Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2014

Régulation et contrôle

Sans progrès scientifique majeurs y compris en sciences humaines, l’homme ne contrôlera pas sa destinée. Sans avancées significatives le genre humain ne pourra se protéger de sa propre disparition.

Francis NERI
16 11 14

Commentaires

Pleinement d'accord....
Mais cette asymptote ou ce croisement des courbes d'évolution sont imprévisibles.....dans leurs caprices dans l'Histoire des Homo erectus Neandertal et Sapiens...
L'estimation des généticiens sur les 600 êtres humains qui ont fabriqué (Bottleneck) toute l'Humanité en 400.000 ans, nous rappelle que l'Humain n'est Rien et Tout ...tout à la fois, miraculeusement. Pour les Disparus, évidemment, la perspective est nettement moins bonne.....
Evidemment, l'exponentielle du progrès technique et la courbe en pente très douce de l'évolution caractérielle humaine ne semblent pas faites pour se croiser ni se rejoindre....
Là est l'argument de Néri...il parait pertinent et nous sommes du même avis....

Écrit par : Epîcure | 16/11/2014

Les commentaires sont fermés.