Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/11/2015

Jeunesse Française

A la jeunesse française et européenne je lance un appel solennel : levez-vous, engagez-vous. Personne ne le fera à votre place ! L’horizon de votre génération est la lutte. Vous pouvez penser que c’est injuste mais c’est ainsi, et les événements de vendredi sont venus nous rappeler que nul ne pouvait prétendre se dérober.

A l’État Islamique, à toutes les ordures qui s’en réclament, à tous ceux qui dans notre pays se sont réjouis de la mort de nos compatriotes, vous devez adresser aussi un message : ON EST CHEZ NOUS, VOUS NE NOUS METTREZ PAS A GENOUX !

J’ai 76 ans et je conchie la génération politique, économique, sociale de gauche comme de droite de mai 68 qui vous a mis dans cette impasse. Aussi si vous avez besoin de moi, c’est à dire la génération précédente qui s’est battue en Algérie, hélas en vain, je serai avec vous sur les barricades

Francis NERI
17 11 15

 

12/11/2015

La complexité du monde

La complexité…est encapsulée.

La chercheuse et ethnographe américaine danah boyd (Wikipédia, @zephoria) rappelle que pour elle, l’internet était un “portail vers la complexe société interconnectée dans laquelle nous vivons”.
“Je regardais les activistes utiliser la technologie comme un levier pour connecter les gens d’une manière nouvelle, alors que les gens du marketing utilisaient ces mêmes outils pour manipuler les gens pour gagner de l’argent.
J’ai arrêté de croire alors que la technologie seule pourrait produire l’illumination”. “A mesure que les outils sont devenus plus populaires et se sont répandus, ce qui était en jeu n’était pas la réalisation des désirs idylliques des premiers développeurs, mais une complexité de pratique qui ressemblait plutôt au bordel de la vie quotidienne.”

Je pose la question : pourrons nous un jour « mettre nos cerveaux en réseaux » pour nous connecter « de manière nouvelle » et non pas au bénéfice des « activistes » ni de celui des multinationales de la consommation, du NOM ou encore des divers complexes militaro-industriels ?

Francis NERI
12 11 15

31/07/2015

Agnostique et athée

Un ami facedebouc me reproche mon « athéisme ». Un ami dont je respecte la croyance du moment qu’il ne vienne pas m’importuner avec.

Il est vrai que j’aime bien me référer à Prévert qui l’est :

Absolument
Totalement
Hermétiquement
Etonnamment
Entièrement


Il suffit de lire « Parole » pour s’en convaincre.

Pour ma part, je suis plutôt (si l’on veut vraiment m’enfermer dans un tiroir) plutôt agnostique.
L’athéisme suppose une franche affirmation de l’inexistence des dieux. L’agnostisme, c’est ne pouvoir rien conclure, ni en leur existence, ni en leur inexistence.
Par contre ce qui m’indiffère et que je trouve à présent mortellement dangereux ce sont les religions, et ceux qui les utilisent pour nous dominer et nous combattre.
Je conçois que d’autres s’y soumettent, c’est leur affaire et si çà apaise leurs peurs et leur rend supportable la pression de la « fourmilière » humaine pourquoi pas, du moment qu’ils ne m’indisposent pas avec, ne me traitent pas de dangereux « mécréant » et ne souhaitent pas au plus vite m’exposer à l’égorgement.
C’est aussi la raison pour laquelle je me dresserais si elle était revisitée, comme certains le souhaitent, contre la révision de la loi de 1905.
Il faut garder cette loi en l’état, rien que la loi, toute la loi et…l’appliquer, cesser de la contourner, y compris en Alsace-Lorraine.

Francis NERI

31 07 15