Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/09/2013

La mère des batailles

La mère des batailles

Analysons un peu…et relions !

"S’élever pour mieux voir, relier pour mieux comprendre, situer pour mieux agir". « Du bon usage de la raison »

Empédoclatés

 "On s'approche de la mère des batailles, face à un pouvoir composite (UMP, PS) totalement illégitime et anti-Français qui joue systématiquement  "diviser pour régner, la stratégie du chaos et je dirais même la stratégie de la guerre civile."

Alain Soral

« Le drame de la situation de conquête coloniale que nous vivons, c’est que les remèdes proposés, par erreur de diagnostic, sont pires que le mal. Qui peut désirer une société avec encore plus de prisons, encore plus de caméras de surveillance, encore plus de délinquants en liberté, des policiers dans les hôpitaux, dans les écoles, dans les administrations, et les citoyens obligés de se faire justice eux-mêmes ? Voilà la réalité de la société multiculturelle pluriethnique : le réensauvagement de l’espèce dans l’hébétude hyperviolente. »

Renaud CAMUS

« Quant à espérer un bouleversement avec l'arrivée de Marine au pouvoir, si la légalité est respectée, cela ne servirait à rien qu'elle devienne la principale force d'opposition en 2017, car en 2022, les envahisseurs pèseront définitivement sur tous les résultats électoraux ».

Charles d’Alger

La preuve de leur intention aux « envahisseurs ». L’un d’eux déclare : « Vous n’avez rien voulu entendre…et bien maintenant vous pouvez voir le résultat de votre « surdité » …à moins que vous ne soyez aussi « aveugle » … !

« Parce que ce dont nous avons besoin, c’est que les 30 millions de musulmans d’Europe infiltrent leur société… Ils deviendront alors, des machines de propagandes vivantes, chacun d’eux dira : « je suis un ambassadeur de l’islam » et ils pourront tous agir à tous les niveaux : dans les entreprises, les clubs de sport, dans chaque endroit où ils parviendront à se mêler aux européens ; Tout ce dont on a réellement besoin, c’est de 10 ans…et les musulmans seront fermement établis et en pleine réussite…

Amr Khaled  (sur la chaine Egyptienne Dream2TV, le 10 mai 2008)

Les politicards passés et présents font partie du problème, c’est leur fond de commerce. Ils ne peuvent donc pas faire partie de la solution.

2018 pronostique Amr Khaled  ! Calculez le temps qu’il doit nous rester pour nous organiser. Vous conclurez de la nécessité de nous  débarrasser du  pouvoir actuel au plus vite et le confier au FN et ses alliés éventuels. Rien ne pourra être fait sans en passer par là ! Et si nous ne le faisons pas pour les présidentielles de 17, ce sera trop tard !

Marine à une équipe solide bien rodée et qui connait ses sujets d'une manière approfondie. L'UMPS peut trembler sur ses bases !

Mais je me pose  la question : Aura-t-elle du temps, aurons-NOUS du temps ?  

Et je vous interroge également : Allons nous lui donner du temps ET un coup de main ?

Si oui, commençons par gagner les municipales ! 

18 09 13

Francis NERI  

http://semanticien.blogspirit.com

17/08/2013

Le changement, c'est maintenant

Le changement, c'est maintenant me dit une amie qui nous engage à nous révolter! Oui bien sur ...mais quel changement et quelle forme de révolte ?

Nous sommes à un tournant historique de notre histoire et, la plupart d’entre nous ne savons COMMENT le négocier, sinon en appliquant encore et toujours les mêmes recettes qui ne sont que des emplâtres sur jambe de bois.
Nous devons changer, bien évidemment, et c’est d’abord sur le plan culturel et cultuel qu’il faut le faire ; mais ce sont nos pratiques qu’il faut faire évoluer, y compris les cultuelles et les culturelles, pas seulement les économiques ou les financières.
C’est la raison pour laquelle, par exemple, contre le mariage gay, j’ai manifesté AVEC Civitas et non pas avec cette «comique » de Bargeot car ils font « évoluer » la religion catholique dans le sens d’une RESISTANCE à une autre qui veut nous envahir. C’est du moins comme cela qu’ils me l’ont présenté.
Pour la même raison, je m’engage auprès de Marine Le Pen car elle me semble avoir l’énergie, la compétence, mais aussi un degré d’altruisme suffisant et assez exceptionnel à notre époque, pour FAIRE ce qu’elle nous promet qui consiste d’abord à remettre en ordre de marche la République, la Démocratie et…la France.
Ce qu’elle propose n’est pas du « Jacobinisme » comme certains semblent le penser, mais un ETAT souverain qui ne se laisse pas dicter sa loi par une vague entité Bruxelloise fort éloignée de nos besoins et de nos problèmes : identitaires, sécuritaires, économiques, financiers etc..
Vous conviendrez, en effet avec moi, que la « décentralisation » n’a pas été un succès, car en matière de « compétences subsidiaires, nous sommes loin du compte.
Marine Le Pen veut donc rétablir la puissance REGALIENNE de l’ETAT (armée, justice, police, éducation, socialisation) et reprendre le contrôle sur les régions qui font, vous en conviendrez également, un peu n’importe quoi !
Tout cela me séduit assez bien et de toute façon je ne vois rien d’autre en vue qui aille dans ce sens. J’ai déjà donné avec le sieur Sarkozy et l’on ne m’y reprendra plus.
Pour la "révolte", je voudrais vous dire encore qu’ayant fait la guerre d’Algérie dans une Harka commando je sais ce qu’est la guerre civile, et je souhaite en épargner les horreurs à mon pays. C’est une raison supplémentaire de mon adhésion au projet de Marine, car comme son père, elle est la seule à pouvoir canaliser l’énorme colère qui monte et la réguler dans un projet politique

 « construit ». Alors j’espère qu’elle mettra ou qu’elle pourra mettre en œuvre ce projet.
Au delà je ne vois que ruines et morts pour nous tous !
                     

21/07/2013

Sondages !

34% pour Nicolas Sarkozy…à quatre ans de la prochaine élection. C’est du grand n’importe quoi et du n’importe qui.

Mais bon puisque çà nous amuse et que pendant ce temps on tabasse la police à Trappes ! 
La bipolarisation n’existe pas au sein de la France de la fragilité sociale celle qui a du mal à boucler ses fins de mois et qui vit dans l’insécurité. Et elle représente prés de 70 % des électeurs potentiels de Marine le Pen 
Les "partis de gouvernement, ceux qui sont responsables du problème n'y sont plus crédibles. 
La bipolarisation n'est plus qu'une idée pour politiciens et bobos de gauche comme de droite. 
Dans la réalité les politiques ne pilotent plus rien, ne régulent plus rien, ne contrôlent plus rien.
Ce sondage n’existe pas c’est de l’enfumage. Sarkozy serait fou de se risquer à être candidat. Par contre, il faut qu’Hollande tienne 4 ans pour permettre au Rassemblement Bleu Marine de s’encrer en régions et d’être prêt pour 17 ! 
Le RBM doit pouvoir « récupérer » la plus grande partie de ces 70% sur le plan politique comme sur le plan idéologique ET culturel.
Le FN peut alors devenir le premier parti populaire s’il saisit les abstentionnistes, récupère les retraités qui ne votent plus UMP, rassure sur sa capacité à désamorcer les conflits identitaires et culturels, protège de la mondialisation en défendant « la France des invisibles » et tend la main à ceux qui manifestent (entre autre) contre le mariage homo. 
Il nous faut dire et redire que l’UMP ou le PS c’est : davantage d’islamisation et d’immigration, davantage d’Europe, davantage de recul de notre identité, de nos codes sociaux, de nos valeurs, davantage de mondialisation, davantage de conflits sociaux, davantage de pauvreté.
Pour l’UMP et le PS il n’y a pas réellement de solutions et ils font l’impasse sur 70% de la population Française estimant, peut être secrètement, qu’une « bonne guerre civile » arrangerait bien leurs affaires.
Marine Le Pen saura se saisir de la colère et de la révolte qui montent et les transformer en un projet politique construit sur ces éléments de base ce qui nous permettra en 17 de nous débarrasser de ceux qui sont responsables de nos problèmes et donc incapables d'y apporter une solution. 
Nous pourrons alors remettre la France au premier rang comme nous avons pu le faire au temps des « trente glorieuses » qui suivirent la piteuse expérience socialiste et communiste de l’après guerre. Expérience qui déboucha sur le drame de l’Indochine et la perte de l’Algérie Française.

En attendant préparons nous à soutenir ses candidats aux municipales, ce seront autant de "soldats" qui lui prépareront le terrain en 17 !

34 % pour Sarko... ça vous gâche les vacances ! - Boulevard Voltaire

www.bvoltaire.fr

Le sondé se voit recommencer avec celui-là même qu’il avait chassé au profit de l’autre d’avant. Ou son clone.