Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/09/2019

Le langage, les langues, l'écriture

Je suis pour la communication non verbale. L’attitude physique et le comportement observable décrivent des attitudes mentales ; c’est la base de la psy. Car il ne faut pas se fier seulement au langage (voir Korsibsky).


Le développement du langage au lieu de conduire à la compréhension entre tous à engendré le mutisme et la déformation des choses, les batailles doctrinales et les professions de foi de tous ordres, la diffusion de mensonges et de fausses nouvelles.

Seule l’écriture – merci aux Sumériens- permet de fixer et de corriger, d’affaiblir ou de retirer le mot prononcé.
Elle enlève au langage la dureté et l’immédiateté du sentiment. Elle permet d’édulcorer parce qu’elle rend l’information indépendante et la détache des personnes.


Après, je suis constructiviste ; chacun crée sa réalité !

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=369262210692835&set=p.369262210692835&type=3&theater

Francis-claude Neri
NERI Francis @Iese67NERI
http://semanticien.blogspirit.com/

20 09 19

 

16/03/2018

La communication

Il n’y a aucun moyen de « sortir de la dette par la croissance » lorsque vos revenus chutent et que vos dettes augmentent.

Plus d'infos sur : http://la-chronique-agora.com/dette-krachs-boursiers/
Copyright © Publications Agora

Voici une importante information qui doit nous faire réfléchir.

Il semble que nous ayons créé un monde entièrement fait de communication et qu’il devient réel…Quelle aventure !

Allons nous enfin mettre « nos cerveaux en réseau » et discipliner nos « avatars » afin qu’ils régulent et contrôlent leurs attitudes et leurs comportements pour rendre « efficace » notre communication ?
L’expression et la mobilisation des peuples démocratiques pourraient ainsi s’exprimer autrement que par une large abstention et un mépris total des élites politico-médiatiques.

Certains de mes amis, par exemple, confondent information et communication…J’aimerai leur rappeler qu’il n’y pas de communication sans info-retour (rétroaction).
Et cette rétroaction est totalement absente y compris dans les médias dit de réinformation.


Oui la communication est le « nerf de la guerre et ceux qui perdent la guerre  de la communication perdent souvent la guerre tout court. Surtout lorsque l’information devient de la propagande.
Les israéliens par exemple se sont rendus compte avec l’affaire Al Dura que les palestiniens leur étaient supérieurs en matière de communication et que si ils avaient perdu la sympathie de l’Occident c’était en grande partie pour cette raison.

Avec les réseaux sociaux, la structuration de NOTRE communication est à notre portée. Et si nous pensons en réseau l’action elle même n’est plus qu’une résultante de la pensée. Si nous pensons en réseau que telle action DOIT se produire, elle se produira …

Pensez y !

Francis-claude Neri

16 03 18

16/09/2016

Hollande au pouvoir ?

Hollande cristallise trop de désillusions. Il ne remontera pas.

Martine Lecointre-Guillon

Finalement, et pour ce qui me concerne, ce n'est pas l'individu Hollande qui me semble en mesure de "contrarier" la nécessaire "reconstruction sociale" que Marine est la seule à porter ...ou du moins la seule en mesure de NOUS faire accéder au POUVOIR.
Ce qui menace c'est la collusion de la gauche avec le centre et une certaine droite qui depuis 50 ans fait le jeu de la gauche, de la globalisation et de l’islamisation de la France.

Nous verrons bien si à FREJUS Marine à prit acte que sa stratégie de "dédiabolisation" et d'apaisement pour "séduire" cette "clientèle" des classes moyennes et des retraités, qui lui font systématiquement défaut au second, tour n'est pas payante.

Nous verrons si elle s'engage résolument dans une reconstruction de la société qui ne peut se faire qu'à partir d'un projet de société interactive faisant une large place aux rétroactions sociales qui seules font "bouger" un système sclérosé et qui tourne en rond.
Sans boucle de régulation et de contrôle, un système social à « commande directe » n’est rien d’autre qu’une dictature.

Les réseaux sociaux lui donnent un énorme avantage si elle sait utiliser les possibilités de retour de l'information vers les centres de décision car sans boucle de rétroaction, il ne peut y avoir de PARTICIPATION et de corrections des inévitables erreurs stratégique, tactiques et surtout dans la construction du projet de gouvernance.

J'espère que le message est passé ...FREJUS nous le dira

Francis-claude Neri

16 09 16