Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/12/2011

Non à l’islamisation de notre pays

Je reçois un nombre considérable de courriels qui me demandent de dire non à l’Islam et à lutter contre. Un certain « Force » m’engage d’ailleurs à « cesser de pleurnicher et à passer aux actes ».

Je ne lui demanderai pas ce qu’il appelle par « passer aux actes » et d’autre part, s’il me pousse à « agir » il ne me dit pas ce que lui-même compte faire. 

Sur le fait de dire « non » je ne suis d’accord qu’à moitié. Je préfère réfléchir à ce que je pourrais faire « pour ». Pour la France et ses enfants en particulier.     

Car hélas, il ne suffit plus de dire non ! Nous allons devoir dire également « comment » nous pouvons stopper cette « islamisation » si toutefois elle est « stoppable ». 

Ces mêmes personnes disent que la « gooche » est responsable…Je suis assez d’accord, mais pas seulement ! Depuis 1973 la droite s’en est également donnée à cœur joie et cela en vieux « pied noir » que je prétends être, de cœur et de raison, je ne puis le pardonner. 

Mais je ne jetterai pas de trop grosses pierres à cette droite « égarée » qui finalement s’est laissé séduire par ceux qui disaient « vouloir combattre le racisme et la discrimination ». Ils reviennent doucement, trop doucement à mon goût, à la raison.

Comme je l’écrivais par ailleurs, « on ne nous dit pas tout » sur les « évènements » qui s’enchaînent, rétroagissent, révèlent notre impuissance et surtout celle de nos « élites ». Ils conduisent le monde que nous connaissons à sa perte et, nous avons besoin de mieux nous informer, mieux analyser pour mieux comprendre et mieux agir... qu'ils ne le fassent.

Mais si nous  cherchons bien, nous trouvons. « Agir local et penser global » disent-ils ! Notre Président actuel fait pourtant l’inverse, il dit agir global et penser local, ce en quoi il se trompe et ferait mieux de revenir à la base et de songer aux problèmes des Français : pouvoir d’achat, emploi, retraite, communautarisme, sécurité… avant de nous vendre pour un plat de lentilles aux prédateurs du CAC 40.   

Allons voir, aussi du coté de François Hollande, de ses parents, de ses amis : Faouzi Lamdaoui par exemple, né en 1962 en Algérie qui a la double nationalité et qui vient de se faire « piquer » sa place aux législatives par Martine Aubry qui a placé un des siens …musulman également .

A l’association « coup de soleil » dont les prestigieux parrains sont : Guy Bedos, Bertrand Delanoë, Michel Boujenah ….Hollande et Faouzi veulent démonter que « la coexistence entre Pieds Noirs, Maghrébins et Juifs du Maghreb était un vrai modèle culturel ». Comment un individu comme Monsieur Faouzi Lamdaoui né en 1962 qui quitte son pays dévasté, livré à la barbarie, et demande la nationalité Française peut parler de « coexistence » ?

Quand à François Hollande, qui fut stagiaire de l’ENA à l’ambassade de France et qui renia son père, qui selon lui était d’extrême droite et partisan de l’Algérie Française, comment peut-il dire qu’il faut « réconcilier les mémoires » en lançant une rose dans la seine pour commémorer le « massacre » par noyade des manifestants FLN le 17 octobre 1961 ?

Les « massacrés » français et harkis du Djihadh des « libérateurs » algériens ont appréciés.

Pour ce qui concerne les islamistes et les salafistes, je pense que nous sommes entrés dans une période de notre histoire où nous sommes devenus trop "humanistes" au sens "tendre la joue gauche». Nous sommes capables de "comprendre" notre assassin et, en mourant nous lui trouvons des excuses.  

Semble t-il, nous lui donnons en plus l'absolution.  Car s'il nous tue, c'est de notre faute en raison de notre lourd passé « esclavagiste », « raciste », « fasciste », « impérialiste » et « dégénérescent » aux mœurs plus que douteuses.


Les "autres" n'ont pas ces "retenues". En Syrie ils n'hésitent pas à emprisonner, torturer et tuer, des enfants que des fanatiques utilisent comme "boucliers" humains ou comme lanceurs de pierres. Je suis toujours « indigné » et surtout horrifié de voir, par exemple, les islamistes envoyer leurs enfants à la boucherie pour empêcher leurs adversaires

« Occidentaux » de tirer, ou de les culpabiliser s'ils le font (en Palestine par exemple). Ils ont même monté un scénario "bidonné"que A2 a diffusé. Scénario dans lequel des soldats  Israéliens auraient tiré sur un père et son fils sans défense. 

Je préciserais n’éprouver plus guère de « compassion » pour ces peuples qui sont rompus à  faire toujours plus d’enfants  qu’ils seront juste capables de dresser pour le djihad et la mort.

Quand à la démographie  africaine, désastre « écologique » s’il en ait, Pascal Sevran avait déjà fait scandale dans le temps en disant que le :"Problème des africains c'était la "b... des noirs ». Il ajoutait ensuite qu’à force de faire trop d'enfants ils allaient mettre la planète en danger et que c'est nous qui devrions "régler le problème ». Je ne sais pas ce qu'il entendait par là !

Nous sommes à quelques mois du cinquantenaire des accords d’Evian (mars 1962) tachons de ne pas avoir la mémoire courte et nous rappeler au bon souvenir de François Hollande, Martine Aubry et leurs affidés, qui ne sont, pour beaucoup de français, que des « collabos », des « porteurs de valises ». Notre  bulletin de vote en 2012 pourrait leur annoncer qu’ils vont bientôt avoir des comptes à rendre.

Francis NERI

19/12/11

PS: Je ne peux toujours pas répondre aux commentaires. Alors "joyeux Noël" à tous, en espérant que l'année qui vient nous libérera de Martine, de François et de quelques autres que nous ne portons pas dans notre coeur. 

PS 2 : J'ai augmenté la police ! C'est bon ? 

06/01/2011

Prophétie auto-réalisatrice

« Une prophétie auto-réalisatrice est une prévision qui se réalise parce qu'une ou plusieurs personnes croyaient qu'elle devait s’accomplir : elle se produit lorsqu'une croyance a modifié des comportements de telle sorte que ce qui n'était que croyance devient réel. »

Je perçois depuis quelques temps, en particulier en lisant Michel Garroté, Guy Millière, Nina, Jean-Patrick Grumberg, Charles d’Alger, Jean-Marc Desanti etc. les terribles blessures que s’infligent les juifs d’Israël et d'ailleurs qui dérivent directement de leurs représentations du monde.

Les juifs s’imaginent que le monde entier est contre eux et ils font tout pour que cette prophétie devienne réalité.

Cela est la conséquence, en particulier me semble t-il en France, de l’incroyable lutte qu’ils se mènent, entre eux, pour des raisons que je suis incapable d’appréhender, mais qui me semblent être d’inspiration divinatrice.

Par contre, je suppose que cette guerre fratricide, alors qu’il doivent en conduire une autre bien plus terrible contre un terrifiant adversaire externe, les poussent à gratter les vieilles blessures, ressortir les vieux clichés de l’antisémitisme, des banquiers juifs, et que sais-je encore, sans oublier de nous faire comprendre que nous sommes bien inférieurs à eux à tous niveaux, que l’Amérique, est un pays merveilleux, l’Europe en plein déclin et la France un pays de lâches.

Mais que se passe t-il dans l’esprit des Juifs de France ou d’ailleurs?

Auraient ils oubliés que leur adversaire veut leur mort ? Pour quelles raisons s’en prennent ils au peuple de France qui n’a jamais cessé, malgré la bêtises de certains de ses dirigeants et de quelques vieux crétins minoritaires, de les soutenir, de les aimer et d’admirer le courage de leurs combattants, l’intelligence de leurs scientifiques, la sagesse de certains de leurs dirigeants.      

Un peuple de France qui sait, lui qu’Israël est le fer de lance de la lutte contre l’islamisation du monde ?

Il me semble que les Juifs créent  les conditions de leur propre marginalisation.   

Chers amis Juifs, la seule façon d’enrayer cette dérive est de remettre le débat sur ses pieds, entre vous d’abord, puis avec nous ensuite, car vous commencez à nous inquiéter très sérieusement.

Jean-Marc DESANTI écrivait très récemment : pas de contradictions mortelles entre patriotes israéliens et européens ! Il ne peut être question de cautionner une dialectique du genre : là- bas, « on » s’arme et on s’allie avec des nationalistes européens mais en Europe « on » les désarme. Nous sommes les génies de la politique, du « diviser pour mieux régner ».

Non et non, camarades, amis, sœurs et frères !

Ou nous sommes avec les « collabos » et nous percevons déjà notre fin programmée ou nous sommes avec la Résistance européenne. Pas de double jeu !

Nous ne leur demandons rien d’autres, que d’être, avec nous, de bons soldats et d’être à leurs côtés de fraternels et fiables combattants. Il ne manquerait plus d’exiger d’eux une circoncision « cachère » …Non ?

Quant à  « nos juifs » traîtres, à nous de nous en occuper, sans les ménager, au prétexte qu’ils seraient … juifs.

Parlant de certains  juifs élus  de gauche ou de droite, qui pour le moins, font profil bas devant l’islamisme,  il écrivait : Si les candidats à ces élections  ne dévoilent pas au plus vite  de tels projets (anti-islamisation)  pour le  pays, ils devront être dénoncés, comme s’étant mis, de fait,  par leurs petites disputes et leurs minuscules ambitions, au service, même involontaire, de projets obscurs où s’engloutira  la démocratie.

Les juifs de gauche préfèrent laisser plutôt s’exprimer les nouveaux antisémites de gauche ou de la gauche extrême qui condamnent « la politique criminelle d’Israël » et manifestent aux côtés des islamistes.

Il va falloir choisir son camp mes amis ! C’est le moment !  Sachez qu’il n’est pas bon de combattre sur plusieurs fronts en même temps, et si vous avez envie d’en découdre avec Résistance Républicaine, le Bloc Identitaire ou Marine le PEN, attendez un peu que nous ayons réglés les problèmes qui nous concernent tous et si possible avec vous. Ensuite, s’il vous reste un peu d’énergie, réglez le problème du cancer alterjuif qui ronge Israël, en vain… comme l’écrit Charles DALGER  en précisant par ailleurs : Les neuneux juifs nous gonflent systématiquement en objectant notre discours de haine.

Il ne s’arrête d’ailleurs pas là :

Pour le moment, Israël doit résister aux pressions étrangères, relayées par la lie alterjuive interne, afin d'éviter l'apparition de l'enclos à déchets.

Contrairement aux mensonges de la propagande israélaste, les Juifs patriotes israéliens ont des millions d'amis et de supporteurs dans le monde occidental. Ce n'est pas parce que les complices à l'étranger, des israélastes alterjuifs camouflent cette réalité, qu'elle n'existe pas. Aujourd'hui, dans tout le monde occidental, les gens sont conscients de la grave menace musulmane. Les gens sont conscients qu'Israël est à la pointe du front de guerre contre les hégémonistes musulmans. Les complices des alterjuifs pourront se crever à qualifier ces mouvements de "populistes", ou "d'extrême droite", cela ne change rien.

Le vent tourne. Bientôt la génération des antijuifs soixante-huitards ne sera plus qu'un mauvais souvenir. Il n'y aura probablement jamais de guerre civile en Europe, pour chasser les envahisseurs musulmans. Ce qui va changer, ce sera la classe politique. Les collabos seront évincés progressivement. L'occident survivra, blessé, mais il survivra. Peut-être qu'avec le temps il se remettra complètement.

En tout cas, aujourd'hui, hors d'Israël, les Juifs n'hésitent plus à soutenir toutes les initiatives contre les envahisseurs musulmans. En France grande première, les Juifs feront campagne pour le nouveau Front National, pour peu que la nouvelle présidence rompe avec l'antisémitisme de l'ancienne, comme ça en prend le chemin.

Une chose est certaine, nous frapperons de nos mains, les juifs qui soutiendront les vrais antijuifs du PS, ou d'autres partis favorables aux envahisseurs.

Le temps des réserves est passé

Je suis d’accord avec Jean-Marc et Charles, le temps des réserves et des valses hésitations est passé.

Francis NERI

 

 

31/12/2010

Réponse à Ingrid

Je sais que vous ne lisez pas toujours les commentaires, mais je vous invite à lire le dernier d'Ingrid et ma réponse ci-dessous

Il est interessant car beaucoup moins agressif que les précédents. Peut être aprés tout que certain(e)s finiront par évoluer à force de patience et de "pédagogie" on peut toujours espérer.

Ma réponse  (voyez le commentaire d'Ingrid sous "le dogme de l'Islam") 

                                                                        §

Vous rêvez toute éveillée ma pauvre "amie".

Depuis la loi de 1905 et même bien avant (pensez à Napoléon 1er), les chrétiens et les juifs sont rentrés dans le rang  et ils ne veulent plus nous imposer leur religion, qui est, vous le savez bien, en perte de vitesse (comme notre natalité) car ils sont Français avant d'être Chrétien ou Juifs. En plus ils respectent nos codes et nos lois.

Évitez donc de faire l'amalgame entre le présent et le passé, que vous interprétez, et donc, vous ne saisissez vraiment pas les tenants et les aboutissements et encore moins n'êtes en mesure d'en tirer des leçons pour le présent et l'avenir.

Vous mélangez des réalités différentes, vous faites ce que l'on appelle une "identification". Je n'ai d'ailleurs pas plus que vous la prétention de tout appréhender, mais moi, je cherche, je doute, je réfléchis et ...je change.

Essayer de tenir compte du contexte et de l'époque. Nous ne sommes plus en 640 après JC où Mahomet vient tout juste d'épouser une petite fille de 9 ans et de la déflorer.

L'Islam c'est autre chose, ce n'est pas SEULEMENT une religion comme nous pouvons l'imaginer en tant qu'occidental,  et c’est là notre erreur première, c'est un ensemble politico-religieux qui exprime son désir de conquérir l'Occident et d'y implanter sa loi, la charia,  et c'est contre cela que je combats.

Je ne suis pas le seul, et nous sommes  de plus en plus nombreux à nous en inquiéter et proposer des réponses.

Par exemple, en Alsace Moselle, le concordat est en place grâce à une loi Allemande qui a été conservée. Il concerne le catholicisme, le judaïsme et le protestantisme. Seule une nouvelle loi pourrait y changer quelque chose, mais est ce possible et souhaitable ?

De nombreuses tentatives ont été faites et des projets de lois déposées, en particulier par la gauche "ultra laïque".

Le "peuple", Alsacien et Mosellan en premier, n'en veut pas, ces projets de lois ont toujours été repoussés. 

Si nous laissons faire le Parti des Musulmans de France, qui revendique la charia pour notre pays, il obtiendra les mêmes avantages par dérogations de la gauche strasbourgeoise. C'est ce que prétend faire l'actuel Maire socialiste. Il nous appartient de combattre une décision qui comme bien d'autres est en infraction avec la loi.

Pour conclure, je vous demande de bien vouloir cesser de m'insulter, ainsi que mes amis. Une telle hystérie nous laisse de glace et vous ne nous pousserez pas à "crachez" sur vous comme nous ne "crachons" pas sur les musulmans. Vous n'aurez pas l'occasion de me poursuivre. Donc vos provocations sont sans effets.

Consciemment ou pas, vous pratiquer, comme vos amis islamogauchistes, l'insulte, l'amalgame, la délation (vous m'avez dénoncé comme vous dites au MRAP et à d'autres bien évidemment) Ce blog est le mien et celui de mes amis; nous n'insultons personne et ne crachons sur personne. Nous exprimons des "points de vue", sans peur ni haine,  tachez d'en faire autant s'il vous reste un peu de dignité, sinon vous serez systématiquement "effacée" de ce blog dont décidément vous ne pouvez vous passer.

Croyez moi la qualité de vos propos s'en ressentiront, car jusqu'à présent vos arguments n'ont convaincus personne. Ils illustrent tout simplement l’effarante agressivité et ignorance des complices de l’islamisme radical, dont la stratégie de conquête  apparaît chaque jour plus évidente, ainsi que la débâcle de ceux qui soutiennent cette idéologie meurtrière, dont vous faites semble t-il partie

Il n'y a pas de contradictions bien évidemment dans nos propos. Mais c'est vrai que l'on peut brûler aujourd'hui ce que l'on a adoré hier. Pour ma part, j'y vois une marque d'intelligence, d'une prise de conscience que nos élites, politiques, économiques, financières, et sociales, nous mentent et nous trompent, qu'ils font alliance avec l'islamisme radical pour de sordides questions financières et de pouvoir et que c'est avant tout eux, et en premier, qu'il faut disqualifier.