Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/01/2012

La pensée totalitaire

Le dernier commentaire de l'année !

on m'a conseillé de lire vos commentaires...et j'en ressors dégoûté. Tant de haine ponctué de fautes d'orthographe incroyables pour quelqu'un qui se réclame d'une "élite" ! Vos analyses valent ce que valent toutes les opinions et ne sont pas LA vérité, chacun ayant la sienne et le monde pullule de "yakas et de "fokons". Vous avez de la chance d'être en démocratie, et pouvoir vous exprimer avec tant d'emphase et tant de liberté...vous n'y allez pas avec le dos de la cuiller ! Par contre, vous vous situez bien et vous vos y accrochez sans prendre de recul aucun. Je trouve indigne que vous receviez des chèques, pour vous "défendre"...alors que si vous êtes si "misérable", vous pouvez bééficier, même chez un avocat de renom, bénéficier des A.J. ! proportinnellement, bien sûr, à vos revenus..Vous devriez rougir de honte de mendier ainsi la "pitié des autres, alors q'uil ya 8 millions de gens qui viven au-dessous du seuil de pauveté : ce qui n'est pas votre cas.

Écrit par : guy | 29/12/2011

Bonjour mes amis,

Voilà, nous entrons dans cette nouvelle année que la plupart d’entre nous appréhendons avec une certaine angoisse, mais aussi une grande détermination à reconquérir la maîtrise de notre destin. Ce dont je « nous » souhaite.

Je dis bien la plupart d’entre nous, car « certains » de l’élite fortunée et à l’abri de tout besoin, ont triplé leur fortune depuis 2008. Date, paraît-il du « début » annoncé de la crise. Début que pour ma part je situe en 1973. Ce que je rappelle en tout innocence à ceux qui, décédés ou pas, en sont co-responsables. Pompidou, Bouygues, VGE, Chirac, Barre  et quelques autres de leurs complices de gauche : Mitterrand, Maurois, DSK, Fabius, Jospin, Aubry, Hollande, Lang etc.       

Vous avez probablement noté comme moi que les prix s’envolent dans l’industrie du luxe. La vente des villas et des appartements de standing défie la crise et s’élève à des niveaux jamais connus. Les acheteurs sont des « bobos » de gauche comme de droite, qu’on se le dise et qu’on le garde en mémoire. Ne soyons pas dupes, leur complicité est évidente.

Comme vous le savez l’accès aux commentaires sur « mon » blog m’est interdit. Je n’accuse personne, mais suivez mon regard !

J’ai choisi le dernier pour le commenter à partir de cette nouvelle note.

Il est symptomatique de l’ignorance crasse des sympathisants de Martine Aubry, de François Hollande et de la gauche en général.

Au delà de la « prose » de Guy, à l’identité plus que « douteuse », qui incarne l’ignorance, la bêtise et la méchanceté de la « gauche »,  se révèle l’ADN gauchiste. ADN qui trouve sa source dans le totalitarisme communiste dont il est impuissant à se débarrasser et qu’il conjugue sans le moindre remord avec le totalitarisme nazifiant et l’islamisant.

A partir de là, nous comprenons pour quelles raisons, le fait de ne pas être d’accord avec eux suscite autant de détestation et d’insultes.      

J’en tire pour conclusions qu’il serait vain de débattre de l’avenir de notre pays avec des socialistes comme Martine Aubry, François Hollande et leurs partisans.

Leur enfermement idéologique, la certitude qu’ils ont de détenir la « vérité » pour toute l’humanité les rend extrêmement dangereux.

Une vérité dont ils s’octroient la maîtrise et qui les transforment, systématiquement et régulièrement, en « savant fou » producteur de désastre, de barbarie et d’immondices.

Le socialisme de François Hollande et de Martine Aubry  est l’exemple de cette « banalité du mal » qui veut se faire « bien » alors que le monde n’est « vivable » que si les hommes savent encore établir une « continuité » entre les hommes du présent et ceux du passé.

Bref qu’ils ne renient pas leur mémoire.

Pour ma part, je ne saurais choisir pour « amis » que ceux des personnes, des idées et des projets qui tiennent compte autant du passé que du présent, du contexte, et qui savent appréhender l’avenir et le construire sans haine revancharde et sans violence.

Les socialistes et leurs leaders nihilistes comme François Hollande et Martine Aubry me sont devenus totalement « étranger » et à tout jamais, c’est à dire pour ce qu’il me reste d’existence, un peu à la manière de « L’étranger » de Camus.

Je souhaite vivement que la droite, une fois encore, ne tombe pas dans le piège de la « politique de gauche » comme le gouvernement actuel, nous ne les avons pas élus pour cela. Pour commencer, à droite, les « mots, les opinions et les comportements qui blessent doivent être honnis. » Il faudra se retrouver après le premier tour une fois François Hollande éliminé.

Dans cet objectif, heureuse et bonne année mes amis !

Francis NERI

01/ 01/12

08/12/2011

La faute de Martine Aubry II

Tout au long du procès qu’elle nous intente (je dis nous car je pense que vous êtes partie prenante de ce combat pour la liberté d’information, d’expression et d’opinion) Martine Aubry, son époux et son partenaire François Hollande ne nous ont toujours pas expliqué le contexte qui a favorisé l’ouverture de créneaux horaires accordés à des femmes dans une piscine Lilloise entre 2000 et 2008.

Pour ma part, j’y vois toujours le signe de leur communautarisme …supposé.

Je partage l’idée de Monsieur Glavany (spécialiste de la laïcité au PS) qu’il n’est pas question de promouvoir des « accommodements raisonnables de la part d’élus versants dans des dérives communautaristes face à des demandes identitaires ».

Je crois qu’il est grand temps de répondre sans atermoiements à l’angoisse des citoyens devant une forme religieuse qualifiée « d’invasive », suspectée, à juste titre me semble t-il, de vouloir imposer ses codes et ses lois par la « conversion ou par le sabre ».

Mais nous devons également acter fermement la défense des principes, des valeurs et des codes sociaux auxquels nous sommes attachés.

Pas plus que Martine Aubry, François Hollande ne donne de réponse aux questions posées par l’Islam, qui nous le voyons bien, n’a pas grand-chose de « modéré ».

J’ai le sentiment que les deux « compères » cherchent encore leur voie entre la réalité et leurs principes idéologiques. Leur attitude et leur comportement sont en effet en contradiction avec la loi de 1905 sur la laïcité et ils semblent qu’ils soient, à ce sujet d’intérêt national, dans la confusion et le clivage avec certains du Parti Socialiste.

Je considère qu’ils ont tous deux dénaturé ce « texte fondateur » de la séparation entre les cultes et l’Etat.

Je partage également l’avis de Françoise Laborde, du Parti Radical de Gauche qui a le mérite de la clarté : « En 1981, la gauche n’a rien fait pour la laïcité, il faut avoir du courage. A force de recul, on laisse des brèches ouvertes » pour le communautarisme.

C’est rien de le dire ! Nous saurons nous en souvenir et faire en sorte que François Hollande ne soit jamais Président de la République et Martine Aubry jamais Premier Ministre, car ces deux là n’ont pas plus de courage que ceux de 1981.

Francis NERI

 

08/12/11