Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/09/2013

Assimilation

Pourquoi les élites ont renoncé à l’assimilation nous dit Michèle Tribalat. Démographe. 

- Chaque année, le solde migratoire s’établit en 2008 entre 130 000 et 150 000 personnes

- En 2008, l’INSE a estimé à 11, 7 millions de personnes étrangères… Qu’en est-il de ceux qui ont acquis la nationalité Française, des enfants de 2 eme et 3 eme génération ? Sont-ils assimilés ?

- Après le retour des Français d’Algérie sont venus des marocains, des Tunisiens, des Turcs. Les Algériens n’ont pas tardés à suivre et à partir des années 80 des subsahariens. Et les problèmes d’intégration ont commencés !

- Alors que l’immigration européenne de l’après-guerre a fini de s’assimiler, l’immigration musulmane résiste à l’assimilation.

- L’appartenance religieuse y est de plus en plus affirmée DANS les classes d’âge jeunes.

- Les musulmans se marient avec les musulmans (il n’y a pas de métissage culturel, seulement assimilation à l’Islam)

- Dans les familles, la transmission de la religion aux enfants est essentielle. Il n’y aura pas de mixité ethnique.

- Nos élites ont délégitimé la notion même d’assimilation. L’autodénigrement perpétuel, combiné à une valorisation des cultures venues d’ailleurs à démobilisé les « natifs au carré » (nés en France de deux parents nés en France)

-L’autodénigrement a « armé » intellectuellement les nouveaux venus pour résister à une assimilation devenue répulsive.

- A l’école, on parle aux enfants d’immigrés de culture d’origine comme de « leur » culture alors qu’ils sont censés acquérir la culture française. Le moins que l’on puisse dire c’est que cela pose problème…On vante la diversité sans montrer d’exigences en matière d’adaptation aux modes de vie et règles collectives.

- Les milieux populaires sont condamnés par les élites culturelles et politiques dans leur volonté de conserver leur mode de vie. Ils sont de plus en plus confrontés à un racisme anti blancs qui existe bel et bien mais qui est nié (Terra Nova affirme que c’est la classe populaire qui n’est plus en phase avec ses valeurs)   

- L’U.E. et les Etats européens ont optés pour un modèle d’intégration qui ne laisse aucun ascendant aux cultures européennes et placent ceux qui viennent d’ailleurs au même niveau que les Européens. La France a choisi avec ses partenaires européens un modèle d’intégration qui n’a rien à vois avec l’assimilation. C’est  tout au plus un objectif moral de respect et de tolérance (qui n’engage bien sur personne).

- Dorénavant, l’intégration revient à s’accommoder de la diversité telle quelle est !

- Nos élites ont donc décidés de mettre les « natifs au carré » sous surveillance, de peur qu’ils ne répètent leurs excès passés. Ils sont suspectés d’intolérance à l’égard des nouveaux venus musulmans qui, au contraire, incarnent la diversité si désirable.

- Les musulmans ne faisant l’objet d’aucune exigence particulière, mettent en avant  leurs (d’exigences) et veulent plier leurs environnements  (donc NOUS les « natifs au carré ») à leurs pratiques et modes de vie.    

Après cela, je me pose une question : comment ne pas vouloir étrangler ceux qui depuis 40 ans nous ont conduit dans cette impasse infernale ?

Comment pouvons-nous encore les vouloir pour guides ?

Francis NERI

19/09/2013

La mère des batailles

La mère des batailles

Analysons un peu…et relions !

"S’élever pour mieux voir, relier pour mieux comprendre, situer pour mieux agir". « Du bon usage de la raison »

Empédoclatés

 "On s'approche de la mère des batailles, face à un pouvoir composite (UMP, PS) totalement illégitime et anti-Français qui joue systématiquement  "diviser pour régner, la stratégie du chaos et je dirais même la stratégie de la guerre civile."

Alain Soral

« Le drame de la situation de conquête coloniale que nous vivons, c’est que les remèdes proposés, par erreur de diagnostic, sont pires que le mal. Qui peut désirer une société avec encore plus de prisons, encore plus de caméras de surveillance, encore plus de délinquants en liberté, des policiers dans les hôpitaux, dans les écoles, dans les administrations, et les citoyens obligés de se faire justice eux-mêmes ? Voilà la réalité de la société multiculturelle pluriethnique : le réensauvagement de l’espèce dans l’hébétude hyperviolente. »

Renaud CAMUS

« Quant à espérer un bouleversement avec l'arrivée de Marine au pouvoir, si la légalité est respectée, cela ne servirait à rien qu'elle devienne la principale force d'opposition en 2017, car en 2022, les envahisseurs pèseront définitivement sur tous les résultats électoraux ».

Charles d’Alger

La preuve de leur intention aux « envahisseurs ». L’un d’eux déclare : « Vous n’avez rien voulu entendre…et bien maintenant vous pouvez voir le résultat de votre « surdité » …à moins que vous ne soyez aussi « aveugle » … !

« Parce que ce dont nous avons besoin, c’est que les 30 millions de musulmans d’Europe infiltrent leur société… Ils deviendront alors, des machines de propagandes vivantes, chacun d’eux dira : « je suis un ambassadeur de l’islam » et ils pourront tous agir à tous les niveaux : dans les entreprises, les clubs de sport, dans chaque endroit où ils parviendront à se mêler aux européens ; Tout ce dont on a réellement besoin, c’est de 10 ans…et les musulmans seront fermement établis et en pleine réussite…

Amr Khaled  (sur la chaine Egyptienne Dream2TV, le 10 mai 2008)

Les politicards passés et présents font partie du problème, c’est leur fond de commerce. Ils ne peuvent donc pas faire partie de la solution.

2018 pronostique Amr Khaled  ! Calculez le temps qu’il doit nous rester pour nous organiser. Vous conclurez de la nécessité de nous  débarrasser du  pouvoir actuel au plus vite et le confier au FN et ses alliés éventuels. Rien ne pourra être fait sans en passer par là ! Et si nous ne le faisons pas pour les présidentielles de 17, ce sera trop tard !

Marine à une équipe solide bien rodée et qui connait ses sujets d'une manière approfondie. L'UMPS peut trembler sur ses bases !

Mais je me pose  la question : Aura-t-elle du temps, aurons-NOUS du temps ?  

Et je vous interroge également : Allons nous lui donner du temps ET un coup de main ?

Si oui, commençons par gagner les municipales ! 

18 09 13

Francis NERI  

http://semanticien.blogspirit.com

11/09/2013

La France kipu

La France kipu

« La vermine et les complices de la vermine nazislamiste sont au pouvoir en francekipu.

L'unique moyen pour se débarrasser de cette pourriture, c'est la force.

La balle est dans le camp des patriotes. Subir, ou se battre ».

Charles DALGER

Tu as bien raison Charles Dalger de t'en prendre « aux complices » des Islamistes dont la présence sur notre sol n'est qu'une conséquence, celle du renoncement à défendre les bases de la civilisation  Occidentale. 

Et je ne pense pas, ici et maintenant, et de moins en moins, à la démocratie et au suffrage universel.

Nous nous sommes abandonnés au nihilisme, au pouvoir de l’argent, renoncé à nos valeurs, nos cultes, nos pratiques éthiques, notre empathie envers les nôtres et notre réserve envers les « autres ». Nous nous sommes endormis comme ceux de la Rome antique. Alors les « barbares », les « Loups » sont entrés dans Paris.

Pour ce qui concerne la France, seule la désunion funeste de la droite et l’oubli de ses valeurs à permis à François Hollande, un misérable, d’atteindre au pouvoir suprême.

Compte tenu du contexte « démocratique » actuel, et de notre constitution « défigurée » par des « amendements » successifs, seule une « droite dure », de combat, culturellement unie autour du projet d’un chef responsable et placée au delà et au dessus des partis pourra le lui reprendre.

Il nous faut seulement nous méfier de ceux, à gauche comme à droite, qui ont la conviction d’avoir raison « contre » ce projet et auront « l’orgueil » de se sentir lésés dans leurs droits et leurs privilèges dont nous entendons bien les délivrer.

Je vois qu’une personne qui puisse incarner l’ambition de reprendre en main les clés de notre destin, c’est Marine Le PEN et j’ai choisi de la soutenir.

Il faut à un moment donné, lorsque nous avons le glaive au dos, et qu’il nous pousse à avancer et agir, choisir notre camp. Marine Le PEN par le hasard de sa naissance et de son conditionnement familial et social est placé sur notre route. Elle possède les compétences, l’énergie et les moyens de nous mener au combat et à la victoire. Elle a la peau dure, elle sait rassembler et nager dans les eaux troubles du pouvoir. Je crois que c’est elle qu’il nous faut. Qu’en penses-tu mon ami ?         

Francis NERI

http://semanticien.blogspirit.com