Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2021

Le langage

« Ce n'est pas un hasard. Démolir le langage fait partie des moyens de rendre plus ardue la pensée claire. »

Le mot "républicain" existe déjà dans le dictionnaire pour désigner celui qui lutte pour :

- la liberté, que refuse l'islam,

- l'égalité, que refuse l'islam

- la fraternité, que refuse l'islam

- les droits de l'homme, incompatibles avec le coran

- et accessoirement la simple morale, contredite par les prescriptions du coran

Le mot "islamophobe", créé par un certain Khomeyni https://fr.wikipedia.org/wiki/Rouhollah_Khomeini du temps qu’il était encore simple ayatollah, n'a pas la moindre raison d'être. "Républicain" suffit.

"Islamophobe" est un mot bâtard à base d'arabe et de grec"

Certes, mais "sociologie" a été le premier mot bâtard, fait pour sa part d'un préfixe latin et d'un suffixe grec, "automobile" ayant fait le contraire. Est-ce que ça choque ?

"On dit anglophobe, francophobe - qui sont le pendant négatif d'anglophile, francophile, etc. "

Parce que ce sont des mots utilisés afin de combler un besoin de communication, pas de propagande comme "islamophobie".

Nous avons un autre mot en "phobe" qui a été forgé de la même façon et qui n'est pas le contraire du mot en "phile" : "homophobe" n'est pas le contraire d'"homophile".

Frédéric D'Aubert
07 01 21

 

Commentaires

A nous de savoir relier,situer,distinguer et faire le tri. Bref choisir une entrée au choix parmi les 7 problématiques par exemple (l'islamisme en est une la mondialisation une autre) et ensuite tirer sur le bout de la "ficelle" systémique On peut utiliser un schéma heuristique pour mieux l'illustrer ! Après il faut aussi passer à l'action concrète de REMEDIATION et c'est souvent là que beaucoup s’arrêtent ...hélas

Écrit par : goshein | 08/01/2021

Les commentaires sont fermés.