Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/03/2019

La France et la république

La République française est considérée comme terre protectrice pour les persécutés du monde entier ou /et « en même temps » comme adversaire à abattre par certains de ceux qui viennent s’y réfugier.
Comment ne pas être en colère et en révolte contre cet islamisme immigrationiste, exportateur de la Oumma, qui  utilise les principes moraux et éthiques, que la nation française elle même invoque pour renforcer ceux qui veulent la détruire, en prétendant s’y réfugier ?

L’Etat islamiste n’est plus …paraît il ! Qui peut croire que le Djihad a pour autant disparu ? Que la volonté de conquête des djihadistes va disparaitre comme par enchantement ?

L’endormissement occidental va t’il considérer que les « cellules dormantes » vont se retirer des mosquées salafistes ? Que les églises vont se remplir de nouveau et les mosquées se vider ? Que va cesser l’aveuglement technocratique d’un pouvoir européen dépassé ?

Bien sur que non ! Yassine Bellatar mis en place par le Président Macron a rendu Eric Zemmour responsable de l’attentat contre les mosquées de nouvelles Zélande car selon lui « il corrobore la thèse du « grand remplacement »
Najat Vallaut Belkacen accuse d’hypocrisie des journaux français pour avoir consacré à l’islam des articles critiques…
Et ce n’est que deux exemple parmi d’autres…
La manœuvre est toujours la même, certains, y compris au plus haut sommet de l’Etat, des institutions et des médias, voudraient interdire tout débat sur la progression de l’islamisme en France sous prétexte que le sujet peut susciter du racisme, voire de la violence.

La présence d’arabo-musulmans en opposition à nos valeurs gréco-romaines, judéo-chrétiennes et des lumières en France est en constante augmentation depuis trente ans. C’est le signe d’un bouleversement le plus profond et majeur que la France ait eu à affronter au cours du dernier demi siècle …

Alors franchement je pose la question : n’est-il pas légitime d’avoir un discours critique sur l’islam ? De constater que plusieurs caractéristiques de leur religion sont incompatibles et contraire à aux principes de la civilisation occidentale ?       

«  Si l’on veut conjurer les menaces dont notre présent est porteur, la condition première est de cultiver un regard de vérité ( Philippe D’Iribarne).

Francis-claude Neri

http://semanticien.blogspirit.com/
24 03 19

12/07/2016

Arabo-musulmans

Les Nord-Africains, les Syriens, les Egyptiens et les Irakiens, étaient quoi au juste avant d'être des arabo-musulmans et comment d'une langue et d'une religion peut-on faire une ethnie ?
A les entendre se proclamer comme des sous-produits de leurs colonisateurs qui ne leur apporté que misère, inculture et barbarie, ils donnent à croire que leur histoire est née avec l'invasion des sauterelles dévastatrices arabo-islamisées alors que leurs étoiles brillaient au firmament des peuples civilisés avant le VII e siècle .

Pauvres peuples qui vivent dans l'ignorance de leur passé glorieux et le déni de leurs vraies racines.

De tous les peuples au monde ils sont les seuls à avoir effacé de leur mémoire historique toutes références à leurs origines et cultures plurielles qui se perdent dans la nuit des temps, car devenues pour eux un sacrilège.
Fiers d'être arabes et musulmans et s'indignent quand on leur rappelle que leur personnalité historique est bien plus que ça.

En France par exemple on s'étonne du comportement agressif et peu respectueux des mœurs et de la culture française des Nord-Africains mais sans jamais faire de parallèle entre eux et les Chinois voire les Hindous ? Pourquoi ces derniers sont moins velléitaires et belliqueux que les premiers nommés ?

Jamais ces pays ne renaîtront de leurs cendres car ils en ont fait de la chaux vive pour bâtir leurs tombes.

Salem Benammar
12 07 16