prés d’accord mais que j’exprimerais autrement :
« On ne résout pas un problème avec les modes de pensées qui l’ont engendré ». Et ceux qui sont la cause du problème ne peuvent participer à sa solution »
Mais pour ma part, je n’amalgame pas le FN de Marine le Pen avec l’UMP ou le PS ce que rappelle à juste titre phil 28 mai 2013 à 15:47 at 15 h 47 min
« SI LE FN EST LA REPONSE:
1° SEUL LE FN a clairement affirmé sa volonté d’abrogation de la loi Taubira
2) SEUL LE FN n’a pas de responsabilité dans la décadence du pays.
LES LOGIQUES ANTI-FN ça suffit !!!!! Le peuple de France s’est mobilisé AUSSI pour dire NON à l’ostracisme du FN !! C’est clair non ??? »
En attendant l’œuvre au noir se poursuit :
L’idéologie du genre débarque en catimini dans les écoles élémentaires.
La loi Peillon veut faire croire à nos enfants, à partir de SIX ANS, que c’est à chacun de décider s’il est un garçon ou une fille.
– La théorie du genre nie la réalité physique du sexe masculin ou féminin et prétend que l’identité sexuelle n’est qu’une construction personnelle et changeante ;
– en conséquence, l’homosexualité, la bisexualité et la transsexualité sont enseignées comme des “orientations sexuelles” de libre choix ;
– la masturbation est encouragée et la sexualité ne devrait répondre qu’à la recherche du plaisir, déconnecté de la procréation ;
- la maternité serait le premier des « stéréotypes » sociaux !

Il est évident, les relations une fois établies, que la loi socialiste de dénaturation du mariage est une attaque visant à la désintégration de l’humanité elle-même, dans sa structure fondamentale.
Si nous sommes capables de dépasser nos représentations faisons un effort et demandons nous si manifester le 22 juin contre l’islamisation ne fait pas partie de la problématique.

RÉPONDRE

 

12/02/2013

La démission de l’autorité

« Distribution de nourriture et de vêtements par l’Aube dorée à la partie des grecs en voie de clochardisation. »

Verrons-nous bientôt cela en France ? 

Dans les urnes, le Front National est devenu la troisième force politique du pays, mais il est loin d’occuper sur le terrain la place qui lui est due.

La gauche doit son succès actuel grâce à la méthode Trotskyste d’infiltration et d’implantation locale mise en œuvre depuis quarante ans. La droite complice l’a laissé faire en toute connaissance de cause

Les islamistes appliquent, avec succés, la même méthode depuis aussi longtemps avec en plus une présence de soutien économique constante auprès des minorités « défavorisées », analphabètes et fanatisées.

Le Front National de Jean Marie Le Pen, qui semble n’avoir jamais véritablement voulu parvenir au pouvoir, s’il s’est toujours intéressé au national et au global, à toujours négligé le local et encore plus les problèmes quotidiens du petit peuple.

Il n’a pas quarante ans devant lui.  S’il envisage de percer rapidement, il va lui falloir revisiter sa stratégie pour obtenir quelques succès aux élections locales, seule chance de se présenter en force aux élections nationales futures.

Une stratégie d'alliances locales avec l'UMP est un préalable indispensable mais peu probable hélas.  Celle consistant à occuper le terrain en soutenant et en protégeant  le peuple de France toutes classes sociales confondues serait plus efficace. Un peuple abandonné par ses élites de droite comme de gauche y serait particulièrement réceptif.

Des "représentants du peuple" capables de se substituer à la puissance régalienne car l’autorité de l’Etat est en chute libre et que ces mêmes élites semblent ne s’intéresser qu’à leurs carrières, à la répartition des prébendes entre eux, à l’Europe des marchés et à la mondialisation financière.     

Sur fond de démission des autorités, un processus  qui ne pourra être séparé d’un discours nationaliste et de méthodes « autoritaires » à mettre en oeuvre au sein de chaque coin de France à reconquérir et où des Français sont à soutenir et protéger.

Le Front National doit transformer en actes ses propositions sous peine de perdre toute crédibilité envers ceux qui ont investi tous leurs espoirs dans la couleur « bleue marine ». 

La France  est d’ores et déjà terrassée par la crise, le chômage et l’insécurité.

Dans ce contexte, nombre d’immigrés illégaux venus bénéficier du système social versent dans la délinquance et la criminalité.

L’Etat, lui, malgré des promesses successives de passer la France au karcher, est accusé de ne pas jouer son rôle. La police paralysée par un Etat et une justice résolument « bien pensants » est impuissante à maintenir l’ordre. 

L’enjeu à présent est clair ! Si une autorité structurée comme le Front National ne se dresse pas pour maintenir l’ordre et la sécurité, pour penser global mais agir local, pour limiter l’aide publique aux Français, pour stopper l’immigration et renvoyer les clandestins chez eux, plus rien ne sera possible et la France sombrera dans la guerre civile, une fois les plus entreprenants d’entre ses « nationaux » l’ayant désertée.            

François Hoffmann

11/06/2012

Pari perdu ?

Il n'y aura probablement pas de cohabitation et pourtant :
La droite est largement majoritaire en France.
J’appelle donc les candidats de droite à écouter et entendre leurs électeurs qui à 70 % veulent des accords entre TOUTES les forces de droite.
J’appelle à soutenir au 2eme tour tout candidat capable d’une entente républicaine à droite et à voter pour ceux d’entre eux qui, déjà, se sont engagés pour cette entente.
Ce deuxième tour doit amplifier la poussée qui se manifeste en faveur des solutions vraiment nationales :
• pour libérer notre économie de la spéculation financière,
• défendre notre identité, retrouver notre indépendance diplomatique et stratégique,
• remplacer la bureaucratie européenne de Bruxelles par une coopération souple avec nos partenaires européens, sur la base de projets concrets,
• réformer notre code de la nationalité,
• rétablir la sécurité, sanctionner les délinquants, et, s’ils sont étrangers, les expulser sans faiblesse,
• instaurer la priorité aux Français dans l’emploi, le logement, les prestations sociales.
Francis NERI