Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/09/2016

Que faire du système ?

La notion de « systémique », c’est à dire la méthode de régulation et de contrôle des systèmes à bût, permet de comprendre ou plus exactement d’appréhender, au moins dans les grandes lignes, comment peuvent se « construire » des individus adaptables également capables d’adapter leur environnement au mieux de leur besoin et de leur intérêt.

Des individus munis d’intelligence et d’initiative  « construites » dans ce sens et dans cette « finalité » ; capables en interférant entre eux de performances exceptionnelles

Dans cet objectif, les ordinateurs  et les « réseaux sociaux »  deviennent des instruments de « démocratie directe ».

Il est possible de former de véritables coalitions transfrontalières pour toute une variété de sujets et de se rassembler en « collectif de combat » dépassant les frontières sur des sujets brûlants comme l’immigration, la démographie, la mémoire collective, l’identité européenne, la financiarisation de l’économie.

Dans la conjonction actuelle des méfiances envers les institutions, il s’agit de faire émerger, sur ces sujets en particulier,  une plus grande conscience politique chez les citoyens Français et bien évidemment Européens afin qu’ils distinguent sans ambigüité et sans hésitation les leaders nationaux, européens et mondialistes capables de conduire une politique en tenant compte des citoyens, de leurs attentes, de leurs besoins et servant leurs intérêts.

La reconquête de NOTRE souveraineté nationale devrait être notre premier objectif car elle est devenue une notion plus que relative pour des Etats européens manquant de cohérence.
Ce qui ne nous permet pas de répondre aux défis qui nous sont adressés.

L’échéance électorale de la présidentielle  du 23 avril 2017 marquera un tournant dans l’histoire de la France et du monde.

Ne nous laissons pas détourner de nos objectifs et sachons choisir celui ou celle qui nous propose le projet de société et le programme les plus en conformité avec nos attentes.     

Francis Claude NERI
12 09 16

09/09/2016

Le péril islamique

La montée en puissance de Marine fait peur aux dangereux parasites qui sont au pouvoir en France et en Europe. Prédateurs qu'il faudra bien un jour mettre en accusation et punir avec une extrême sévérité. En effet, ils sont responsables et coupables individuellement et collectivement de la dangereuse situation dans laquelle se trouve la France depuis de nombreuses années. 
 

En particulier depuis les années 70, date à laquelle les pouvoirs politiques, administratifs, judiciaires etc... ont vendu la France au Qatar et à l'Arabie Saoudite entre autres.

Dans le contrat établi par VGE et Chirac dénommée :"immigration contre pétrole", le regroupement familial en était une des clauses. Lire à ce sujet les ouvrages d'Oriana Fallaci :"la rage et l'orgueil et La force de la raison" Ouvrages qui démontrent sans le moindre doute la monstrueuse trahison de NOS élites européennes.

En France, ces individus, droite et gauche confondues, veulent nous faire croire qu'ils ont changé et faire ce qu'ils n'ont jamais voulu faire. Ne tombons pas dans ce piège ils sont responsables du problème, ils ne peuvent être de la solution. Le temps est venu de procéder à leur élimination !

Francis Claude NERI

09 09 16

 

08/09/2016

Le Palestinien !

Cette créature qui vient de nulle part puisqu'il n'y a jamais eu de Royaume de Palestine y compris sous la férule arabo-musulmane. C'est bien le palestinien qui fut inventé rappelle Guy Milière et non pas l'israélien comme le prétendent les espèces de décolonialistes avant la lettre qui ont fait leur le narratif palestiniste. Rappelons qu' "au début des années 1860 la population juive était déjà majoritaire à Jérusalem" (Yehoshua Ben-Arieh, Jérusalem au 19è...me siècle, éditions de l'éclat, 2003, p.49).

Lucien Oulahbib

Pour que la France reste Française, elle aura besoin d'Israël et pour qu' Israël reste dans le giron Occidental, il aura besoin de la France

Francis-claude Neri

08 09 16