Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/07/2018

Tolérance

Redouane Saïd

Redoine Faïd, deux fois évadé et meurtrier de la policière municipale Aurélie Fouquet...

Une évasion facilitée ? Pourquoi pas ?

Il arrive à point pour nous distraire de l’essentiel : que devient la France islamisée, la France en rupture avec ses « zélites » la France en guerre avec l’UE, la France du choc identitaire et culturel …
La France qui n’existe déjà plus, mais qui résiste encore et toujours à l’envahisseur ?

Tout journaliste et tout politicien savent humaniser un ou une  criminelle par le choix de mots renvoyant à la vie personnelle des auditeurs ou des lecteurs. 
Ils savent manipuler les émotions, inviter à une identification de ceux ci  à l’individu mis en accusation, ce qui est bien loin de l’information que l’on pourrait attendre de nos médias et de la rigueur justicière d’un pouvoir politique souverain.

Et puis c’est les vacances non ? Il y a  le foot qui est l’opium du peuple et puis la religion bien sur …mais çà risque de ne pas être suffisant !

Bizarrement je ne ressens pas la moindre compassion pour nos ennemis qui se sont déclarés comme tels !
Par exemple, le sort des femmes Européennes djihadistes en Syrie ou ailleurs et de leurs enfants ne perturbe nullement mon quotidien …suis je un montre ?

Quand à « Faid », comme disent certaines journalistes énamourées, s’il prend une balle perdue …çà ne me troublerait pas une seconde …comme je ne serais pas troublé si les « 10 » avaient mis au point leurs projets contre les mosquées extrémistes et djihadistes …non mais !   
 

« Qui tolère les intolérants se rend coupable de tous leurs crimes.»

                                                                              Helvetius, philosophe du XVIIIème siècle.

Francis-claude Neri

http://fr.blogspirit.com/


03 07 18

21/03/2010

Nouvel ordre mondial 2

Le texte de Raymonde intitulé "Nouvel Ordre Mondial", dont j'ai fait l'analyse puis la synthèse, a été vivement commenté. J'ai choisi de publier le commentaire de Gabriel qui ouvre largement le débat qui est on ne peut plus d'actualité.

Salut Francis,

J'ai lu et relu le texte de Mme Raymonde D .

D'accord sur le début : nous devons sortir de notre cadre de référence qui nous conditionne pour élargir notre vision des choses.

D'accord sur le fait de réhabiliter l'érotisme (élargi au désir qui est le moteur )sachant que celui-ci doit être résolu , pour une vie plus créative .

J'essaie toujours de  partir de ma propre vie, de mon propre vécu car souvent certains concepts me paraissent abstraits. Et puis chaque être a son propre vécu ce qui fait que les choses n'ont pas la même importance, le même impact pour tous : les chemins sont multiples.
Ensuite ceci :

" Procurer du plaisir ne devrait pas être le but mais le moyen de sélectionner les êtres les mieux adaptés. La sélection naturelle ne faisant plus son office, la sélection érotique se substitue à elle. Les êtres sélectionnés ayant pour responsabilité d'introduire dans le cycle
reproductif, la plus grande quantité possible de leurs gènes.

Elle applique au sein de sa pratique ce qu'elle appelle « l'eugénisme érotique » Il s'agit de transformer l'énergie libidinale en énergie rentable."

Là j'adhère pas : attention délire!

Donner ainsi une finalité à l'érotisme en vue d'améliorer l'humanité relève de l'idéologie :
je pense modestement que l'érotisme est l'humanisation des pulsions en vue du bonheur, simplement .
Je crois qu'il faut revenir à cette notion de bonheur ! Il y a les ingrédients du bonheur, les hormones du bonheur et les anti-bonheur ...

Ensuite nous retrouvons des notions de Reich (société, santé et libido ) et Freud ( rêve )
Ensuite " En fait, conclut elle, nous devons identifier et fédérer, sur notre objectif de Nouvel Ordre Mondial, les êtres évolués au mental supérieur, utiles pour la mise en oeuvre d'une finalité planétaire. "

Dès qu'elle se laisse aller : je ne suis plus !

Qui sont donc ces êtres ? Les scientifiques, des hommes politiques, les mystiques, les spirituels ... ?

Les hommes sont limités par nature : même Gandhi, ou Einstein n'avaient pas toutes les réponses, loin de là ....

Amicalement