Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/05/2011

2012...et après ?

Notre ami Gérard Brazon nous transmet un post qui fait le point sur le désastreux premier mai syndical et sur celui plus glorieux de Marine Le PEN.

Il m’apparaît intéressant de vous faire part du commentaire de Nancy et du mien en réponse.

Le débat est ouvert !

Francis NERI

Le défilé syndicaliste peine à mobiliser, celui du FN progresse.

François Hollande et Harlem Désir lors dans le défilé du 1er-Mai à Paris, le 1er mai 2011. REUTERS/JACKY NAEGELEN FETE DU TRAVAIL - 77.000 personnes ont manifesté ce dimanche à l'appel des syndicats,…

Pour lire la suite cliquez ici

Prospectives 2012 ! De Nancy VERDIER

Les Français savent que tout va se jouer l'an prochain à la même époque. Ils se réservent, ils profitent d'un dernier printemps avant les échéances. J'ose espérer qu'ils ont les yeux ouverts et les idées bien claires sur toutes les questions abordées sur ce Blog et Résistance Républicaine....Marine Le Pen va continuer son ascension. Martine Aubry ne va peut-être pas se présenter...Hollande fera quelques pas en avant...Mais en un an d'autres évènements extérieurs peuvent venir se greffer sur notre situation intérieure, la dégrader davantage et la rendre encore moins contrôlable. Non seulement des questions sociales et sécuritaires, mais éventuellement un Krach bancaire au niveau mondial, des difficultés économiques au niveau européen, une inflation due à un relèvement des taux.... Continuons l'action pour convaincre le plus de personnes possibles des dangers qui nous guettent. Nous avons eu de mauvais gouvernants, mais par notre vote, nous pouvons faire évoluer les choses. Il nous faut retrouver nos fondamentaux et le cours de notre histoire de France que les Socialistes et UMPS ont déviée de son chemin.

La réalité aplatie ! De Francis NERI

Nancy met 2012 en perspective et, ma foi la synthèse est bien faites à mon sens. Oui, « tout va se jouer l’an prochain à la même époque » et ce tout n’est pas limité à la France ni même à l’Europe. Et c’est là que la nature des défis à relever donne le vertige.

Quels sont les facteurs clés sur lesquels agir et sur quels critères ?

Quel contenu donnez au « pacte » qui devra nécessairement lier ceux qui feront œuvre de « reconquista » ?

Comment assurer la cohésion nécessaire au sein d’une éventuelle « plateforme de gouvernement » ?

Dans le contexte actuel d’accélération de la mondialisation, mais aussi de crises multiples, environnementales, énergétiques, sociales, culturelles, cultuelles, économiques, politiques, et financières, l’Union Européenne est-elle toujours le lieu où une réponse pertinente est encore possible ?

L’heure de la démondialisation a-t-elle sonnée et verrons nous nos élites s’attaquer à ses aspects les plus révoltants et inégalitaires ?

L’unité  et  la cohésion sociale, le lien entre Français sera-t-il encore assez fort  pour que « l’union sacrée » se fasse et permette un sursaut salvateur ?

Et enfin, qui de D.S.K ou de Marine Le PEN sera en capacité de conduire cette « démondialisation, que tous deux annoncent, puisqu’ils prescrivent à peu près la même chose : « La conception d’un nouvel ordre macroéconomique pour le monde d’aujourd’hui exige que la main passe – au moins dans une certaine mesure (précise DSK)- du marché à l’Etat. » ?

L’un comme l’autre devra bien évidemment renoncer à « l’Etat providence », se prononcer sur la nécessité de taxations financières, la sortie ou non de l’Euro, la fermeture ou non des frontières, la protection ou non de nos industries.

Dire clairement que la régulation financière est encore et toujours contournée, que des « bulles » se forment à nouveau et qu’un nouvel éclatement est proche.

Ils devront dire comment ils envisagent de désarmer l’économie « casino », de réguler la compétition mondiale, et de restructurer nos entreprises et nos « banques de dépôts » pour qu’elles soient au service des entrepreneurs, des salariés et de l’économie et non pas de la grande finance globalisée.

Et, cerise sur le gâteau, il et probablement elle, devront sans la moindre ambiguïté, nous dire comment repenser nos relations avec un Islam devenu, sans la moindre ambiguïté, conquérant et dangereux car clairement associé au libéralisme anglo-américain niveleur de nos identités. 

Nous serons alors en mesure d'exprimer clairement notre choix.

Francis NERI

Commentaires

Face à une droite, depuis bientôt 40 ans, essoufflée et incapable d'adapter au temps présent son héritage Gaulliste; qui de plus à vendu son âme à l'autel de l'Europe et des U.S.A...
Face à une gauche effondrée et incohérente, fossoyeuse le la nation, le choix pour nous Français est simple... pour sauver notre cher pays!... Le F.N... copieusement vilipendé et critiqué alors même qu'il n'a jamais gouverné, est le seul parti sans équivoque qui depuis toujours souhaite redonner à notre PATRIE sa grandeur son autonomie et son rayonnement. C.A

Écrit par : ALLARD | 04/05/2011

je partage cette analyse, et à vrai dire, vais encore bien plus loin!
au sein d'une europe où des gens non élus, soi-disant "encadrés" par un parlement aux pouvoirs quasi-inexistants (ni proposer ni refuser des lois, juste le pouvoir de les temporiser), nous imposent de 80 à 85% de NOTRE législation, on est en droit de se demander si nous sommes encore en démocratie... et ça, sans même invoquer le récent (mais apparemment passé sous silence médiatique) scandale de la pratique des pots de vin généralisée à Bruxelles!
à ce niveau là, je n'hésite plus et je dis clairement que nous sommes sans doute là au système d'asservissement des peuples le plus ingénieux jamais imaginé, à savoir un système dont la tête est le capitalisme dans sa version intégriste et dont le bras n'est autre que le communisme: imparable.

permettez moi au passage, étant donné qu'il s'agit de mon tout premier commentaire sur ce blog, de mentionner à quel point, l'ayant découvert par hasard il y a quelques mois, je l'apprécie: c'est un plaisir de vous lire!

Écrit par : franco-français | 04/05/2011

Si Marine Lepen semble la plus apte à promouvoir une politique cohérente,il lui manque le soutien médiatique.Sans organisation de comités de soutien locaux avec des gens pas forcément adhérents Fn, nous allons vers un nouveau 2002 sans garantie de résultat..
Le deuxième tour sera forcément avec un mondialiste contre Marine Lepen.Croire que d.s.k va mener une dé-mondialisation me semble incohérent avec son parcours.On ne peut-être président du FMI et vouloir le détruire ensuite.
Personne n'est en mesure de dire que la dictature mondialiste et capitaliste va évoluer puisqu'elle contrôle presque tout.

Ce qui semble venir à l'extérieur c'est déjà le retrait d'Afghanistan avec La mort médiatique (sans photo de Ben Laden... ) et le chaos du monde arabe à qui l'on a fait croire a une démocratisation possible faisant entrer ces pays dans une longue période d'évolution donc aucune incidence bénéfique pour la France.
Ce qui est certain c'est que les financiers mondialistes Anglo-Saxons n'attendaient pas une chine si indépendante et c'est là le seul obstacle à une nouvelle monnaie, un nouvel ordre mondial.
Il faut nous préparer à un communautarisme parce que, si un mondialiste gagne les élections, c'est la fin de la France au profit d'une Europe américanisée.Il suffit de voir les effets de la mondialisation déjà perceptible :
Suppression de la qualité de l'enseignement avec des programmes de plus en plus tirés vers le bas.
Culpabilisation encore plus poussée d'être Français de souche.
Insécurité de plus en plus grande avec comme exemple les usa des années 60.
La solution c'est convaincre au plan local là où le fn n'est pas présent en tant que force politique.

Écrit par : Autreréalité | 05/05/2011

"Si Marine Lepen semble la plus apte à promouvoir une politique cohérente,il lui manque le soutien médiatique.Sans organisation de comités de soutien locaux avec des gens pas forcément adhérents Fn, nous allons vers un nouveau 2002 sans garantie de résultat.."

Je suis on ne peut plus en accord avec cette analyse et ce qu'elle sous-tend comme conséquences !

En attendant 2012
Je remercie tous ces amis connus et inconnus qui m’expriment directement, ou sur ce blog, leurs points de vue avec une rare pertinence et une grande lucidité, ce qui démontre à l’évidence qu’un changement profond et irréversible est en marche et que vous êtes décidés, et de plus en plus nombreux, à vouloir participer au « printemps de la France ».
Pour changer, il suffira d’un groupe d’individus « irrévérencieux envers les appareils et réseaux de notables de gauche comme de droite. Ces « révolutionnaires » devront être capables de travailler ensemble, de s’organiser et construire des alliances.
Ils devront trouver un « vocabulaire » permettant aux citoyens de donner du sens à des concepts comme souverainiste, communautariste, globalisation, délocalisation interne et externe, transfert de populations, marchandisation du monde, nation, peuple, identité culturelle et cultuelle, islamisation.

En attendant 2012, nous pouvons faire bouger les choses et obtenir des résultats avec des manifestations pacifiques et d’autres moyens non-violents.
Bien avant les politiciens de « comptoir » qui nous ont volontairement conduits dans une impasse, vous avez compris, mes amis, qu’une vraie recomposition du paysage politique, économique et social, pour ne retenir que les items principaux, se prépare.
L’UMP et le PS sont condamnés à l’éclatement et un grand nombre de leurs éléments rejoindront massivement Marine Le Pen, car la ligne de partage n’est plus entre des classes sociales ou des partis de droite ou de gauche, elle se situe entre ceux qui veulent un monde nivelé, unique, destructeur des nations, des peuples, des identités, un monde menacé par le virus intégriste et ceux qui veulent un monde connecté aux réalités destructrices du libre-échangisme meurtrier anglo-américain et à la nécessité d’une « démondialisation ».
La réalité pour la France en particulier c’est la constitution, « ici et maintenant » et j’ajouterai « immédiatement » afin d’être prêt pour 2012, d’une « plateforme de gouvernement » au sein de laquelle ces forces nouvelles se rassembleront sur l’essentiel.

Je partage votre avis, mes amis : pour l’instant, seule Marine Le PEN semble, en France, capable de réaliser ce rassemblement et, malgré tout ce sera difficile, tant la force des réseaux en place et des notables de l’UMPS, des médias à leur service, est grande.

Je vois pour nous un « unique chemin » : faire taire nos simples divergences, en particulier idéologiques. Nous parler, nous rassembler et agir ensemble sur du « concret » si nous voulons « sauver l’avenir »

Je sens, je sais que vous êtes prêts… nous aussi !

Francis NERI
Collectif pour 2012

Écrit par : Francis NERI | 06/05/2011

Peut être y a t'il un espoir!...les choses se présentent assez bien!...La scène politique s'éclaircie!...DSK et son piston diabolique est hors-jeu...Comme quoi on peut être "grand de ce monde" et con comme une barrique!... Il aurait mieux fait de choisir l'option "onanisme" que d'aller sauter les femmes de chambres, qui plus est, dans un pays connu pour sa démocratie calviniste rigide un tantinet fascisante, ou de surcroît le savent reniflage du bon coup financier ne traîne jamais bien loin. Enfin!...vrai ou faux le richissime DSK socialo-platino-caviar avec ses paupières en capote de fiacre et sa bouche en fermoir de sacoche pourra méditer sur le fait qu'il n'est jamais très bon de s’accrocher des casseroles au cul quand on brigue la présidence de la république. L’impeccabilité!...Mr DSK est la règle d'or de l'excellence!... La Soupière de LILLE et la dinde du Poitou peuvent se balader dans les meetings main dans la main, je ne pense pas que cette médiatique affection les fassent grimper positivement dans les sondages. J'ai également tout lieu de penser que Pinocchio-Sarko ne se réjouisse pas trop des mésaventures de DSK, car les Français l'attendent au tournant pour 2012, avec botte au cul annoncée en prime de départ. Le bellâtre DE VILLEPIN doit pour sa part régler ses compte avec la justice Française, car jusqu'à présent, ce grand épandeur d'andouilles c'est fait prendre la main dans le pot de confiture. Reste en compétition Marine et Hollande. Ce dernier est certainement le moins mauvais des socialistes, mais malheureusement à mes yeux il est Socialiste...et cela me gêne énormément!... Reste Marine qui n'a jamais gouvernée, pourtant attaquée sans ménagement (par ceux qui feraient mieux de se taire) ce qui me donne, par conséquent, une furieuse envie de voter pour elle.
C.A

Écrit par : ALLARD | 28/05/2011

Les commentaires sont fermés.