Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/03/2012

Nicolas Sarkozy a perdu ?

Je vois sur des groupes facebook que je fréquente, un réel affrontement entre partisans d'Israël et ce qui ressemble à des adversaires et comme toujours au nom de la religion et des extrêmes. Que cela est, disons fatiguant, pour ceux qui comme moi sont athées ou agnostiques.
Sachez messieurs dames que vous mettez notre patience et notre compréhension à rude épreuve. Ce qui est grave, c'est que vous nous demandez systématiquement de prendre partie et souvent vous nous traitez de lâches si nous ne le faisons pas.

Pour ma part par exemple je suis un admirateur de l'Etat d'Israël, mais je ne comprends pas toujours, pour autant la position de certains "juifs de France" en particulier ceux de gauche. Je regarde avec inquiétude leur guerre intestine, car je considère, peut être avec quelques illusions, qu’Israël est le fer de lance de l’Occident. Beaucoup de questions restent pour moi sans réponse. Heureusement que, sur son blog, un ami, Jean Patrick Grumberg, de temps en temps, m'explique un peu les choses :-)).

Comme je suis un grand pragmatique et que j'essaie d'être factuel, je tente de rapprocher la problématique avec la situation actuelle qui nous renvoi à l'élection présidentielle. C'est NOTRE soucis du moment. Il engage l’avenir d'une manière inéluctable dans un enjeu qui revient comme un balancier sur des questions essentielles de sécurité, d'immigration, de souveraineté et d'identité. Certains plus naïfs que moi ont cru que l’élection se jouerai sur l’économie, l’UE ou autre mondialisation. C’est ne rien comprendre à l’esprit des peuples et en particulier celui du peuple Français : cette élection se jouera sur des valeurs, qu’on se le dise !

Francis NERI

 

21/02/2012

47 % d’indécis !

Je l’ai souvent dit sur ce blog, nous sommes en permanence en demeure d’appréhender la plus large réalité possible. Mais il y a la « réalité » et l’idée que l’on s’en fait et c’est là que les choses se compliquent. À défaut d’objectivité, en raison de la passion qui nous fait choisir mécaniquement un parti ou un autre, il va nous falloir considérer les faits, faire appel à notre esprit d’analyse, de synthèse et à nos compétences en communication pour ne pas nous faire manipuler.     

C'est le moment de sortir les éléments premier de la réalité et de comparer ce que nous propose le duo de tête de la présidentielle et de voir en détail ce que soutient le troisième homme qui pour l’instant est une femme, F. Bayrou étant encore loin de la troisième place !    

Les indécis sont aussi très nombreux en Alsace, en particulier à droite qui a vu s’effriter au fil des ans l’influence et la légitimité de ses représentants. Nous sommes nombreux à constater son impuissance face à une idéologie rose-verte qui lentement mais surement a réussi à conquérir de nombreux bastions.

Nous savons aussi que d’autres régions, organisations, institutions sont également annexées par la gauche, que le combat des idées, des valeurs et de l’identité est commencé et qu’il est aussi important sinon plus que le débat sur l’économie et la finance. 

Quelle que soit l’issue du scrutin la bataille ne s’arrête pas à la Présidentielle. L’élu (e) devra pouvoir gouverner. Il y a les législatives et les municipales. C’est la raison pour laquelle nous avons constitué un « Collectif Alsace pour 2012 » afin de tenter d’y voir clair ensemble et en faire profiter nos amis Alsaciens qui à droite comme à gauche sont indécis et les rapprocher de ceux qui ont déjà fait leur choix. Nous voulons décrypter le message et les propositions des trois candidats en tête : F. Hollande, N. Sarkozy et Marine Le Pen et prendre des mesures en anticipant les scrutins régionaux.

A notre initiative d’autres collectifs sont en constitution et nous mettons en place un réseau qui devrait perdurer jusqu’aux municipales.     

Mais j’aurai l’occasion de vous reparler de ce projet hors des sentiers tracés par les partis, que nous entendons développer et structurer et qui rassemble déjà de nombreux participants.  

Pour l’instant et pour ma part, j’ai longuement observé les deux « hommes »  de tête  et ma foi plus je compare et moins je suis indécis pour ce qui les concerne. Entre les deux je préfère nettement N. Sarkozy

François Hollande, fait partie du système qui depuis 40 ans  (au moins) détruit l'âme de notre pays. La crise, l'islamisation, le chômage, la désindustrialisation etc…ne sont que les conséquences de cette stratégie "mondialiste" dont sont responsables nos "élites" du CAC 40, une gauche multiculturaliste et Trotskyste, lâche et veule, et enfin des intégristes islamistes appuyés par les pays Arabes et Maghrébins qui rêvent de reconquérir le monde "par le ventre de leurs femmes...et accessoirement celui des nôtres. Et si nous résistons un tant soit peu, par les armes.    

Comment peut-on croire aux promesses d'un candidat qui à contribué depuis F. Mitterrand à ce que la France devienne un pays de second ordre, au bord de la faillite ?

Non F. Hollande, pas plus d’ailleurs que N. Sarkozy, ne me semble capable de redresser le pays, de lui redonner la place qu'il n'aurait jamais du perdre, de redonner confiance aux Français, de mette fin à la conquête islamo-salafiste et à l'abandon de nos valeurs républicaines et judéo-chrétiennes.

Avec N. Sarkozy nous sommes à peu près certains qu’il fera tout simplement un peu plus de la même chose. Mais voter pour F. Hollande nous conduit directement à l'effondrement et à la guerre civile, surtout si Marine Le Pen n'obtient pas ses 500 signatures.

Comment en effet comprendre que 20 à 25 % des Français, votant pour elle, ne puissent être représentés, ne puissent exprimer dans les urnes leur colère d'avoir été trompés depuis si longtemps ? Je soutiens avec entêtement que ceux de l'UMPS pour avoir été le problème ne peuvent être de la solution car ils sont prisonniers du système qu'ils ont contribué à construire.

Comme 47% d’indécis j’hésite donc encore entre Marine et Nicolas au premier tour et je pense que c’est aussi au premier qu’il faut éliminer le danger F. Hollande.

Je sais qu’il va falloir ensuite choisir son camp. C’est dans la droite ligne des choses. J’ai voté pour ce Président en 2007,  je voterais peut-être encore pour N. Sarkozy mais ce sera avec rage et désespoir, car il fait partie du système, de cette "triangulation" mondialisation-islamisation-gauchisme qui ont conduit la France dans cette impasse et ma foi comme il est dans notre pays, et au delà, le représentant de l’oligarchie mondialiste, il ne peut, pas plus que son compère Hollande, faire partie de la solution. Il fera tout pour que le « système » perdure en l’état. 

Marine Le Pen ne m’a toujours pas convaincue. Sa promenade sur l’économie, sa sortie de l’Euro, de l’Europe et du monde est un pari sur l’échec de ceux qui se battent pour s’en sortir. Bref c’est désespérant, même si je reconnais que par bien des cotés ses analyses sont justes et que les faits semblent lui donner raison. 

Alors voilà mes amis  je suis « rongé d’incertitudes » et je découvre que nous sommes nombreux à être dans ce cas. Alors pourquoi ne pas se mettre ensemble et échanger  avec ceux qui ont déjà pris leur décision, inviter leur candidat(e) à répondre à nos interrogations et nos inquiétudes. Nous pourrions identifier les « pièges » qui nous sont tendus, nous aider mutuellement à faire notre choix et participer concrètement à la solution de nos problèmes ?

Il est temps que la « société civile », en dehors du clivage des partis, sorte du bois et combatte pour l’avenir de la France et de ses enfants. C’est l’objectif de notre collectif et, je sens qu’il va faire des émules ! 

N’hésitez pas à nous en parler, PARTICIPEZ A CE BLOG !  

Vous voulez participer à ce blog ?

Publier un article ? Donner votre opinion ?

Envoyez vos textes à : IESE67@gmail.com 

N’oubliez pas d’indiquer la source de votre article !

Francis NERI

21/02/12

http://semanticien.blogspirit.com

 

06/06/2010

Lettre à Sarko.

Bonjour,

Jean, un ami internaute, est un déçu du Sarkozysme. Comme il sait que je ne suis pas très satisfait non plus des promesses non tenues du Président, il me mets au défi de publier son texte dont il est disposé à répondre devant vous . Voilà c'est fait ! Remarquez en passant que nous avons affaire à une belle "faille systémique" par laquelle TOUT peut s'engouffrer et advenir.

§

Sarko,

Si je dis Sarko au lieu de monsieur Sarkozy ou monsieur le Président c'est que, comme beaucoup de français,  je n'ai absolument plus aucun respect pour toi.  Avant ton élection, j'ai cru en tes discours ... tout dans la gueule et les annonces mais rien dans les faits !

Bien qu'enfermé dans ta tour d'ivoire de l'Elysée, il faut que tu sois au courant de ce que pense de toi, de ton gouvernement et plus généralement des élus, la majorité des français et je ne vais être ni poli ni respectueux. ...

Comme tes 2 salopards de prédécesseurs à l'Elysée, tu participes actuellement au génocide du peuple français contre son gré, pas directement comme l'a fait Pol Pot mais par substitution de population en continuant à laisser rentrer et prospérer arabes et africains en grand nombre sur notre sol et en ne les renvoyant pas.  Fait aggravant, tu n'as pas fait abolir cette « loi du sol » absurde et dangereuse pour la France. Pour un étranger, le fait d'être né sur notre sol ne doit pas donner droit systématiquement à la nationalité française car devenir français ça doit se mériter...  par la volonté de s'intégrer.

La disparition d'une civilisation suite aux conneries de ses dirigeants est un crime contre l'humanité. Grâce à toi, à tes prédécesseurs et tes futurs successeurs (s'ils ne font rien eux aussi), les jours de notre civilisation française judéo-chrétienne sont comptés... C'est très exactement ce que disent les démographes Jacques Dupâquier, Jean Paul Gourévitch, Jean Claude Chesnais, l'économiste Gérard Pince et le géopoliticien Aymeric Chauprade.
Ils estiment tous que si nos « élites » actuelles et futures n'ont pas le courage politique et physique de faire une grosse opération de police pas réjouissante mais nécessaire pour renvoyer de l'autre coté de la Méditerranée les quelques millions de maghrébins et d'africains musulmans non intégrables (y compris de nationalité française), ceux-ci seront majoritaires en France en 2040-2060 au plus tard ... !

Je pense que ce n'est pas du tout le souhait des français de souche !  Je me trompe ?

Sarko, les français viennent par leur abstention dans les urnes de dire que grâce aux conneries de leurs élus de tous bords, ils ne se sentent plus chez eux dans leur propre pays, beaucoup d'entre eux ayant du quitter sous la contrainte et l'insécurité grandissante les zones où les arabes et africains non seulement s'agglutinent mais vivent selon leur culture au lieu de chercher à s'intégrer à la notre comme l'ont fait, avant eux, les émigrés italiens, portugais, polonais...etc.
Sarko, il faut être aveugle pour ne pas se rendre compte que la France est actuellement en phase de « libanisation » avec la formation d'enclaves remplies d'émigrés où la République ne commande plus rien mais béatement continue à donner des sous.

Il faut être aveugle pour ne pas voir tous les jours les nombreux « bienfaits » pour la France du multiculturalisme voulu par nos élites : violence dans les écoles, bus brulés, policiers et pompiers caillassés, bagarres entre bandes, blancs agressés de plus en plus souvent ....etc.
Les français sont loin d'être bêtes et ont compris que l'arrivée des émigrés arabes et africains a fait exploser de manière exponentielle l'insécurité en France.

Fait aggravant, la majorité de ses émigrés sont des musulmans. Quand on connait un tant soit peu l'islam, on sait que plus les musulmans deviennent nombreux dans un pays, moins ils ne supportent d'autres religions que la leur et plus ils deviennent violents.
On devine que les « Gaulois », grâce à leurs connards de dirigeants vont connaitre des jours difficiles dans les futures décennies. En effet, de nombreux « salopards » d'élus non seulement piétinent la loi de 1905 sur la laïcité et se plient lâchement aux exigences musulmanes mais collaborent désormais activement et servilement au processus d'islamisation de notre pays en échange des voix musulmanes dans les urnes et cela égoïstement à leur profit, sans se soucier du futur de la France et de ses occupants de souche.

Sarko, réveilles toi et renseignes toi. L'islam n'a de religion que le nom. Ce n'est pourtant pas très compliqué de s'en rendre compte, il suffit de lire le coran et les hadiths. On y apprend que l'idéologie islamique, pas meilleure que le nazisme, est fondée sur l'intolérance, sur la volonté de domination et qu'elle préconise l'élimination physique de ceux qui s'opposent à son hégémonie. On remarquera même que le coran est pire que le « Mein Kampf » d'Hitler puisqu'il demande non seulement que les juifs soient éradiqués comme dans le livre d'Hitler mais aussi, que soient éradiqués tous les mécréants non-musulmans... pour qu'il ne reste plus qu'une seule religion sur terre : l'islam !

Sarko, je ne te félicite pas ainsi que tes conseillers, vous êtes vraiment nuls car toutes tes déclarations concernant l'islam démontrent soit une méconnaissance profonde (c'est grave venant d'un président) soit des énormes mensonges pour éviter à tort de froisser les musulmans, mais la majorité des français de souche qui en a plus que mare des musulmans se fiche pas mal qu'ils puissent être froissés, ils peuvent toujours quitter le pays !

Sarko, comment as-tu pu dire dans un de tes discours : « Il n'y a pas un mot de la Torah, pas un mot de la Bible, pas un mot du coran qui prône la violence, la haine et l'extrémisme ».
C'est une énorme connerie mensongère car on apprend justement à la lecture du coran que c'est tout le contraire :

- qu'il est un devoir pour tous musulmans de faire le djihad, c'est-à-dire de convertir par tous les moyens possibles les mécréants et d'exterminer les récalcitrants jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'une seule religion sur terre ... l'islam. La connerie suprême de l'islam étant de faire croire que la récompense comme martyr mort au djihad est de pouvoir forniquer, au paradis d'Allah, avec 72 houris (jeunes femmes très belles éternellement vierges) ... !

- qu'il faut appliquer l'amputation pour vol et le fouet pour l'adultère.

- que la femme vaut la moitié de l'homme.

- que l'on peut marier une gamine dés 9 ans.

- que les mariages forcés, c'est la norme.

- qu'il est normal qu'une musulmane ne soit jamais majeure.

- qu'il faut tuer tous les homosexuels en les jetant du haut d'une tour.

- qu'il faut tuer les apostats.

- qu'il faut que les athées et les polythéistes  se convertissent à l'islam ou soient tués.

- qu'un mari a le droit de frapper sa femme s'il craint sa désobéissance.

- que l'esclavage est cautionné (Mahomet a montré l'exemple).

- que les musulmans sont exhortés à tuer tous les juifs, le jour du jugement dernier.

- etc.  ....etc.

La vie de Mahomet, pseudo « prophète » est, elle aussi, édifiante !  Des biographies sérieuses et la lecture des hadiths, démontrent très facilement qu'il était un pédophile, un violeur, un obsédé sexuel, un amateur de jeunes et jolies femmes, un violeur, un meurtrier de juifs, de poètes, de poétesses, de femmes et d'enfants polythéistes, un tortionnaire sadique pour les voleurs de ses chameaux, un manipulateur, un pillard de caravane, qu'il a fait appliquer, contrairement au coran, la lapidation pour adultère....

Quel bel exemple à suivre... !

Le contenu dangereux du coran et des hadiths est évidemment enseigné dans les mosquées en France sous ton nez et il ne faut donc pas s'étonner que les islamistes ne puissent pas s'intégrer... !  L'islam est la gangrène de notre siècle et contrairement à tes dires mensongers, il véhicule bien la violence, la haine et l'extrémisme.

Rappelles toi de ce que disait Churchill concernant Daladier et Chamberlain devant Hitler :
« Ils ont eu le choix entre le déshonneur et la guerre; ils ont choisi le déshonneur et ils auront la guerre ! »

Si on ne les renvoie pas, il va y avoir la guerre en France avec les musulmans.
Avec déshonneur, toi et ton gouvernement vous baissez honteusement votre froc devant les musulmans pour éviter des émeutes de leur part mais vous n'avez rien compris car c'est reculer actuellement pour mieux sauter plus tard car tous ceux qui connaissent l'islam savent que si on ne l'interdit pas et si on ne renvoie pas tous ceux qui fréquentent les mosquées hors de nos frontières, il y aura de plus en plus d'émeutes musulmanes.

Je suis étonné de la cécité de nos « élites » qui ne voient pas ou qui, se sentant coupables, ne veulent pas voir que le but des musulmans vivant sur notre sol est de prendre le pouvoir en France par tous les moyens possibles pour y instaurer leur charia car si nos abrutis d' « élites » avaient lu le coran, ils sauraient que c'est pour les musulmans, une obligation de leur pseudo « religion ».

Sarko, si tu avais des couilles et si tu tenais tes promesses, tu ferais cesser les prières musulmanes dans les rues le vendredi après-midi, tu enverrais des compagnies de CRS avec carte blanche à Tremblay, à Grenoble et autres... le temps qu'il faut pour pouvoir « karcheriser » toute la racaille maghrébine et africaine musulmane qui se comporte mal... etc.

Sarko, si tu aimes ton pays et si tu veux la paix sociale pour les « Gaulois », ne reste pas sans rien faire.... sois courageux, fais raser les banlieues et renvoies en Afrique tous les noirs et maghrébins mahométans avant que les français, abandonnés par leurs « élites » et poussés à bout, deviennent violents et ne s'en chargent comme l'a fait Charles Martel à Poitiers.

 

Jean SCHNEIDER